Magazine Culture

The Shield saison 7 épisode 3 : "Money Shot"

Publié le 08 octobre 2008 par Buzzline

ATTENTION ! CET ARTICLE DÉTAILLE LE TROISIEME ÉPISODE DE LA SAISON 7 DE THE SHIELD ! SI VOUS NE VOULEZ PAS SAVOIR CE QUI SE PASSE (LA SAISON 7 PASSERA SUR CANAL + COURANT 2009 !), PASSEZ VOTRE CHEMIN.
Ceci n'est pas forcément un résumé, mais ce qu'on appelle une "review", une analyse complète de l'épisode. Des éléments de l'histoire sont révélés et de gros spoilers sont possibles !
TOUS LES AUTRES ÉPISODES DE LA SÉRIE SONT ICI
Les autres séries sur Buzzline : Gossip Girl saison 2, Supernatural saison 4, Lost Saison 5, Grey's Anatomy saison 5, Desperate Housewives Saison 5, Heroes saison 3, Weeds Saison 4, Prison Break Saison 4, Dexter saison 3... et plus encore !

Titre de l'épisode : Money Shot

Notre avis : Après deux très bons épisodes narrant la montée progressive du plan de Vic pour confronter Mexicains et Arméniens et faire d’un pierre deux coups ; ce troisième suit la même voie et voit l’étau se resserrer dangereusement pour nos amis. En effet, les manipulations successives des gangs par la Strike Team deviennent plus spontanées et plus dangereuses :en clair, cette fois, Vic est vraiment sur le fil du rasoir et la fin de l’épisode (déroutante) confirme les tensions intérieures au groupe. Un très bon épisode donc, desservi principalement par les tours de passe-passe de Vic...

Ecrit par Flo25...

L’épisode commence avec un entretien entre Shane et Rezian ; ce dernier lui demande de faire sortir des armes d’un dépôt de la police. Mission quasiment impossible donc, qui montre que Rezian souhaite utiliser son pouvoir sur le flic de plus en plus. Toutefois, grâce au micro que porte Shane, la Strike Team peut préparer son plan et ce dernier n’hésite pas à bluffer en disant à l’Arménien qu’il peut tuer la famille de Vic sans problème.

Au bercail, les trois flics se retrouvent pour trouver une solution à la requête de Rezian. L’important pour eux et de prouver leur loyauté à Rezian tout en trouvant le moyen pour que ces armes ne se retrouvent pas dans la rue.
En espérant pouvoir se servir de boite à chantage de Pezuela pour son petit problème, Mackey se rend compte qu’Aceveda a pris la décision de la déplacer sans l’en avertir au préalable. Ce dernier lui dit même dans la scène suivante qu’il préfère le tenir à l’écart de la boite pour éviter que Vic s’en serve pour lui-même. Mais l’inspecteur lui rappelle bien que s’il joue sans le compter ou s’il décide de rendre la boite, il en sait assez sur le conseiller municipal pour le faire tomber.

Ne pouvant utiliser le carton, Vic et Shane doivent donc ne compter que sur eux-mêmes pour faire sortir ces armes.
 
En effet, ces deux-là rendent une visite surprise à Rezian qui est ébahi à la vue de Mackey. Surtout que ce dernier revendique sans peur le vol du Money Train. Pour le protéger de la menace Mexicaine toujours présente, Vic lui propose un marché : en échange de trois « vœux » les arméniens oublieront le vol du Money Train, les flics et leurs familles. Rezian accepte et utilise son premier « vœu » pour que les flics récupèrent ses armes.
En sortant, Vic est surpris par Shane qui affirme qu’il n’en a rien à foutre des armes et que son seul souci et de sauver son propre cul de tous les problèmes qu’il a avec les Armnéniens.
 
Au Barn, Dutch et Billings doivent retrouver une jeune étudiante de 16 ans qui a disparue. L’amie de cette dernière leur affirme qu’elle l’a vu se faire enlever.
En allant au domicile de la jeune fille, Dutch se rend compte que sa mère, une asiatique agit très bizarrement puisqu’elle ne veut pas parler à la police sans la présence de son fils.
 
Pendant ce temps, Shane vient de repérer le dépôt de la police où sont gardées les armes arméniennes. Il a même trouver un moyen d’entrer en volant une voiture à une ancienne victime de la Strike Team, le Cramé, qu’il part réquisitionner. Au même moment, Vic, qui a appelé Olivia, l’informe que les Arméniens ont l’intention de voler des armes le soir-même, celle-ci devient donc un excellent moyen de se débarrasser des armes.
 
Retour au bercail, où un ancien personnage connu des fans revient voir Claudette pour l’informer qu’un de ses clients répand de la drogue dans le milieu du X. Celle-ci donne l’affaire à Ronnie et Julian pour monter une rencontre piège avec ce dealer pornographique. Encore une fois, ils veulent utiliser Tina pour pénétrer sans suspicions dans le milieu en tant qu’appat.
La rencontre fonctionne à la perfection et le dealer est magistralement arrêté.
 
Vic, qui vient de récupérer la bagnole du Cramé, l’envoie au dépôt de la police où se trouvent les armes alors que Shane est caché sous la banquette arrière.
 
Avec leur prise, Ronnie et Julian décide de remonter le filon puisque le dealer n’était qu’un revendeur ; ils veulent attraper celui qui est à la source du traffic en échange d’un peu d’aide lors du procès.
 
Dutch, cette fois accompagné de Danny, rend une nouvelle visite à la mère de la fugueuse et en insistant un peu, découvre que sa fille est revenue chez elle. Après l’avoir emmenée au commissariat pour interrogatoire. C’est Danny qui s’y colle, pensant qu’elle a de meilleures chances en parlant avec l’asiatique de fille à fille. Après que Danny lui aie raconté son agression lors du premier épisode, la fille se confie et avoue qu’elle a été kidnappée puis violée.
 
Dans le dépôt, Shane profite du changement de ronde pour embarquer les armes dans la voiture. Le détective de Vic appelle ce dernier pour l’informer que Matthew, le fils autiste du policier court sans surveillance dans la rue ; Vic se précipite chez lui pour savoir comment Matthew a pu échapper à la surveillance de sa famille.
Chez lui, Corinne l’informe du fait que c’est Cassidy qui était censé le surveiller mais elle était trop occupé à boire des bières avec un ami pour prêter attention à son frère.
 
Dutch prévient la famille de la jeune fille de son agression mais le frère semble étrangement réticent et irrité quand à cette nouvelle.
 
Toujours dans le dépôt de la police, Shane s’apprête à faire sortir les armes du hangar mais un garde bloque la voie de sortie. Vic lui apprend qu’il est tout seul sur ce coup, qu’il ne pourra pas venir avant l’échange avec les Arméniens. Shane profite donc d’un coup d’œil sur le coté de la part du garde pour faire une sortie explosive du hangar en défonçant la porte.
 
A la recherche du grand chef qui distribue de la drogue aux actrices pornos, Ronnie, Julian et Tina explose sa porte mais ne le trouve pas à l’intérieur et sont accueillis par ses chiens, l’un d’eux laissera d’ailleurs une belle morsure sur l’avant-bras de Ronnie. L’opération est donc un bel échec, la seule possibilité est que quelqu’un a prévenu le chef de l’arrivée des flics.
 
Shane et Vic arrivent synchro au rendez-vous avec les Arméniens et feignent d’être surpris par la police qui arrive ; ils ont tout juste le temps de s’échapper avec Rezian pendant qu’Olivia débarque et arrête le lieutenant de l’Arménien.


D’après la description de la victime et du minimum syndical de l’inspecteur Billings, Dutch retrouve l’endroit où elle a été enfermée.
 
Suite à leur échappée, Vic et Shane montre à Rezian qu’ils avaient raison à propos de l’intervention policière. Celui-ci semble dépasser par ce qui lui arrive et ne sait plus quoi croire. Par un tour de passe-passe habile, Vic réussit à lui faire croire qu’il y avait un micro dans sa planque, ce qui explique l’arrivée des flics.
Ainsi, Rezian est à présent certain de la fidélité de ses nouveaux « amis » et va même jusqu'à les remercier !
Seulement, Shane est plutôt énervé d’avoir encore été mis à l’écart du plan de Vic avec Olivia. A sa, Vic lui répond qu’il ne lui fait toujours pas confiance.
 
Dutch retourne en salle d’interrogatoire avec le propriétaire de l’appartement où la jeune fille a été violée. Celui-ci lui révèle que c’est le propre frère de la victime, pour la purger de sa relation homosexuelle avec sa meilleure amie, qui a décidé de la faire violer par lui-même en échange d’un peu d’argent .Tout ça pour laver « l’ honneur » de la famille.
 
En revenant de l’hôpital pour sa morsure, Ronnie découvre qu’il n’y avait que le propriétaire du sex-shop qui avait balancé le premier dealer en début d’épisode qui était au courant de l’affaire. Celui-ci avoue même avoir protéger le grand chef pour sauver sa peau.
 
Vic rentre chez lui pour essayer de parler à sa fille. Cette dernière se révèle on ne peut plus grossière avec ses parents et va même jusqu'à pousser violemment sa mère lors de la dispute pour le moins mouvementée. Son père la saisi par le bras et son regard lui glace le sang en un instant.
 
En rentrant chez lui, Shane, quand à lui, fait bien comprendre à Mara d’éviter de parler avec Corinne et de se poser trop de questions. Toutefois, la femme se montre agacée par la situation de son mari et de ses promesses alors que tout reste toujours pareil.
 
Au Barn, après avoir arrêté le frère de la victime et le propriétaire-violeur, Dutch essaye de convaincre Danny de devenir l’assistante personnelle de Claudette, qui, toujours victime de sa maladie, a bien du mal a maintenir la barre du commissariat.
 
Dans le local de la Strike Team, la relation, jusque là constante de fidélité, entre Vic et Ronnie, prend un coup dans l’aile. En effet, ce dernier se révèle être très pessimiste quand à la résolution de leurs problèmes. De plus, il ne supporte plus la présence du meurtrier de Lem et va même jusqu'à dire qu’il ne plongera pas pour Shane ni même pour Vic !
L’entrée de Shane ne calme pas les choses, même s’il offre a ses deux collègues l’original de son dossier composé en saison 6 qui décrivait tous les actes illicites de la Strike Team. S’ensuit un discours très surprenant de Vic, qui affirme que Shane n’avait peu être pas si tort à propos de Lem, que celui-ci aurait été capable de tout et même de se retourner contre ses propres amis. Shane, touché au possible, s’en va en remerciant Vic de sa compréhension. Alors vérité tardive ou mensonge éhonté ? Le regard que jette Vic à Ronnie dès la sortie de Shane confirme la première hypothèse : Shane payera pour ce qu’il a fait à Lem, même si pour le moment l’utiliser et le manipuler est la meilleure chose à faire étant donné qu’il ne soupçonne même pas la rancœur des ses anciens amis.
  
On peut donc dire que ce troisième chapitre suit les lignes directives des deux premiers : la tension franchit un cran avec la manipulation géniale des Arméniens par Vic et son plan redoutable (on peut tout de même se demander si Olivia ne servira que de pion à Vic durant cette saison, ce qui serait bien dommage). En effet, depuis bien longtemps, notre ripoux bien aimé n’avait jamais été autant en position de supériorité. Serait-ce l’annonce d’une possible fin heureuse ?
L’arc narratif de sa famille semble pourtant indiquer le contraire. Cassidy s’affirme comme un élément incontrôlable et provoque encore une fois un conflit dans la famille Mackey. Si bien que même Corinne est dépassée.
 
Claudette semble encore plus sur la tangente dans cet épisode, et c’est Dutch qui vient à sa rescousse en adjoignant Danny à son service personnel. Celle-ci poursuit également son début de carrière d’inspecteur aux côtés de Dutch, peut-être pourront-ils vraiment avoir une chance ensemble cette saison ? Après tout, c’était déjà quand ils faisaient équipe qu’ils s’étaient rapprochés dans les précédentes saisons.
 
Mais le point le plus intéressant de l’épisode est bien sûr la confrontation entre les membres de la Strike Team. Ronnie qui rejette Shane et avoue à Vic qu’il ne plongera pas pour lui…Magnifique et pourtant si prévisible car même si Vic a toutes les bonnes raisons du monde d’utiliser Shane pour manipuler les Arméniens, Ronnie est encore le moins enclin à oublier ce qu’il a fait à Lem, comme nous l’avons vus lors de la sixième saison.
 
De même, on peut se demander pourquoi Shane est si crédule face au discours de Vic : connaissant le personnage aussi bien que nous, est-il possible qu’il se fasse berner aussi aisément ? Ce petit défaut d’incohérence est d’ailleurs le seul point noir de l’épisode.
En tout cas, le dernier regard entre Vic et Ronnie mettra tout le monde d’accord et annonce à coup sur une fin tragique pour la Strike Team.

Ps : Je tiens à adresser un grand merci aux membres de la Strike Team : Our Gang, qui nous offrent aimablement les sous-titres français de cette excellente série.
Ecrit par Flo25.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Buzzline 275 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines