Magazine Europe

L'IDS en faveur d'un gouvernement d'un

Publié le 08 octobre 2008 par Hrvatska

L'IDS en faveur d'un gouvernement d'unité nationale

Le président du Forum démocratique d'Istrie (IDS), Ivan Jakovcic, a affirmé durant la conférence de presse pour les journalistes que la situation en Croatie est telle aujourd'hui qu'il faut réaliser des changements politiques radicaux, tout en signalant qu'un gouvernement d'unité nationale est nécessaire.

"La Croatie est à nouveau mûre pour un gouvernement d'unité nationale, justement en raison des faits accumulés, très pénibles pour les citoyens, et en raison de l'insécurité et de la situation économique", a déclaré Jakovcic.

Il a estimé que des thèmes tels que la mafia et la violence en Croatie, l'entrée de la Croatie dans l'Union européenne et la crise mondiale qui est sur le seuil de notre pays méritent que des consultations aient lieu auprès du président Mesic.

L'IDS estime que le président Mesic devrait inviter tous les partis parlementaires à des consultations en raison de la situation dans le pays et parmi la communauté internationale, a fait savoir Jakovcic.

Le député parlementaire Damir Kajin a fait remarquer que le système de sécurité dans le pays "s'il a jamais existé, s'est complètement effrondré ces dix derniers jours sous les assauts du crime organisé."

"Autant dire que la Croatie est prisonnière de la mafia. En cet instant la Croatie est l'otage de 10 années d'inaction. Des élections que certains annoncent, il n'en sera rien, car chaque parti politique essaie de tirer la couverture à soi. Cependant, le fait est que dans notre pays règne un chaos total où le plus facile est de s'en prendre au Gouvernement. Je crains que ce ne soit la solution", a indiqué Damir Kajin.

Il a ajouté qu'il existe en Croatie un consensus contre le crime organisé, mais pas avec ce Gouvernement car "en 2008 le crime organisé est plus fort qu'il ne l'était en 2003, en 2003 il était plus fort qu'il ne l'avait été en 2000, et en 2000 il était plus fort qu'en 1992".

En s'exprimant sur les changements annoncés dans le Gouvernement, Kajin a affirmé que personne parmi l'opposition n'a rien contre Karamarko et le Dr Simonovic*, étant donné qu'il s'agit de professionnels de premier niveau. Il pense qu'ils sauvent le Gouvernement et il ne croit pas qu'un si petit changement en son sein sera appuyé par qui que ce soit de l'opposition.

Jakovic a lui aussi appuyé les changements dans le Gouvernement, mais il estime qu'ils ne suffisent pas.

"Il s'agit effectivement de professionnels, et qui plus est Karamarko et Simonovic sont proches du président Mesic. Est-ce là un message politique de la part du Premier ministre, nous le verrons bien", a dit Jakovcic. Kajin a quant à lui ajouté que "maintenant le président Mesic est d'une certaine manière présent parmi le pouvoir exécutif, ce qui est une bonne chose".

Jakovcic a condamné très fermement l'agression qui s'est produite avant-hier dans la soirée contre la maison familiale du fonctionnaire du Comitat Josip Zidaric à Medulin, tout en affirmant que "l'IDS n'a jamais cédé à la violence et n'y cédera jamais".

______________

* Respectivement les nouveaux ministres de l'Intérieur et de la Justice.

Source : business.hr, le 8 octobre 2008.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hrvatska 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog