Magazine

Wikipédia : fiches, admissibilité et procès

Publié le 08 octobre 2008 par Pierrotlechroniqueur
On en apprend de belles, en regardant ses aggrégateurs (ici, en l'occurence, Wikio).

Mais que se passe-t-il ?

Une société voit il y a quelque temps créer un article sur elle-même, dans le but, sans doute1 de faire de la publicité. (rappelons que le terme de publicité est d'abord de rendre une chose publique et n'est pas synonyme de promotion). Bon, cela a été fait relativement discrètement en prenant un pseudonyme qui n'est pas le nom de ladite société. C'est normalement formellement interdit, mais on sait comment les règles sont aisément contournables2.
Hélas pour cette société, au lieu d'avoir un joli présentoir publicitaire, l'article est rapidement modifié (en fait dès le début) pour faire apparaître des points qui semblent lui déplaire, ce qui est, du coup, beaucoup moins intéressant pour elle. Conséquence (après quelques guerres d'éditions3) , elle fait appel à un cabinet spécialisé dans la défense de l'image de marque pour redresser le tort qui lui est fait, selon elle.
Deuxième reprise : un utilisateur, portant le nom de ce cabinet, se charge de modifier l'article dans le sens voulu. Et là, c'est le drame. Cet utilisateur se trouve confronté à plusieurs autres utilisateurs chevronnés, qui ont immédiatement compris son petit manège (bon, ce n'était pas très difficile à deviner, vu le nom choisi) et s'évertuent à éviter de transformer l'article en brochure publicitaire.
De très longues discussions n'ayant pas permis d'arriver à un "consensus"4 sur le contenu de l'article, le cabinet décide d'employer l'artillerie lourde, et fait une requête (voir ici - lien fourni par DM) contre la Fondation Wikimédia et la juge (française) décide d'une ordonnance "incitant" Wikipédia à retirer la partie qui ne plaît pas à la société en question et au cabinet qui la défend (on peut voir la chose ici).

Regardons un peu la chose, mais dans une perspective de construction encyclopédique ...

L'histoire semble assez compliquée,  mais, selon moi, elle aurait pu être éviter aisément, ce qui apparaît aussi dans certains propos tenus par des Wikipédiens : si lors que l'article a été créé, il avait été supprimé, en se souvenant que Wikipédia n'est pas destiné à devenir une brochure publicitaire, toute cette histoire ne serait pas arrivée. Il ne faut pas oublier qu'avoir une fiche dans Wikipédia n'est pas un droit. Maintenant, supprimer l'article (ou plutôt le passage en question) passerait pour une reculade de Wikipédia devant une juge5, le conserver dans son intégralité assure une violation d'un jugement.
Au vu de l'article du Post que j'ai cité en introduction, on peut dire que :
  • Un administrateur sur Wikipédia6 et membre du conseil d'administration de Wikimedia France, est étonné. Après tout, il y a un jugement en faveur de Wikipédia sur ce genre de chose (c'est vrai) et les allégations publiées sont indiquées dans la presse (c'est sans doute vrai aussi), qui donnent lieu à des procédures judiciaires non terminées7. Oui mais voilà : il ne semble pas avoir compris que Wikipédia n'est pas le Kompass8, que la presse généraliste n'est pas à considérer comme une source fiable (je vous conseille pour cela de relire quelques considérations sur les sources) pour ce qui se veut être une encyclopédie et qu'il n'est pas juriste, contrairement à Madame la juge dont c'est le métier. Plus quelques petites choses sur les différences entre systèmes judiciaires latins et anglo-saxons.
  • Madame la juge n'a pas - et on ne peut certainement pas lui reprocher - tout à fait compris les mécanismes de fonctionnement de Wikipédia, et à sûrement agi comme elle le devait. Ceci dit, ce n'est pas le propos soulevé par ce blog.
  • Le conseil de Cortix n'a pas non plus compris (ou ne veut pas, mais ça rien ne peut le prouver) quelques règles simples de Wikipédia, et plus particulièrement  l'interdiction de la participation auto-promotionnelle. Par contre, il pose indirectement une vraie question, en disant (je reprends la citation) : "(...) D'ailleurs nous ne comprenons pas l'intérêt que Wikipédia a en publiant cet article sur Cortix. Le problème de Wikipédia, c'est qu'on y trouve de tout."
Voilà que se pose vraiment les limites du contenu, limites définies par avance par les principes fondateurs. On peut en effet légitimement se poser quelques questions :
  • Quelle est la notoriété réelle de cette entreprise de 450 employés ? Attention, je ne parle pas de compétences ou d'honnêteté. Je parle de notoriété au sens de condition d'admissibilité sur Wikipédia. Si on assimile la notoriété au nombre d'affaires judiciaires dans lesquelles on est engagé (à tort ou à raison, ce n'est pas le problème), autant aller éplucher les chroniques judiciaires et autres faits divers pour remplir les pages de Wikipédia.
  • Quelles sont les sources réellement utilisables pour construire une encyclopédie ? La presse n'en est, à l'évidence, pas vraiment une. Mais j'en ai déjà parlé.
  • Est-ce que le filtrage des comptes est assez efficace ? La réponse est non. Quelques pistes pourraient être explorées, et le débat sur l'ouverture à tous se pose.
  • Est-ce que le filtrage des créations de fiches est efficace ? La réponse est également non. Mais là, en plus du débat sur l'ouverture à tous, se pose le débat sur la conception d'une encyclopédie9 qui inclut lui-même celui sur son contenu.
Entre autres ...
Cependant, je me dois de préciser quelques bémols d'importance.
Premièrement, il semblerait que la Fondation Wikimedia, responsable juridique de Wikipédia, n'ait à ce jour rien reçu de la part du juge ou du plaignant. Etonnant, très étonnant. Deuxièmement, selon le site officiel du cabinet (facile à retrouver), ce dernier se présente luttant par tous les moyens contre la diffamation sur la toile. Ca laisse un peu songeur, et on peut aussi se demander si l'intimidation en fait partie. Troisièmement, le document présenté par l'entreprise plaignante semble rédigé à la hâte ... Et certains n'hésiteront pas à se demander si il n'a pas été "légèrement" retouché avant d'être mis en ligne. Enfin bon, il y a un manque global de clarté sur la chose.

Et maintenant ?

Il y a donc quelques Wikipédiens qui ont réagi. Très bien. Attendons que ça se passe, et voyons ce que ça donnera.
Pas vraiment de réaction dans la blogosphère d'opinion ... Ca ne tardera pas non plus, j'imagine.
1. Sans doute ... Enfin bon, comme on dit sur Wikipédia (sauf quand ça arrange bien) : supposons la bonne foi.
2. Très.
3. Ce qui est aussi interdit, bien sûr.
4. Concept très mal compris qui trouve ici encore ses limites.
5. Où plutôt, devant les désidératas d'une société.
6. Son pseudonyme n'est pas difficile à trouver. Mais je ne le fournirai pas dans ce billet.
7. Mais les exemples sont nombreux sur Wikipédia. Je vous laisse les chercher.
8. Gros annuaire de sociétés françaises, pour ceux qui ne le savent pas.
9. Je parle bien d'une encyclopédie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierrotlechroniqueur 187 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog