Magazine Cinéma

Vicky, Cristina, Barcelona..

Par Giuglio

Vicky, Cristina, Barcelona..


Date de sortie : 08 Octobre 2008
Réalisé par Woody Allen
Avec Scarlett Johansson, Rebecca Hall, Javier Bardem
Genre : Comédie
Durée : 1h 37min.
Année de production : 2007
Distribué par Warner Bros. France


Synopsis:
Vicky et Cristina sont d'excellentes amies, avec des visions diamétralement opposées de l'amour : la première est une femme de raison, fiancée à un jeune homme respectable ; la seconde, une créature d'instincts, dénuée d'inhibitions et perpétuellement à la recherche de nouvelles expériences sexuelles et passionnelles.

Lorsque Judy et Mark, deux lointains parents de Vicky, offrent de les accueillir pour l'été à Barcelone, les deux amies acceptent avec joie : Vicky pour y consacrer les derniers mois de son célibat à la poursuite d'un master ; Cristina pour goûter un changement de décor et surmonter le traumatisme de sa dernière rupture.

Un soir, dans une galerie d'art, Cristina "flashe" pour le peintre Juan Antonio, bel homme à la sensualité provocante. Son intérêt redouble lorsque Judy lui murmure que Juan Antonio entretient une relation si orageuse avec son ex-femme, Maria Elena, qu'ils ont failli s'entre-tuer.

Plus tard, au restaurant, Juan Antonio aborde Vicky et Cristina avec une proposition des plus directes : s'envoler avec lui pour Oviedo, consacrer le week-end à explorer les beautés de la ville, à boire du bon vin et à faire l'amour. Vicky est horrifiée ; Cristina, ravie, la persuade de tenter l'aventure...




Mon avis:


Je ne suis pas un inconditionnel de Woody Allen, je ne peux pas dire que j'ai aimé de manière égale tous ses films .
Mais à chaque fois qu'un nouveau W.A. sort : j'y cours.
Ses premiers films me fatiguaient à l'époque , je le trouvais trop bavard:
trop de dialogues et pas assez d'action.

Et puis il y a eut "la rose pourpre du Caire" qui a changé ma vision de ce réalisateur.
Depuis j'ai vu presque tous ses films avec plus ou moins de régal.
En réalité: j'ai rarement été déçu.

Pour celui-ci.. c'est la sensualité de l'ensemble qui me reste en mémoire quelques heures après la projection
Celle des actrices bien sûr: Scarlett Johansson, Rebecca Hall, Pénélope Cruz
Je suis relativement sensible à la sensualité animale de cette dernière et particulièrement dans ce rôle pourtant secondaire

Une prestation d'acteurs remarquable, un scénario soigné avec beaucoup d'humour .
W. A semble cependant renouer avec ses anciennes habitudes des dialogues sur-multipliés qui donnent une impression bavarde.
En plus il y a une voix off narratrice.

Le rythme est soutenu bien que faiblissant dans les quinze dernières minutes.
L'ensemble est plutôt agréable malgré une fin un peu en "queue de poisson"
On aimerait en savoir plus sur la destinée des protagonistes

Sans doute pas le meilleur film du réalisateur mais un bon crû tout de même
A voir sans aucun doute
Vidéos:
<
Vicky Cristina Barcelona sur Comme Au Cinema

Biographies:
Woody Allen

WAllen.jpg
Réalisateur, Acteur, Producteur, Scénariste, Auteur, Compositeur américain
Né Allen Stewart Konisberg, le 1 Décembre 1935 à Brooklyn, New York (Etats-Unis)

A l'âge de seize ans, Woody Allen envoie des histoires drôles à différents chroniqueurs de journaux. Après avoir écrit des sketches pour la télévision et d'innombrables chroniques pour des magazines comme Playboy, il décide en 1961 de monter sur les planches. Il arpente ainsi les cabarets et les plateaux de télévision.

Woody Allen est remarqué par le producteur Charles Feldman, qui lui propose de réécrire le scénario de Quoi de neuf Pussycat ?(1965). puis celui de Casino Royale (1967). A la même période, il remonte Lily la tigresse (1966), un film d'espionnage japonais, en le commentant et en y ajoutant quelques séquences. C'est son premier long métrage. Il enchaîne en 1969 avec la comédie Prends l'oseille et tire-toi avant de jouer le rôle principal de Tombe les filles et tais-toi d'Herbert Ross (tiré de sa pièce Play it again Sam). Rares seront les autres cinéastes qui le dirigeront : Martin Ritt (Le Prête-nom, 1976) Godard (King Lear) ou Paul Mazursky.

En tant que réalisateur, Woody Allen opte d'abord pour un style burlesque et satirique, et le grand public voit en lui un petit bonhomme à lunettes d'une épouvantable maladresse. Il s'imposera toutefois grâce à des oeuvres plus personnelles, teintées de mélancolie, mais toujours pleines d'autodérision, comme Annie Hall (Oscar du Meilleur réalisateur et du Meilleur scénario en 1978), et Manhattan (1979), films dans lesquels s'illustre sa première muse, la pétillante Diane Keaton. Le cinéaste ira encore plus loin dans la gravité avec le très bergmanien Intérieurs (1978) et plus tard September ou Une autre femme

Les années 80 sont marquées par la rencontre avec Mia Farrow, sa nouvelle égérie, qui apparaît dans tous ses longs métrages, de Comédie érotique d'une nuit d'été (1982) à Maris et femmes (1992). Adulé par les cinéphiles européens, le New-Yorkais est très épris de leur culture, puisant son inspiration chez Tchekhov (Hannah et ses soeurs, Oscar du Meilleur scénario en 1987), Dostoievski (Crimes et délits) ou Kafka (Ombres et brouillard). Un rien nostalgique, le cinéaste rend hommage au music-hall (Broadway Danny Rose), à la radio d'antan (Radio Days) et au septième art (La Rose pourpre du Caire, 1985).

La rupture avec Mia Farrow fait grand bruit (Allen partageant désormais la vie de la fille adoptive de celle-ci), mais cela n'entame en rien la productivité du cinéaste. S'il retrouve Diane Keaton le temps de la brillante comédie policière Meurtre mystérieux a Manhattan (1993), le réalisateur se plaît à faire appel à de talentueux comédiens de la jeune génération, comme Mira Sorvino, Edward Norton (la comédie musicale Tout le monde dit I love you en 1996) ou Leonardo DiCaprio (Celebrity). La dimension purement comique de ses films (Escrocs mais pas trop, Le Sortilège du scorpion de Jade), s'enrichit souvent d'une réflexion sur la création artistique : on peut citer Harry dans tous ses états en 1997, Hollywood ending ou Accords et désaccords, qui témoigne de son amour pour le jazz -il est lui-même clarinettiste.

Au milieu des années 2000, une rupture s'opère dans le "système allénien" : le cinéaste abandonne New York pour tourner trois films consécutifs à Londres. C'est d'abord le très noir Match point (2005), avec entre autres la troublante Scarlett Johansson, qui deviendra son actrice-fétiche, puis le plus léger Scoop et enfin Le Rêve de Cassandre, dans lequel il s'intéresse pour la première fois aux rapports entre frères. Woody Allen poursuit son périple européen en situant en Espagne l'action de son film suivant, justement intitulé Vicky Cristina Barcelona (2008).
Filmographie:
Acteur:
Scoop (2006), de Woody Allen
Le grand Strombini
Anything else, la vie et tout le reste (2003), de Woody Allen
David Dobel
Hollywood Ending (2002), de Woody Allen
Val Waxman
King Lear (2002), de Jean-Luc Godard
Mister Alien
Le Sortilège du scorpion de Jade (2001), de Woody Allen
C. W. Briggs
Escrocs mais pas trop (2000), de Woody Allen
Ray Winkler
Morceaux choisis (2000), de Alfonso Arau
Tex Cowley
Company Man (2000), de Peter Askin
Lowther
The Impostors (1999), de Stanley Tucci
le directeur d'audition
Fourmiz (1998), de Eric Darnell
Z-4195 (voix)
Wild Man Blues (1998), de Barbara Kopple
Harry dans tous ses états (1998), de Woody Allen
Harry Block
Tout le monde dit I love you (1997), de Woody Allen
Joe


SÉRIE TV:
Voilà ! (1997) - Saison 2
épisode : 6
voix au téléphone
Maudite Aphrodite (1995), de Woody Allen
Lenny Weinrib
Nuits de Chine (1994), de Woody Allen
Walter Hollander
Meurtre mystérieux a Manhattan (1993), de Woody Allen
Larry Lipton
Maris et femmes (1992), de Woody Allen
Gabe Roth
Ombres et brouillard (1992), de Woody Allen
Kleinman
Scènes de ménage dans un centre commercial (1991), de Paul Mazursky
Nick Fifer
Crimes et délits (1990), de Woody Allen
Cliff Stern
New York stories (1989), de Martin Scorsese
Sheldon Mills ('Le Complot D'Oedipe')
Hannah et ses soeurs (1986), de Woody Allen
Mickey
Broadway Danny Rose (1984), de Woody Allen
Danny Rose
Zelig (1983), de Woody Allen
Leonard Zelig
Comédie érotique d'une nuit d'été (1982), de Woody Allen
Andrew
Stardust Memories (1980), de Woody Allen
Sandy Bates
Manhattan (1979), de Woody Allen
Isaac Davis
Annie Hall (1977), de Woody Allen
Alvy Singer
Le Prête-nom (1976), de Martin Ritt
Howard Prince
Guerre et amour (1975), de Woody Allen
Boris Grushenko
Woody et les robots (1973), de Woody Allen
Miles Monroe
Tombe les filles et tais-toi (1972), de Herbert Ross
Allan
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe... sans jamais oser le demander (1972), de Woody Allen
Victor / Fabrizio / l'idiot / le spermatozoïde
Bananas (1971), de Woody Allen
Fielding Mellish
Men of crisis : The Harvey Wallinger Story (TV) (1971), de Woody Allen
Harvey Wallinger
Prends l'oseille et tire-toi (1969), de Woody Allen
Virgil Starkwell
Casino Royale (1967), de John Huston
Jimmy Bond
Lily la tigresse (1966), de Woody Allen
le narrateur
Quoi de neuf, Pussycat ? (1966), de Clive Donner
Victor Shakapopulis

Réalisateur:
Whatever works (Prochainement)
Vicky Cristina Barcelona (2008)
Le Rêve de Cassandre (2007)
Scoop (2006)
Match point (2005)
Melinda et Melinda (2005)
Anything else, la vie et tout le reste (2003)
Hollywood Ending (2002)
Le Sortilège du scorpion de Jade (2001)
Sounds from a town that I love (TV) (2001)
Escrocs mais pas trop (2000)
Accords et désaccords (2000)
Celebrity (1999)
Harry dans tous ses états (1998)
Tout le monde dit I love you (1997)
Coups de feu sur Broadway (1995)
Maudite Aphrodite (1995)
Nuits de Chine (1994)
Meurtre mystérieux a Manhattan (1993)
Maris et femmes (1992)
Ombres et brouillard (1992)
Alice (1991)
New York stories (1989)
Une Autre femme (1989)
September (1988)
Radio Days (1987)
Hannah et ses soeurs (1986)
La Rose pourpre du Caire (1985)
Broadway Danny Rose (1984)
Zelig (1983)
Comédie érotique d'une nuit d'été (1982)
Stardust Memories (1980)
Manhattan (1979)
Intérieurs (1978)
Annie Hall (1977)
Guerre et amour (1975)
Woody et les robots (1973)
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe... sans jamais oser le demander (1972)
Bananas (1971)
Men of crisis : The Harvey Wallinger Story (TV) (1971)
Prends l'oseille et tire-toi (1969)
Lily la tigresse (1966)

Compositeur:
Woody et les robots (1973), de Woody Allen
Scénariste
Whatever works (Prochainement), de Woody Allen
Vicky Cristina Barcelona (2008), de Woody Allen
Le Rêve de Cassandre (2007), de Woody Allen
Scoop (2006), de Woody Allen
Match point (2005), de Woody Allen
Melinda et Melinda (2005), de Woody Allen
Anything else, la vie et tout le reste (2003), de Woody Allen
Hollywood Ending (2002), de Woody Allen
Le Sortilège du scorpion de Jade (2001), de Woody Allen
Sounds from a town that I love (TV) (2001), de Woody Allen
Escrocs mais pas trop (2000), de Woody Allen
Accords et désaccords (2000), de Woody Allen
Celebrity (1999), de Woody Allen
Harry dans tous ses états (1998), de Woody Allen
Tout le monde dit I love you (1997), de Woody Allen
Coups de feu sur Broadway (1995), de Woody Allen
Maudite Aphrodite (1995), de Woody Allen
Nuits de Chine (1994), de Woody Allen
Meurtre mystérieux a Manhattan (1993), de Woody Allen
Maris et femmes (1992), de Woody Allen
Ombres et brouillard (1992), de Woody Allen
Alice (1991), de Woody Allen
Crimes et délits (1990), de Woody Allen
New York stories (1989), de Martin Scorsese
Une Autre femme (1989), de Woody Allen
September (1988), de Woody Allen
Radio Days (1987), de Woody Allen
Hannah et ses soeurs (1986), de Woody Allen
La Rose pourpre du Caire (1985), de Woody Allen
Broadway Danny Rose (1984), de Woody Allen
Zelig (1983), de Woody Allen
Comédie érotique d'une nuit d'été (1982), de Woody Allen
Stardust Memories (1980), de Woody Allen
Manhattan (1979), de Woody Allen
Intérieurs (1978), de Woody Allen
Annie Hall (1977), de Woody Allen
Guerre et amour (1975), de Woody Allen
Woody et les robots (1973), de Woody Allen
Tombe les filles et tais-toi (1972), de Herbert Ross
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe... sans jamais oser le demander (1972), de Woody Allen
Bananas (1971), de Woody Allen
Men of crisis : The Harvey Wallinger Story (TV) (1971), de Woody Allen
Prends l'oseille et tire-toi (1969), de Woody Allen
Casino Royale (1967), de John Huston
Lily la tigresse (1966), de Woody Allen
Quoi de neuf, Pussycat ? (1966), de Clive Donner

Producteur:
Whatever works (Prochainement), de Woody Allen
Lily la tigresse (1966), de Woody Allen
D'après l'oeuvre de
Nuits de Chine (1994), de Woody Allen
Tombe les filles et tais-toi (1972), de Herbert Ross

Scarlett Johansson
scarlett johansson.jpgRéalisatrice, Actrice, Productrice américaine
Née le 22 Novembre 1984 à New York, New York (Etats-Unis)
Actuellement au cinéma dans : Vicky Cristina Barcelona, Match point, Deux soeurs pour un roi

Scarlett Johansson entame sa carrière de comédienne sur scène à Broadway, à l'âge de huit ans, en tenant la vedette de la pièce Sophistry aux côtés d'Ethan Hawke. En 1994, elle débute au cinéma avec un petit rôle dans L'Irrésistible North de Rob Reiner. S'ensuivent des apparitions dans le thriller Juste cause (1994), aux côtés de Sean Connery, et Maman, je m'occupe des mechants (1997).

En 1998, Scarlett Johansson se révèle véritablement en incarnant la jeune Grace dans L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux de Robert Redford. Après avoir joué sous la direction des frères Coen dans The Barber : l'homme qui n'était pas là et figuré au générique du film d'horreur Arac attack, Scarlett Johansson franchit un palier avec Ghost world (2002) et surtout Lost in translation (2003), de Sofia Coppola, pour lequel elle est citée à l'Oscar de la Meilleure actrice et qui la révèle au niveau international.

Le film de Coppola donne à Scarlett Johansson une aura nouvelle, la faisant devenir l'une des actrices les plus demandées du moment, aussi bien par le cinéma indépendant que par les grands studios hollywoodiens. Dès lors, elle devient la vedette du Match Point (2004) et du Scoop (2006) de Woody Allen, rappelons d'ailleurs que c'est la première fois depuis sa séparation avec Mia Farrow en 1993, qu'il fait appel deux fois de suite à la même actrice. Puis elle est l'égérie du peintre Johannes Vermeer dans La Jeune fille à la perle (2003) et présente aux génériques du film d'action The Island (2004) de Michael Bay et Le Dahlia noir (2005) de Brian De Palma aux côtés de son compagnon Josh Hartnett.

2006 et 2007 sont pour elle des années de gloire, elle est convoitée par tous les cinéastes. Ainsi, elle retrouve Hugh Jackman pour Le Prestige puis est à l'affiche de deux comédies, la première aux côtés d' Helen Hunt: A good woman et l'autre The Nanny Diaries où elle incarne une jeune babby-sitter. Elle enfile ensuite des tenues du XVI s pour courtiser Eric Bana (Henri VIII) dans The Other Boleyn girl et se fait voleuse de bijoux dans Brilliant, le film de Barry Levinson.

Filmographie:
Actrice:
Brilliant (Prochainement), de Barry Levinson
Mary Queen of Scots (Prochainement), de Phillip Noyce
Marie Stuart
Amazon (Prochainement)
Silent star (Prochainement), de Kimberly Peirce
Mary Miles Minter
A good woman (Prochainement), de Mike Barker
Lady Windermere
Ce que pensent les hommes (2009), de Ken Kwapis
Anna
The Spirit (2008), de Frank Miller
Silk N. Floss
Vicky Cristina Barcelona (2008), de Woody Allen
Christina
Le Journal d'une baby-sitter (2008), de Robert Pulcini
Annie Braddock
Deux soeurs pour un roi (2008), de Justin Chadwick
Mary Boleyn
Le Prestige (2006), de Christopher Nolan
Olivia
Le Dahlia noir (2006), de Brian De Palma
Kay Lake
Scoop (2006), de Woody Allen
Sondra Pransky
Love Song (2006), de Shainee Gabel
Pursy Will
Match point (2005), de Woody Allen
Nola Rice
The Island (2005), de Michael Bay
Jordan Two-Delta/Sarah Jordan
En bonne compagnie (2005), de Paul Weitz
Alex Foreman
Bob l'éponge - le film (2005), de Stephen Hillenburg
Mindy (voix)
La Jeune fille à la perle (2004), de Peter Webber
Griet
Lost in Translation (2004), de Sofia Coppola
Charlotte
Entourage (2004) - Saison 1
SÉRIE TV:
épisode : 8
Elle-même
The Perfect score (2004), de Brian Robbins
Francesca Curtis
Arac attack, les monstres à huit pattes (2002), de Ellory Elkayem
Ashley Parker
Ghost world (2002), de Terry Zwigoff
Rebecca
American rhapsody (2002), de Eva Gardos
Suzanne
The Barber : l'homme qui n'était pas là (2001), de Joel Coen


Rachael Bundas
My brother the pig (1999), de Erik Fleming
Kathy Caldwell
L'Homme qui murmurait a l'oreille des chevaux (1998), de Robert Redford
Grace MacLean
Maman, je m'occupe des méchants (1997), de Raja Gosnell
Molly Pruitt
Fall (1997), de Eric Schaeffer
la petite fille
If Lucy Fell (1996), de Eric Schaeffer
Emily
Manny & Lo (1996), de Lisa Krueger
Amanda
L'Irrésistible North (1995), de Rob Reiner
Laura Nelson
Juste Cause (1995), de Arne Glimcher
Kate Armstrong

Réalisatrice:
New York, I Love You (Prochainement)

Productrice:
Napoleon and Betsy (Prochainement), de Benjamin Ross

Rebecca Hall
rebecca hall.jpg
Filmographie:
Actrice:

Le Portrait de Dorian Gray (Prochainement)
Starter for Ten (Prochainement)
Vicky Cristina Barcelona (2008)
Le Prestige (2006)


Penélope Cruz:
PCruz.jpg
Actrice espagnole
Née le 28 Avril 1974 à Madrid (Espagne)
Actuellement au cinéma dans : Vicky Cristina Barcelona, Volver, Tout sur ma mere
Penélope Cruz commence par apprendre la danse au Conservatoire National Espagnol avant d'entamer une carrière d'actrice. Elle fait de petites apparitions à la télévision de son pays avant d'obtenir un rôle secondaire dans El laberinto griego de Rafael Alcàzar, en 1991. Peu après, elle est repérée par le réalisateur espagnol José Juan Bigas Luna, qui lui propose le rôle dénudé de la belle Silvia dans Jambon Jambon. Elle accepte. Sa carrière est lancée.

Les propositions affluent alors, lui permettant de choisir ses rôles et réalisateurs. Pour Alejandro Amenabar dans le vertigineux Ouvre les yeux (1997), elle représente l'objet du désir trouble et mystérieux d'Eduardo Noriega. Elle apparaît chez Pedro Almodovar en nonne craquante dans Tout sur ma mère, Prix de la mise en scène à Cannes en 1999. Son talent traverse les frontières : elle joue dans le western The Hi-Lo Country de Stephen Frears et dans la comédie culinaire Amour, piments et bossa nova. Nicolas Cage et Christian Bale, quant à eux, se battent à mort pour ses beaux yeux dans Capitaine Corelli (2001).

En 2002, Penélope Cruz partage l'affiche de Vanilla sky (le remake américain d'Ouvre les yeux) avec son compagnon Tom Cruise, avant de rejoindre l'univers du producteur Luc Besson pour Fanfan la Tulipe. Devenue actrice internationale de premier plan, elle donne la réplique à Halle Berry dans le thriller fantastique Gothika de Mathieu Kassovitz (2003), compose avec Charlize Theron un séduisant duo d'actrices dans Nous étions libres (2004), puis s'aventure dans le désert du Sahara (2005). Des vélléités hollywoodiennes qui ne l'éloignent pas du cinéma d'auteur, en témoigne son rôle dans A corps perdus (2004), de, et avec, Sergio Castellitto.

En 2005, Penélope Cruz renoue avec le film d'aventure pour Bandidas, où elle forme un duo explosif avec Salma Hayek, et collabore à nouveau avec Almodóvar pour Volver. En 2008, nouvelle étape d'un parcours doré : Woody Allen fait appel à la belle ibérique pour son Vicky Cristina Barcelona, triangle amoureux dans lequel elle donne la réplique à Scarlett Johansson et son compatriote Javier Bardem.

Filmographie:

Actrice:

La Piel que habito (Prochainement), de Pedro Almodóvar
G-Force (Prochainement), de Hoyt Yeatman
Juarez
Elegy (Prochainement), de Isabel Coixet
Consuela Castillo
Nine (Prochainement), de Rob Marshall
Carla
Manolete (Prochainement), de Menno Meyjes
Antoñita 'Lupe' Sino
The Good Night (Prochainement), de Jake Paltrow
Anna
Noel (Prochainement), de Chazz Palminteri
Los Abrazos Rotos (2009), de Pedro Almodóvar
Vicky Cristina Barcelona (2008), de Woody Allen
María Elena
Volver (2006), de Pedro Almodóvar
Raimunda
Chromophobia (2006), de Martha Fiennes
Gloria
Bandidas (2006), de Joachim Roenning
Maria
Sahara (2005), de Breck Eisner
Dr. Eva Rojas
A corps perdus (2005), de Sergio Castellitto
Italia
Nous étions libres (2004), de John Duigan
Mia
Gothika (2004), de Mathieu Kassovitz
Chloé Sava
Sans nouvelles de Dieu (2003), de Agustín Díaz Yanes
Carmen Ramos
Fanfan La Tulipe (2003), de Gérard Krawczyk
Adeline
Masked and Anonymous (2003), de Larry Charles
Pagan Lace
Vanilla Sky (2002), de Cameron Crowe
Sofia Serrano
Waking Up in Reno (2002), de Jordan Brady
Brenda
Blow (2001), de Ted Demme
Mirtha Jung
Capitaine Corelli (2001), de John Madden
Pelagia
De si jolis chevaux (2001), de Billy Bob Thornton
Alejandra
Amour, piments et bossa nova (2000), de Fina Torres
Isabella Oliveira
The Hi-Lo Country (1999), de Stephen Frears
Josepha O'Neil
Tout sur ma mere (1999), de Pedro Almodóvar
Soeur Rosa
Ouvre les yeux (1998), de Alejandro Amenabar
Sofia
L'Amour nuit gravement à la santé (1998), de Manuel Gomez Pereira
Diana jeune
Don Juan (1998), de Jacques Weber
Mathurine
If Only (1998), de Maria Ripoll
Louise
La Fille de tes rêves (1998), de Fernando Trueba
Macarena Granada
Talk of angels (1998), de Nick Hamm
Pilar
En chair et en os (1997), de Pedro Almodóvar
Alegre ma non troppo (1995), de Fernando Colomo
Belle Epoque (1994), de Fernando Trueba
Luz
Jamón, jamón (1993), de Juan José Bigas Luna
Silvia
El laberinto griego (1991), de Rafael Alcàzar
Elise Sémouna
Volaverunt, de Juan José Bigas Luna
Pepita Tudo

Javier Bardem:
javier bardem.jpgActeur, Producteur espagnol
Né Javier Encinas Bardem, le 1 Mars 1969 à Las Palmas (Mayorque - Espagne)
Autre(s) pseudo(s) : Benito Gonzalez
Actuellement au cinéma dans : Vicky Cristina Barcelona, No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme
Tout jeune homme, Javier Bardem apparaît dans plusieurs séries télévisées, joue au rugby dans l'équipe nationale espagnole, et traverse le pays avec une troupe de comédiens indépendants. Plus jeune membre d'une grande famille d'acteurs (il est le fils de la comédienne Pilar Bardem et le neveu du réalisateur Juan Antonio Bardem), il débute sur le grand écran dans Les Amours de Lulu de José Juan Bigas Luna en 1990, puis trouve son premier grand rôle dans Jambon Jambon du même réalisateur (1992), aux côtés de Penélope Cruz. Ce rôle très sexy lui procure une notoriété immédiate, jusqu'à l'élever au rang de sex-symbol. Il l'utilise bien malgré lui en tournant deux nouveaux films signés Bigas Luna en 1994 : Macho puis La Lune et le Teton.

Pedro Almodovar, qui lui avait déjà confié un petit rôle dans Talons aiguilles (1991), offre ensuite à Javier Bardem le rôle principal d'En chair et en os en 1998, après que ce dernier eut empoché le Goya (équivalent espagnol des Césars) du meilleur acteur pour Bouche à Bouche de Manuel Gomez Pereira (1995). Il semble qu'Almodovar ait alors retrouvé en Javier Bardem la fougue juvénile et la brutalité d'interprétation d'Antonio Banderas quelques années plus tôt.

Après avoir interprété un sexopathe amoureux de Victoria Abril dans Entre les jambes (1999), il joue sous la direction de Julian Schnabel dans Avant la nuit (2000), se glissant dans la peau de l'écrivain cubain Reinaldo Arenas, persécuté, censuré et emprisonné. Un rôle qui lui vaut une nomination à l'Oscar et au Golden Globe du Meilleur acteur, ainsi que la Coupe Volpi du meilleur acteur au Festival de Venise 2000.

Deux ans plus tard, l'acteur mène l'enquête dans Dancer upstairs, politique-fiction située en Amérique du Sud et première réalisation de John Malkovich. De retour devant la caméra d'un compatriote, il incarne en 2004 Ramon Sampedro, tétraplégique qui se battit 30 ans durant pour le droit à l'euthanasie, dans le quatrième long-métrage d'Alejandro Amenabar, Mar adentro. Sa prestation remarquable lui vaut quantité d'éloges. La cote de Javier Bardem monte en flèche et les Etats-Unis lui font de plus en plus les yeux doux au point de devenir, après Antonio Banderas, la nouvelle coqueluche hispanique du cinéma américain. L'acteur enchaîne ainsi les rôles marquants : inquisiteur repentis dans Les Fantômes de Goya de Milos Forman, riche armateur amoureux dans L'Amour au temps du choléra de Mike Newell, il est surtout le terrifiant et implacable tueur de Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme des frères Coen.
Filmographie

Acteur:
Vicky Cristina Barcelona (2008), de Woody Allen
Juan Antonio
No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme (2008), de Joel Coen
Anton Chigurh
L'Amour aux temps du choléra (2007), de Mike Newell
Florentino Ariza
Les Fantômes de Goya (2007), de Milos Forman
frère Lorenzo
Mar adentro (2005), de Alejandro Amenabar
Ramon Sampedro
Manifesto (2004), de Joaquin Oristrell
lui-même (archives)
Collateral (2004), de Michael Mann
Felix
Sans nouvelles de Dieu (2003), de Agustín Díaz Yanes
Tony Graco
Les Lundis au soleil (2003), de Fernando León de Aranoa
Santa
Dancer upstairs (2003), de John Malkovich
Rejas
Deuxième nature (2002), de Géraldo Vera
Diego
Avant la nuit (2001), de Julian Schnabel
Reinaldo Arenas
Entre les jambes (1999), de Manuel Gomez Pereira
Javier
L'Amour nuit gravement à la santé (1998), de Manuel Gomez Pereira
Camillero
Bouche à Bouche (1998), de Manuel Gomez Pereira
Víctor Ventura
Extasis (1997), de Mariano Barroso
Rober
En chair et en os (1997), de Pedro Almodóvar
Perdita Durango (1997), de Álex de la Iglesia
Romeo Dolorosa
Más que amor, frenesí (1996), de Alfonso Albacete
La Lune et le Téton (1995), de Juan José Bigas Luna
Benito González
Macho (1994), de Juan José Bigas Luna
Benito González
Dias contados (1994), de Imanol Uribe
Lisardo
El Detective y la muerte (1994), de Gonzalo Suarez
Détective Cornelio
Jamón, jamón (1993), de Juan José Bigas Luna
Raul
El Amante bilingüe (1993), de Vicente Aranda
Le nettoyeur de chaussures
Talons Aiguilles (1992), de Pedro Almodóvar
Régisseur TV:
Huidos (1992), de Sancho Gracia
Amo tu cama rica (1992), de Emilio Martinez Lazaro
Antonio
Les Amours de Lulu (1991), de Juan José Bigas Luna
Jimmy

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Giuglio 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines