Magazine Bourse

La gravite de la Crise

Publié le 08 octobre 2008 par Graphseo
Nous assistons en ce moment à une panique bancaire généralisée avertit Roubini. Elle ne se manifeste pas par les files d’attente devant les guichets, mais se développe parmi les acteurs du système financier. Les établissements refusent désormais de se prêter de l’argent par crainte de disparition de l’emprunteur et ils retirent par précaution les fonds investis dans le système. Cette panique de retrait concerne tous les secteurs de la finance, au delà du seul système bancaire, et les marchés monétaires dans leur ensemble sont à l’arrêt. A travers cette courroie de transmission, l’économie réelle est atteinte de plein fouet. Les entreprises sont incapables de financer ou de refinancer leurs dettes à court terme, faute de prêteurs, et des sociétés parfaitement saines pourraient être rapidement acculées à la faillite. Pour Roubini, la Fed n’a toujours pas pris la mesure de cet incendie qui menace de tout ravager et les dernières mesures qu’elle a annoncées hier ne sont pas adaptées. Faute de réaction rapide, ce sont non seulement la finance mais désormais l’économie réelle qui pourraient s’effondrer.
Par Nouriel Roubini, 6 octobre 2008 (extraits) et suite de l'article sur Contreinfo

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Graphseo 22 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte