Magazine Société

Festival : l'âge de déraison

Publié le 09 octobre 2008 par Bordeaux7
Les Allumés du verbe fêtent leur dixième édition. Avec toujours le même engouement pour le conte
Ne jamais montrer le même spectacle. C'est l'objectif du festival des Allumés du Verbe qui entame demain sa dixième année d'existence avec toujours aux commandes l'association Gustave. Cette édition explore une fois de plus la place du conteur de nos jours tout en le confrontant à la prise de risque. La moitié des représentations sont d'ailleurs des créations comme le pari fou d'Henri Gougaud d'arriver démuni devant le public et de répondre à ses questions. L'improvisation sera aussi en vedette lors de la clôture avec la taverne Munchausen ou comédiens de rue et conteurs sont invités à délirer à la manière du fameux baron. Entre ces deux temps forts, le festival travers tous les lieux, du jardin au cinéma, en passant par l'hôpital. "Les jeunes conteurs utilisent de plus en plus la théâtralisation du spectacle. Le conte actuel est vivant, il s'actualise et évidemment, il n'est pas forcément réservé aux enfants", expose Marie-José Germain, directrice artistique du festival. Comme "De vive voix", une joute orale entre trois conteurs.
Jusqu'au 26 octobre, divers lieux. Ouverture demain à 20h30 à la Bibliothèque Mériadeck. Infos au 05.56.44.80.47

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine