Magazine Emarketing

Publicité en ligne : doser la pression sur l'internaute

Publié le 09 octobre 2008 par Frédéric-Michel Chevalier

La publicité tue la publicité. Quelle pression publicitaire les internautes sont-ils prêts à accepter ? Question fondamentale à la fois pour les éditeurs de sites qui fondent leur business model sur les recettes publicitaires et pour les annonceurs qui veulent le meilleur ROI possible.

Dynamic Logic s'est penché sur la question dans une étude citée par e-marketer.

La pression publicitaire optimale correspond au nombre maximum de publicités que l'internaute estime acceptable de visionner pendant une heure de navigation sur internet. Aux Etats-Unis, ce niveau s'établit entre 1 et 5 publicités, en fonction de la nature des publicités présentées.

La majorité des internautes perçoivent une augmentation du nombre de publicités sur Internet sur les six derniers mois. Un sentiment qui s'explique en partie par le fait qu'ils visitent un éventail plus large de sites.

Le facteur essentiel à prendre en compte est le rapport entre l'offre proposée et les centres d'intérêts des lecteurs. Par exemple, les publicités "pleine page", particulièrement intrusive, sont considérées comme gênantes par 21% des personnes interrogées par Dynamic Logic. En revanche, elles sont plus de 72 % à considérer comme très intrusives les publicités sans rapport avec le sujet du site concerné. Des résultats qui laissent entrevoir de beaux jours pour la publicité contextuelles, notamment celle proposée par les plateformes de réseaux sociaux.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric-Michel Chevalier 3008 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte