Magazine

Crise financière et antisémitisme

Publié le 09 octobre 2008 par Allo C'Est Fini
C'est un fait connu, les antisémites de tout bord ont souvent construit leur argumentaire sur  une pseudo mainmise des juifs sur la "finance internationale". Qu'il s'agisse de bulle spéculative ou de crise internationale comme celle que nous traversons, c'est toujours la faute aux juifs et à la finance juive. Rien de nouveau sous le soleil. L'accès du grand public à Internet depuis une quinzaine d'années n'a rien changé à l'affaire, et les forums financiers regorgent, ces derniers temps, de messages à caractère franchement raciste, comme le rappelle le Jerusalem Post. Qu'il s'agisse d'établissements financiers (Lehman Brothers, Solomon Brothers) ou de personnalités (Richard Fuld), les cibles sont toutes prêtes pour une nouvelle flambée de haine, et pour voir dans le peuple "élu" le responsable des avanies actuelles.

Un récent article du quotidien Le Monde donne un éclairage différent, et met en avant l'opposition - la rivalité? - entre "banques juives" et "banques protestantes". L'attribution d'une voie de sortie honorable à JP Morgan ou Merril Lynch, titille notamment l'auteur de l'article, qui remarque que ce qui a été accordé aux deux dernières fut refusé pendant tout l'été à leur rivale Lehman Bros.

Comme quoi, à défaut de fournir des explications rationnelles et de disposer de solutions toutes faites, les délires associés à la crise financière ne font que commencer...

Crise financière et antisémitisme


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Allo C'Est Fini 6794 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte