Magazine Politique

Où l'on retrouve Philippe Pontet…

Publié le 10 octobre 2008 par Gezale
Philippe Pontet, ancien suppléant de Rémy Montagne, devenu député lorsque ce dernier obtint un maroquin dans le dernier gouvernement de VGE, fut sévèrement battu par François Loncle lors de la vague rose de 1981. Il tenta encore sa chance à la proportionnelle en 1986 mais pour quelques voix, c'est claude Michel (PS) qui fut élu député en 3e position sur la liste socialiste. Exit Philippe Pontet.
Depuis, le conseiller référendaire à la cour des Comptes a fait son chemin dans les chiffres et dans les banques. Parti de la banque La Hénin, il est devenu président d'HSBC Europe et lorsque nous l'avons rencontré, jeudi soir à Paris au Grand Palais, à l'occasion du vernissage de l'exposition consacrée aux grands maîtres et à Picasso, nous n'avons pas pu éviter quelques accents de nostalgie. Le combat entre nous fut âpre et très politique. Philippe Pontet, UDF à tout crin, agitait surtout l'anticommunisme primaire (mais avec le temps on s'est aperçu qu'il n'avait pas tort sur toute la ligne) et luttait de toutes ses forces contre le programme de nationalisations de la gauche unie.
Depuis de l'eau a coulé sous les ponts et la crise du capitalisme financier est là et bien là. Les nationalisations retrouvent de la vigueur, même dans les pays anglo-saxons, inventeurs du libéralisme échevelé. Le président de HBBC Europe a-t-il des craintes pour l'avenir immédiat ? Lui assure que sa banque n'est pas « vérolé » par les produits financiers toxiques ou pourris : « Nous avons même refusé l'aide du gouvernement britannique. » Il prévoit deux années très difficiles et cite Benjamin Constant : « tant que nous n'aurons pas fait le tour de la sphère, la crise perdurera. » Il annonce une récession inévitable, un chômage accru, tout cela parce que les Américains nous ont refilé une sale maladie. Et la crise sera mondiale.
Philippe Pontet se souvient de ses amis des années quatre-vingt et, surtout, de celui qui fit une chute vertigineuse d'une nacelle alors qu'il collait sur le pont de l'autoroute, route de Saint-Pierre-du-Vauvray. Ce militant-là aussi a fait son chemin. La greffe entre le proche de VGE et la circonscription eut du mal à prendre. Philippe Pontet ne le regrette pas. François Loncle non plus.
Revenons sur l'exposition : Elle est géniale au sens où Picasso et les grands maîtres sont géniaux. Avant-gardistes et créatifs, les Poussin, Manet, Degas, Rembrandt, Velasquez, Murillo, Gauguin, Van Gogh, Renoir, Goya…ont inspiré Picasso dont les toiles des dernières années expirent un délire et une joie incommensurables à la mesure d'un personnage réellement exceptionnel. L'exposition est à la hauteur de son influence et de ses fulgurances.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Alésia ... Place Philippe Marcombes ?

    Alésia Place Philippe Marcombes

    A Clermont-Ferrand, les socialistes du clan Godard, regroupés autour du dauphin Adenot, sont de moins en moins nombreux et de plus en plus arc-boutés sur leurs... Lire la suite

    Par  Jean Noël Delorme
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Entretien avec Philippe Bilger

    Entretien avec Philippe Bilger

    Philippe Bilger est avocat général près la cour d'appel de Paris, auteur de sept ouvrages et rédacteur du blog Justice au singulier.Entretien reproduit sur... Lire la suite

    Par  Roman Bernard
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Philippe Val entre en Sarkozie

    Certains diront que ce n'est pas une surprise, se référant à toutes les prises de position du dit Val ces derniers, d'aautres croiront à un Poisson d'Avril... Lire la suite

    Par  Rebus
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Rencontre avec Philippe Desbrosses

    Rencontre avec Philippe Desbrosses

    Art de vivre BIO et ferme en danger Philippe Desbrosses est un précurseur du BIO en France. Il a, entre autres, participé à la création du logo AB en France. Lire la suite

    Par  Gazettejda
    SOCIÉTÉ
  • Welcome; Philippe Lioret

    Welcome; Philippe Lioret

    Après "Je vais bien ne t'en fais pas" et sa vision juste du deuil et de la mort, Philippe Lioret met les pieds dans le plat avec un film intense sur un sujet... Lire la suite

    Par  Chezfab
    SOCIÉTÉ
  • "Traces" de Philippe Delerm

    nb : aujourd'hui, il y avait un paquet surprise dans ma boîte aux lettres =) : ce livre de Philippe Delerm, sorti le 11 avril, au concept assez proche de... Lire la suite

    Par  Makuramis
    PHOTOS, TALENTS
  • Connaissez-vous Philippe Faur?

    Moi, jusqu'à aujourd'hui, pas du tout. C'est un glacier de l'Ariège, qui a inventé le sorbet de foie gras, et maintenant, celui au caviar. A priori, moi, je ne... Lire la suite

    Par  Irene
    A CLASSER

A propos de l’auteur


Gezale 6433 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines