Magazine Côté Femmes

Lettre aux femmes de ménage

Publié le 10 octobre 2008 par Didier54 @Partages
Mesdames
Je vous ai vues, hier soir, sur France 2. J'avais été sensibilisé à votre cause il y a quelques années par une de vos consoeur suédoise (lire ici) et j'avais coché sur mon agenda le rendez-vous du jeudi soir qui me promettait, dixit la 2, de découvrir ce que les femmes qui ne parlent jamais ont à dire. Ô, ce n'est pas ce slogan qui me guidait vers vous, c'est l'idée de découvrir un peu plus des gens comme vous, les gens de l'ombre, les gens de coeur, qui, discrètement, dans leur coin, participent à notre belle et grande société, nettoyeurs d'un monde aseptisé dont on sait qu'il laisse des traces.
Sachez que j'ai été très touché par ce que vous avez accepté de dévoiler de vos vies et de votre métier. Ému, aussi, lorsque la caméra montrait à quel point votre métier est à la fois noble et exigeant, physique et méticuleux. Epaté lorsque vous évoquiez, parfois avec poésie, toujours dans une absolue dignité, les us et coutumes de votre profession.
Pour tout vous dire, j'aurais aimé que vous parliez davantage, comme c'était promis, de votre métier et de ceux que vous cotoyez, mais la caméra, visiblement, a un peu profité de vous pour s'égarer un tantinet et verser, un peu trop à mon goût, dans le pathos et la France d'en bas qui rame. Ca ne vous a pas sali, rassurez-vous, mais ça a un peu débordé le réalisateur, me semble-t-il, ou son producteur, qui ont dévié je trouve de l'objectif initial.
Il eut été plus noble, plus humble, plus éthique, je pense, de laisser vos silences nous parler plus encore, de moins tomber dans le pathos, et de davantage nous permettre nous les assis devant de comprendre ce que vous vivez professionnellement. Evoquer vos relations avec vos employeurs, par exemple. Vos sentiments. Vos sensations. Votre regard sur le monde des autres. Ce ne fut qu'esquissé. Dommage.
Je me disais, en vous regardant, en vous écoutant, voilà des femmes qui ont tant de choses à nous apprendre... De nous... J'ai en tout cas beaucoup pensé à vos collègues que je croise parfois le soir dans les bureaux, sur mon lieu de travail.
Le documentaire m'a aidé à prendre conscience que vous rentrez chez vous le soir, que vous avez des samedis et des dimanches, des enfants et des conjoints, des décisions et des factures. A bien y réfléchir, nous avons tous les mêmes rêves et les mêmes soucis.
Je souhaite vous dire que non, vous n'êtes pas invisibles.
Je suis content de vous avoir vues et vous félicite d'avoir accepté de relever le défi.
Nous sommes devenus nos témoins. Vos enfants et vos proches doivent être fiers de vous.
  • En savoir plus ? Quelques clics possibles sur Télérama, ainsi qu'un article naguère diffusé dans L'Express.
  • Source de l'image ici.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Lettre à l’amie qui rêve

    Salut J'ai été trés touché, l'autre soir, par tes sanglots. Par ces mots que tu as soufflé comme un râle qui s'échappe. Ce n'était pas une toux rauque mais un... Lire la suite

    Par  Didier54
    HUMEUR
  • Lettre de Xavier Darcos aux syndicats

    Après la mobilisation réussie du 15 mai et des manifestations de dimanche, Xavier Darcos avait annoncé l'envoi d'une lettre aux syndicats enseignants, qui... Lire la suite

    Par  Gabrielle Lamotte
    CÔTÉ FEMMES, EDUCATION, ENFANTS, SOCIÉTÉ
  • Lettre d'info vie scolaire du mois de juin!

    La Lettre d'info vie scolaire n°3 est en ligne!Comme la précédente, vous pouvez la lire en direct sur le site Calameo où elle est... Lire la suite

    Par  Gabrielle Lamotte
    CÔTÉ FEMMES, EDUCATION, ENFANTS, SOCIÉTÉ
  • Lettre ouverte en mi mineur

    Cher conservatoire de Musique, J’ai toujours été super bonne en musique. Déjà au collège, on jouait “My heart will go on” à la flûte, et j’avais que des 20/20.... Lire la suite

    Par  Mawquise
    CÔTÉ FEMMES
  • Lettre à PPDA

    Patrick (vous permettez que je vous appelle Patrick ?), Depuis plus de 20 ans au journal télévisé de la première chaîne, vous faites partie du paysage... Lire la suite

    Par  Chroneric
    HUMEUR
  • Lettre à un ange honteux

    Ange, mon ami Toi dont le propos commun est de dire que tu n'as pas de sexe, comment regardes-tu ces prêcheurs incertains, qui du bout de leurs doigts... Lire la suite

    Par  Kaodenuit
    HUMEUR
  • Desole carla mais j’y arrive pas (lettre a carla)

    Lettre à Carla : Bon Carla ça y est, voilà J’ai tout écouté plusieurs fois Tout, tout, tout de haut en bas Je suis désolé, mais j’y arrive pas Je peux pas dire... Lire la suite

    Par  Misterjukebox
    HUMEUR

A propos de l’auteur


Didier54 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines