Magazine Culture

Der Junge im gestreiften Pyjama / Le garçon en pyjama rayé

Par Liliba

John BOYNE

coe10

pyjama

Wir sind in 1942. Bruno ist 9 Jahre alt, und wohnt in Berlin. Er kommt eines Tages von der Schule zurück und findet das Dientsmädchen in seinem Zimmer. Sie ist dabei in großen Koffern und Kisten alles einzupacken, darunter auch seine sehr geheimen Sachen.

Sein vater bekam den Befehl, mit seiner Familie an einen abgelegenen sogenannten Ort " Aus-wisch" zu ziehen. Bruno weiss nichts genaues über die Tätigkeit seines Vaters. Es muss einen Zusammenhang mit einem Furor haben, der vor kurzem mit seiner Frau zum Abendessen zu Hause war. Sicher ist, dass er seine besten Freunde verlieren wird, was ihn natürlich sehr beängstigt.

Bruno hat eine drei Jahre ältere Schwester. Er beschreibt sie dauernd als ein "unhoffnungsloser" Fall, von der er leider nichts erfahren kann.

Das neues Haus und auch die Ortschaft gefallen ihm natürlich nicht. Ein hoher Zaun umringt das Haus und trennt ihn von mit gestreiften Pyjamas angezogenen seltsamen Menschen. Er sieht sie in der Ferne durch ein kleines Fenster seines Zimmers. Er fühlt sich unwohl in diesem Haus. Diese ganzen Leute, Mitarbeiter seines Vaters, alle in Uniform, die dauernd rein und rausgehen, die sogar Papas Büro betreten -ihm ist es natürlich strengtens verboten- verstärken dieses Unbehagen.

Bruno denkt aber, dass dieser abgelegene Ort mehr zu bieten  haben könnte, als es scheint. Deswegen fängt er an zu forschern, was seit jeher seine Lieblingstätigkeit war. Er trifft einen Jungen hinter dem Zaun, dessen Lebensumstände mit seinen nicht zu vergleichen sind. Die beiden Jungen befreunden sich, was zu verheerenden Folgen führt.

Leider werde ich weniger erzählen als ich möchte. Die Überraschung dieser Geschichte muss bis zum Ende geheim gehalten werden. Dieses Buch habe ich sehr schnell fertig gelesen und sehr genossen, auch wenn es auf Deutsch geschrieben war (seit Jahren habe ich kein deutsches Buch gelesen, so wie keine Übung in dieser Sprache). Ich konnte trotzdem feststellen, dass nicht allzuviel von meinen ehemaligen Kenntnissen verloren gegangen waren. Diese Geschichte (die schlimmste Periode Deutschlands) beeindruckte und erschütterte mich um so mehr, weil es in Form eines Kinderbuches verfasst wurde.

Das einzige, dass mich in diesem Buch stört und dass ich mit Schwierigkeiten verstehe ist diese Naivität von Bruno, diese Unkenntnis des Krieges... Das ist für mich unfassbar. Dass Bruno nichts über die Lage Deutschlands mitbekommen hat, nichts vom Führer weiss, nichts über die Juden gehört hat und niemals Fragen gestellt hat. Es ist vermute ich die Absicht des Verfassers.
Ein Buch zu lesen !

Er wurde auf englisch geschrieben unter dem Titel „The boy in the striped pyjamas“ und auf französich „Le garçon en pyjama rayé“.

Über den Autor :

John Boyne wurde 1971 in Dublin, Irland, geboren, wo er auch heute lebt, und studierte Englische Literatur und Kreatives Schreiben in Dublin und Norwich. Er hatte schon zahlreiche Kurzgeschichten sowie drei Romane für Erwachsene veröffentlicht, als ihm mit seinem vierten Buch, »Der Junge im gestreiften Pyjama«, der internationale Durchbruch gelang.
Der Roman wurde in über 25 Sprachen übersetzt und weltweit zu einem großen Erfolg.
Eine Verfilmung ist in Vorbereitung.

pyjama
Pas d'inquiétude pour ceux qui ne parlent pas allemand, voici également un mini-commentaire en français !

Nous sommes en 1942. Bruno a 9 ans et vit à Berlin. Un jour, à son retour de l'école, il trouve la jeune aide de la maison en train d'empaqueter toutes ses affaires, vêtements, livres, et même ses trésors cachés. Bruno ne sait pas exactement quel métier excerce son papa, mais il apprend que celui-ci vient d'être enjoint de déménager, sur les ordres d'un homme nommé "Furor", venu dîner chez eux quelques temps auparavant.

La famille s'installe donc dans une nouvelle maison, qui ne plait pas du tout au petit garçon, de même que les environs, qu'on appelle "Aus-wich". De la petite fenêtre de sa nouvelle chambre, il peut apercevoir, de l'autre coté d'une immense clotûre, d'étranges enfants au loin, tous habillés en pyjamas rayés...

Bien qu'il ait un mal fou à  s'habituer à ce nouvel environnement, peu aidé par sa soeur de 3 ans son ainée (et qu'il surnomme "le cas sans espoir" tant leurs relations sont difficiles !), il décide de meubler son temps libre et de partir à la découverte de ce lieu singulier, et éventuellement d'entrer en contact avec les habitants de l'étrange ville sise en face de sa maison. C'est grâce à ses recherches menées avec tout le sérieux qu'un enfant met dans les entreprises qui lui tiennent à coeur, qu'il fera la connaissance d'un jeune garçon de son âge, qui vit de l'autre coté de la cloture.

Je ne peux malheureusement pas vous raconter beaucoup plus de cette histoire sans dévoiler la fin du livre, ce qui serait dommage ! J'ai énormément aimé ce roman qui se lit facilement et rapidement, traité de façon très originale, puisque vu par les yeux de ce petit garçon, et plein d'humour malgré le sujet terrible. Le suspence m'a tenue en haleine jusqu'à la fin : « Et c’est ainsi que se termine l’histoire de Bruno et de sa famille. Tout cela s’est passé il y a fort longtemps, bien sûr, et rien de semblable ne pourrait plus jamais arriver. Pas de nos jours. » Quoique... Ce livre, conçu un peu comme un conte, fait réfléchir autant sur l'Histoire que sur la manière qu'on les êtres de la vivre, sans le recul apporté par les années d'expériences et de réflexion.

J'ai cependant trouvé un peu invraissemblable le caractère de l'enfant : la naïveté de Bruno, qui a tout de même 9 ans, qui perçoit bien qu’il se passe des choses étranges autour de lui, sans en comprendre les enjeux est pour moi parfaitement hallucinante. On dirait qu'il n'a aucune curiosité envers le monde, ce qu'il s'y passe, alors que la période est pour le moins troublée et "riche" en évènements (c'est un euphémisme !). Il ne pose aucune question, n'a pas de recul, n'imagine rien... Mais autres temps, autres moeurs, autre éducation... Je pense surtout que la candeur de notre héros, même si elle m'a un peu énervée, ou tout du moins surprise (j'ai un zozo de 9 ans1/2 à la maison, qui ne laisse, lui, rien passer, et nous saoule de questions sur tout et n'importe quoi, est au fait de l'actualité économique, politique, culturelle...) est voulu par l'auteur.

Un coeur pur peut-il envisager autant de perversion, peut-il imaginer ce qu'est le Mal ?

Je vous conseille ce livre, vraiment intéressant et poignant. Il est également paru en collection jeunesse, mais je pense qu'une telle lecture ne peut se faire qu'accompagnée, avec des commentaires, vu la gravité du sujet traité.

Je remercie vivement ma petite Maman qui a bien voulu corriger mes fautes et mon style ("trop scolaire", a-t-elle dit !) de mon commentaire allemand. J'ai eu un énorme plaisir à relire dans cette langue que je ne pratique presque plus à part avec elle, à ma grande tristesse, et j'ai été également très fière de pouvoir comprendre tout sans avoir recours à mon vieux Weis-Mattutat !

Clochette l'a lu il y a très longtemps, mais avait beaucoup aimé, de même que Laure (Les jardins d'Hélène), Sylvie (Passion des livres) et Tamara. Ceux que j'ai oubliés peuvent rajouter le lien de leur billet dans les commentaires !

mai (35)
  • avril (35)
  • mars (31)
  • février (48)
  • janvier (61)
  • 2006 (49)
    • décembre (49)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Liliba 2705 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines