Magazine

Lettre au prefet

Publié le 10 octobre 2008 par Jean-Robert Bos

Monsieur le Préfet,

Nous venons d’apprendre que vous avez visité aujourd’hui la ville d’Andernos-les-bains.

Nous espérons que, comme nous, vous avez été sensible à la beauté du paysage, à ces témoignages d’un passé culturel riche et à la présence de la nature.

Nous nous permettons de vous rappeler que la plage boisée du Betey est menacée de disparition par le  projet d’extension du port du Betey .

Cette plage, comme vous avez pu le constater, est fréquentée par tous, jeunes et vieux, riches et pauvres, à tous les moments de la journée et tous les jours de l’année.

Elle sert de cour de récréation à tous les enfants de l’école qui est installée de l’autre côté du port.

C’est l’alliance des pins, des tamaris et du sable,  la présence de la microfaune qui en fait la richesse.

C’est pourquoi nous vous demandons de bien vouloir sauvegarder cette plage boisée, plage qui est un des atouts d’Andernos-les-bains, un atout pour un développement touristique familial et à long terme.

A l’heure où l’Assemblée Nationale discute du projet de loi de programme relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l’Environnement, la sauvegarde de la plage boisée du Betey est, à l’échelle d’Andernos-les-bains, l’exemple-type de l’application de l’esprit du Grenelle de l’Environnement.

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire, et vous prions de recevoir, Monsieur le Préfet, l’assurance de nos respectueuses salutations.

Clarisse HOLIK

Présidente de l’association

Le Betey, plage boisée à sauvegarder

TOUT SUR PORT ET PLAGE DU BETEY ...

CONTINUEZ A SIGNER LA PETITION CONTRE L'EXTENSION DU PORT DU BETEY ANDERNOS EN LIGNE EN CLIQUANT ICI


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Robert Bos 885 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte