Magazine Humeur

Attali nous prépare au NOM. La crise en vue d'une gouvernance mondiale

Publié le 11 octobre 2008 par R-Sistons


2420826.jpg

Editorial d' Eva :
Attali, l'avocat du NOM.
La gouvernance mondiale avance ses pions....
Les ploutocrates au pouvoir !

Mes amis,
Un mot pour vous dire que derrière tous les événements que nous vivons, il y a un plan concerté pour nous soumettre à l'"élite" auto-proclamée, et non élue, qui s'octroie tous les droits au détriment des peuples, au nom des fortunes colossales qu'elle a amassées et  du pouvoir qu'elle s'est octroyée au mépris de la démocratie.
Ce jour, Jacques Attali passe sur Public Senat dans son émission "Conversations d'avenir", et il est invité au micro de Pujadas sur FR 2 chaîne communautariste au service de Sarkozy et du Libéralisme. Et que dit-il ?  Dans les deux cas, il plaide pour le Nouvel Ordre mondial, afin de nous habituer peu à peu à l'idée, donc, d'un gouvernement supra-national, non élu, non démocratique, qui serait chargé de définir ce qui est bon pour l'humanité, ou plus exactement, pour le porte-feuille des décideurs.
Peu à peu, en effet, on accrédite l'idée d'une cascade de défaillances, d'un chaos global, d'un engrenage incontrôlable qui risque de tout emporter, et en même temps, de la nécessité impérative de mettre en place une force mondiale pour venir à bout de tous ces désordres. Je cite Attali : "Pour calmer les marchés, il faut une réponse concertée, coordonnée; la crise est mondiale, il faut une solution mondiale, y compris avec les pays émergents". Et lorsqu'on lui demande ce que pourrait être cette gouvernance mondiale, il hésite, et finit par répondre : "Les Institutions internationales."
Ne soyons pas dupes : Attali est là pour populariser une idée qui porte atteinte à la souveraineté des Etats, et au politique, ce qui ne va pas de soi. Grâce aux médias aux ordres, il laisse entendre qu'il n'y a pas d'autre solution, que nous devons accepter d'avoir un jour à dépendre d'un gouvernement unique, planétaire - et donc forcément totalitaire, non élu démocratiquement, ayant tout pouvoir, et par conséquent susceptible d'en abuser. Vous remarquerez la manipulation : L'idée doit faire lentement son chemin dans nos esprits, mais ... sûrement.
Le rôle non avoué d'Attali est, tout smplement, de nous préparer... à l'intolérable.  A accepter un contrôle total sur nos vies, au service d'une minorité qui entend bien jouir seule de toutes les prérogatives comme de l'essentiel des ressources appelées à se raréfier.
Attali plaide pour une gouvernance qui se retournera contre les peuples, si nous n'y prenons pas garde. A force de nous parler d'un pouvoir mondial, unique, on nous habitue à l'idée.  Et un jour, sans même nous en apercevoir, tout naturellement, nous serons sous son joug. Irrémédiablement, définitiverment, pieds et poings liés.
Notons que Sarkozy plaide dans le même sens, et que la réunion du G8 commence à réaliser l'idée d'un concertation planétaire pour résoudre les problèmes - bien peu démocratiquement, sans aucun contrôle citoyen.
Il est temps de réaliser la supercherie, et de refuser l'intolérable qu'on met en place derrière notre dos, et contre nos intérêts les plus vitaux.
Votre Eva
NB:  Pour moi, les gouvernements ne cherchent pas à solutionner la crise pour préserver nos intérêts, mais pour sauver le système !
TAGS : Jacques Attali, NOM, gouvernance mondiale, totalitarisme, pouvoir mondial, démocratie, le politique, Médias, FR2 chaîne communautariste, Sarkozy, David Pujadas.. 
A l'instant, je vois cet article sur l'excellent blog illusions de mouvements, il confirme mes craintes, pire encore, il attire l'attention sur une menace à laquelle je n'avais pas pensé :
Alerte ! Les BANQUIERS (honnis)
veulent diriger le monde !!!!


"
les banquiers ne sont pas satisfaits avec une richesse infinie, ils veulent aussi un pouvoir illimité".
http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-23616145.html
Les ploutocrates.....
Attali nous prépare au NOM. La crise en vue d'une gouvernance mondiale
Ce qui se prépare :
L'ennemi invisible, la guerre financière, les armes de destruction financière massive, la destabilisation planétaire, le gouvernement mondial ....

Mon but n'est pas de faire paniquer mes lecteurs. Dans des conditions de marché "normales", je ne tiendrais pas ce discours alarmiste car toutes les crises ont une fin et, généralement, on finit toujours par remonter la pente d'une crise économique dans des délais raisonnables. PAS CETTE FOIS !!

Cette fois, c'est totalement différent. L'économie mondiale est au prise avec un ennemi invisible qui utilise des armes de destructions financières massives.

Ces ennemis sont des spéculateurs de la haute finance derrière lesquels se cachent des intentions totalitaires
: prendre le contrôle de toute l'économie et partant des états, de la monnaie, en un mot comme en cent, de nos vies.

La crise des subprimes n'est pas arrivée par hasard, c'est une pandémie virale financière qui a été montée consciemment pour déstabiliser in fine les marchés et les nations. C'est que nous voyons en ce moment mais ce n'est que le début. Ces opérateurs agissent encore aujourd'hui sous nos yeux en faisant s'écraser les indices boursiers. Jusqu'ici les banques étaient en première ligne face à ces attaques car elles avaient été contaminées, d'une manière directe ou indirecte, par le virus mortel des Subprimes.

Nous allons maintenant assister à l'expansion d'un autre virus celui des fonds spéculatifs des Hedges Funds (j'avais déjà émis une alerte à ce sujet précédemment sur ce blog). Les hedges sont entre 6000 et 7000 sociétés commerciales financières qui disposent d'une force de frappe environ 10 fois supérieures à celle de toutes les banques centrales réunies. Prises elles aussi dans un besoin de liquidité urgent, les H.F. vont se mettre à vendre massivement les actions qu'elles détiennent dans différents secteurs industriels à travers le monde. Cela va avoir pour conséquence de faire fondre les cotations des plus grands groupes industriels mondiaux à une vitesse surprenante. On assiste déjà à de gros problèmes sur des titres phares de l'industrie automobile (GM est déjà en grande difficulté).
C'est toute l'économie qui va trinquer : les commandes vont s'annuler, les chiffres de vente vont s'écrouler avec des pourcentages à 2 chiffres.

Je vous le redis, nous entrons dans le JAMAISVULAND.
c'est la raison pour laquelle beaucoup d'entre nous ne veulent pas ou ne peuvent pas croire et comprendre ce qui se passe. Les économistes eux-mêmes ne comprennent plus rien, les experts s'arrachent les cheveux, les chroniqueurs ne savent plus que dire, etc...  L'ENNEMI EST INVISIBLE donc il est inidentifiable. Et l'on ne peut pas mettre un nom sur ce que l'on identifie pas.Nous sommes si rationnels ! Vous vous dites : "Mais ce n'est pas possible ! Pourquoi ferait-il cela ? Ca n'existe pas !". Vous l'avez pourtant sous les yeux... Pensez-vous que ce soit des petits porteurs qui engendrent de tels mouvements ? Je pense surtout que la majorité des petits porteurs sont encore optimistes et surtout aveuglés par des discours rassurants et je pense que la majorité d'entre eux vont se faire dépouiller comme dans un bois !!

Je le dis et je le répète, et vous verrez que progressivement certains finiront par le reconnaître officiellement, nous vivons une attaque de type guerrière sur le système économique mondial.

J'attire déjà votre attention sur le fait que cette crise est loin mais très loin de s'arranger et que vous devez vous préparer à des moments très difficiles. Car bientôt, vous verrez que vont encore s'ajouter de graves problèmes sociaux et aussi géopolitiques. Ce maelstrom mondial va permettre à ces complotistes de prendre le contrôle des états, des biens de production, de la finance. Il y aura, à un moment donné dans l'évolution du scénario, des pressions psychologiques et religieuses. Nous y reviendrons tout bientôt dans un prochain sujet.
http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/



Le dow Jones s'effondre  - 7,33 % !!!
Guerre  financière

Cette fois la situation est passée à un niveau plus que critique. Malgré tout le poids des états et des banques centrales, l'attentat financier semble ne plus pouvoir être endigué !!! Des mesures urgentes et exceptionnelles devraient être prises dès demain lors du G7 "spécial Finance". Si cela continue à ce train, je ne peux que vous conjurer de prendre les meilleures dispositions pour préserver votre fonctionnement financier et ménager avec un minimum de 30 à 60 jours d'avance.  Il est temps de voir et d'oser dire la vérité :
nous sommes entrés dans une guerre financière.

Les autorités vont-elles devoir prendre des décisions exceptionnelles ?

Nous sommes dans le "jamaisvuland", les chuttes brutales et successives de cette semaine sur les places boursières européennes vont elles obliger les autorités à prendre des décisions de sauvegarde exceptionnelles durant quelques jours ?

Si c'est le cas, j'espère que vous aurez suivi quelques uns de mes conseils.

APRES LE 11 SEPTEMBRE 2001, NOUS ASSISTONS DE FAIT AU SUPER ATTENTAT FINANCIER MONDIAL !!

Cette fois pas d'islamiste en vue, mais un groupe de financiers internationaux qui ont pris en main l'avenir de la finance mondiale... Le nouvel ordre mondial se met en place sous nos yeux.

Pour comprendre, je vous propose de relire cet article 
http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2008/10/quand-un-commen.html#more


La question iranienne
Obama menace de grandes conséquences l'Iran s'il ne change pas sa méthode ! ...et Mc Cain ? De même !

McCain et Obama ont indiqué qu'ils viendraient en aide à Israel contre une attaque Iranienne tout en précisant qu'ils n'attendraient pas l'approbation de l'ONU pour intervenir militairement. Tout comme ils ne laisseraient pas l'Iran posséder l'arme nucléaire.


Risque d'épidémies (selon l'OMS) ...

La grippe ? La vache folle ?

Hélàs non. Le suicide et les crises cardiaques.

Aux états-Unis les autorités commencent à s'alerter du nombre de suicides. Les gens perdent leurs emplois, ils n'ont parfois que peu ou pas d'assurances sociales et ils ont des dettes par dessus la tête.

Par ailleurs, vu la baisse de l'immobilier, certains ont plus de crédit hypothécaire que la valeur actualisée de leur bien. En gros, ils paient une maison parfois plus du double de leur valeur réelle actualisée.  Derrière cette crise financière se sont des vies qui se brisent.

Chez nous, beaucoup d'associations de PME commencent à tirer la sonnette d'alarme : resserement des crédits, ralentissement de l'activité, etc.  Il est temps que l'on pense à créer un fonds d'investissement dédié aux PME.

http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/


Le prix de l'or n'est pas  normal

Alors que tous les cours plongent depuis plusieurs journées consécutives, le prix de l'or reste dans une zone très stable autour des 900 dollars l'once. Tout indique que soit ce cours est manipulé, soit des banques centrales ont commencé à vendre leur or. De toute façon, quand le discours d'un Président US, en l'occurrence Bush, parvient à faire plonger les cours boursiers dans les minutes qui suivent, c'est qu'il n'y a plus qu'une seule chose à dire "We trust in God !".
http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2008/10/le-prix-de-lor.html


Tous les articles plus haut sont issus du blog le Veilleur.


Retraites par capitalisation en péril :

Selon LEAP/E2020, d’ici la fin de 2008, nous allons assister à une formidable déroute de l’ensemble des fonds de pension de la planète, mettant en péril tout le système des retraites par capitalisation. Ce cataclysme financier aura une dimension humaine dramatique puisqu’il correspond à l’arrivée à la retraite de la première vague des baby-boomers aux Etats-Unis, en Europe et au Japon : les revenus des fonds de pension s’effondrent au moment même où ils doivent commencer à effectuer leur première grande série de versements aux retraités. Dans ce numéro 23 du GEAB, notre équipe anticipe l’évolution de cette prochaine crise des fonds de pension, précise les pays les plus touchés (notamment en Europe) et présente des recommandations opérationnelles et stratégiques pour y faire face.
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-23522226.html


Krach des marchés européens et asiatiques
Les marchés européens et asiatiques ont plongé vendredi dans le krach boursier, accroissant la pression sur les grands argentiers du G7 qui se réunissent en fin de journée à Washington, après une semaine de vains efforts pour enrayer une crise historique.
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-23600669.html La Russie au secours de l'Islande : Tournant géo-politique ?
(NB : Eva : Attali en a parlé. Cette question le préoccupe, évidemment. Elle est essentielle, en effet. Attali a laissé entendre que celui qui contrôlerait financièrement l'Islande, aurait un rôle important de surveillance de la région, rôle non seulement commercial, mais géographique
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-23591137.html

Les mythes de la crise financière
http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-10-02%2010:01:51&log=invites




Attali nous prépare au NOM. La crise en vue d'une gouvernance mondiale
Le diable américain :
La suprématie militaire
pour compenser la crise financière.
Des dettes abyssales
pour financer les guerres impériales,
et une pauvreté croissante
des citoyens.

« Trois jours après son approbation, le plan de sauvetage de 700 milliards de dollars, qui aurait du calmer le système financier mondial, apparaît comme un caillou jeté dans une mer en pleine tempête ». Cette conclusion inconfortable, tirée du New York Times d’hier (6 octobre 2008, NDT) n’est pas étonnante
.

Bien que détenant encore la plus grande économie du monde, les Etats-Unis sont en train de perdre du terrain par rapport à l’Union Européenne, au Japon et à la Chine. D’où la nécessité de soutenir leurs propres intérêts par la force militaire, pour maintenir leur suprématie.

Ceci implique une dépense militaire croissante. Tandis que l’attention mondiale était concentrée sur le « plan de sauvetage », un fait est passé quasiment inaperçu : le Congrès des Etats-Unis a approuvé à une écrasante majorité bipartisane, pour l’année fiscale 2009 (qui commence le 1er octobre 2008), une dépense militaire de 612 milliards de dollars. Celle-ci comprend le budget du Pentagone, en augmentation de 74% depuis que l’administration Bush est entrée en fonction en 2001, et de 70 milliards de dollars pour les guerres en Irak et Afghanistan. Mais ça n’est pas tout. Le budget du Pentagone atteindra à coup sûr ou dépassera, au cours de l’année fiscale, le chiffre de 515 milliards de dollars requis par l’administration Bush, et les 70 milliards pour les guerres ne sont qu’un acompte. Il faut ajouter à cela 10 milliards pour les armes nucléaires (portés au budget du Département de l’énergie), et au moins 50 milliards pour le « programme national d’intelligence » (intelligence est le nom qu’on donne aux services secrets, cela n’implique pas forcément que les autres services en soient dépourvus, NDT) et d’autres autres postes qui portent le total de la dépense militaire annuelle des Etats-Unis bien au-delà du « plan de sauvetage ».

Cette colossale dépense militaire, équivalente à la moitié environ de la dépense mondiale, est payée avec l’argent public. Elle contribue ainsi de façon non négligeable à accroître le déficit du budget fédéral, prévu à 407 milliards de dollars pour l’année fiscale 2009. Le déficit, à son tour, accroît la dette publique. (*) Une autre nouvelle passée inaperçue du fait de l’attention portée au « plan de sauvetage », tout comme l’approbation du budget militaire, est le fait que la dette publique étasunienne a dépassé les 10 mille milliards de dollars, équivalents à plus de 70% du PIB. Depuis que l’administration Bush est entrée en fonction en 2001, cette dette a augmenté de plus de 70%. Un véritable record.

Qui paye tout ça ? Dans les médias on ne parle que des investisseurs qui sont en train de perdre de l’argent à la suite de la crise financière. On ne parle pas par contre des conséquences dans les couches les plus défavorisées de la population étasunienne, aggravées par les coupes croissantes dans les dépenses sociales. C’est ainsi qu’est aussi passée inaperçue, tout comme les dépenses militaires et le super-déficit, la nouvelle que les citoyens étasuniens obligés d’avoir donc recours aux food stamps (bons pour la fourniture de nourriture) ont augmenté en trois mois de 28 à 29 millions de personnes. Ils peuvent se consoler en pensant que les Usa dépensent chaque mois 16 milliards de dollars pour les guerres en Irak et en Afghanistan. Ce qui, souligne le Pentagone - permet de « capturer ou tuer les terroristes qui menacent les Etats-Unis, leur peuple et leurs intérêts dans le monde ».

Edition de mercredi 8 octobre 2008 de il manifesto
http://www.ilmanifesto.it/Qotidiano...
Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7232

La laïcité en danger à Paris, avec Delanöe
http://www.marcfievet.com/article-23591699.html

Dr Folamour Kouchner  : 2 poids 2 mesures. Et feu vert contre l'Iran !
Les déclarations de Bernard Kouchner sont pure folie. Imagine-t-on les conséquences incalculables, pour toute la région mais aussi pour le monde, d’une frappe israélienne contre l’Iran ?
NB Eva : J'ai publié une Lettre ouverte au Dr Jekyl and M Hyde Kouchner dans ce blog

Crise financière : La faillite du dogme libéral des marchés
qui se régulent eux-mêmes

http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7218

Les charognards du pétrole
http://www.marcfievet.com/article-23593194.html

Amérique Latine : Menaces américaines - Michel Collon
http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-10-10%2006:06:57&log=invites

Le FMI appelle à l'action immédiate pour combattre la récession mondiale
Le FMI a prévenu hier que l’économie mondiale se retrouvera face à un retournement beaucoup plus sérieux que ce que presque tout le monde n’a réalisé jusqu’à présent, à moins que les gouvernements internationaux n’entreprennent une action immédiate coordonnée pour répondre à la crise du crédit.
http://bridge.over-blog.org/article-23602575.html


C O M M E N TA I R E S  :  I C I


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • The best of Attali

    best Attali

    Le G20 aura tenu le haut de l’affiche médiatique cette dernière semaine. Promotion, protocole, suspens, péripéties, éléments perturbateurs, stars et... Lire la suite

    Par  Captaineuropa
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Tout est dans le nom

    (Agence Science-Presse) – Témoignage de l’importance croissante de la Chine dans la recherche: la Société américaine de physique vient d’annoncer que, dans ses... Lire la suite

    Par  Raymond Viger
    SCIENCE, SCIENCE & VIE, SOCIÉTÉ
  • Le nom du concessionnaire

    Vous vous souvenez peut-être de ce jingle publicitaire: "Christin, sur Sherbrooke Est, mon concessionnaire GM. C'est moé le roi dans l'Est, pis j'te fais des... Lire la suite

    Par  Steveproulx
    HUMEUR
  • Au nom du peuple français

    La justice se rend au nom du peuple franรงais. On comprend l'onde de choc qu'a produit l'énoncé du jugement rendu à Lille annulant un mariage faute de... Lire la suite

    Par  Voilacestdit
    HUMEUR
  • 176° Démocratie, j'efface ton nom...

    . Dès le début de la présidence française de l'union européenne, notre déjà trop-président tache d'huile s'apprête à aller porter sa bonne parole aux... Lire la suite

    Par  Jacques De Brethmas
    SOCIÉTÉ
  • Jacques Attali annonce un "tsunami économique"

    Les économies occidentales ont-elles pris la juste mesure de l'actuelle crise ou cachent-elles certains impacts ? Jacques Attali annonce la plus grave crise... Lire la suite

    Par  Exprimeo
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Passage sans nom. (suite)

    Vous vous souvenez d'un article il y a environ un an, qui alertait sur le fait que depuis longtemps il y avait un passage qui n'avait pas de nom ? Lire la suite

    Par  Maurice Puault
    SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


R-Sistons 837 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines