Magazine

Il y a un bon pessimisme

Publié le 11 octobre 2008 par Haimyo

Umberto Eco

Seafood literature

Je lis en ce moment “A reculons, comme une écrevisse (Guerres chaudes et populisme médiatique)”, qui est un recueil d’articles d’Umberto Eco. Alors on dira ce qu’on voudra d’Umberto Eco (qu’il a cherché à plaire, à se vendre, à bien communiquer sur lui-même, etc., la liste des critiques est bien connue et établie), je pense toujours que l’ensemble de ses textes est un formidable manuel pratique de sagesse joyeuse. Joyeuse, parce qu’il n’oublie jamais d’être amusé, ce qui montre d’ailleurs qu’il ne se prend pas tellement au sérieux. Et sagesse, parce que j’attends qu’on me cite d’autres auteurs qui sont capables de vulgariser (au sens positif que peut avoir ce terme) aussi bien Saint Thomas d’Aquin qu’Avicenne, les rites afro-brésiliens ou les courants du rosicrucianisme au XVIIIe siècle.

Alors, même si certains des articles qui composent ce livre sont plutôt décevants (car ils me semblent apporter peu de choses qu’il n’ait pas dites précédemment), il contient de petits trésors comme ce chapitre sur Norberto Bobbio (”De la guerre, de la paix et autres sujets”) qui à la fois met en perspective ses écrits dans le contexte de son époque (l’engagement de l’intellectuel était dans les années 50 le centre du débat) et nous restitue ce que Bobbio a de permanent et de salutaire. Contrairement à Fichte qui opposait pessimisme et action, Bobbio n’hésite pas à affirmer que le pessimisme est “(…) un acte de salutaire abstinence après tant d’orgies d’optimisme (…) le pessimisme ne réfrène pas l’activité, mais la rend plus tendue et dirigée vers le but. Entre l’optimiste qui a pour maxime : “Ne bouge pas, tu verras que tout s’arrange” et le pessimisme qui lui réplique “Fais de toute façon ce que tu dois, même si les choses vont mal en pis“, je préfère le second. (…) J’apprécie et je respecte (…) celui qui agit bien sans demander aucune garantie que le monde s’améliorera et sans attendre, je ne dis pas des récompenses, mais même des confirmations. Seul le bon pessimiste se trouve en condition d’agir d’un esprit libre, d’une volonté ferme, d’un sentiment d’humilité et de plein dévouement à sa tâche.” (Politica e cultura, Einaudi, 1955).

Posted in Découvertes, Livres, Uncategorized  Tagged: Italie, philosophie, Umberto Eco  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Eco hameau à Plumaudan

    Les Côtes d’Armor, département agricole, département écologique ? En cette époque agitée le raccourci paraît malheureusement trop vite établi : la Bretagne rest... Lire la suite

    Par  Erwan Pianezza
    ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE
  • Google Checkout Employs 'Eco' Viral Marketing

    Auctionsbytes relaie l'annonce du virage vert de Google Checkout : pour toute donation à une association verte votre domicile sera localisé comme "contributeur... Lire la suite

    Par  Denisvacher
    BANQUE, EBUSINESS, FINANCES, INTERNET
  • [eco-design]

    © carton chicCARTON ÉTHIQUEÊtre derrière la télé c'est bien plus éducatif que d'être affalé devant! Voici donc l'archi-télévision, un théâtre en carton recyclé... Lire la suite

    Par  Misschou
    CONSO, CÔTÉ FEMMES, ENFANTS, JEUX & JOUETS
  • Eco-Desk : l'espace de travail écolo

    Travailler de longues heures sur un ordinateur peut s'avérer être très épuisant et la monotonie de l'espace de travail prend rapidement le dessus sur notre... Lire la suite

    Par  Anonyme
    HIGH TECH, INFORMATIQUE, INTERNET, LOGICIELS
  • Cacao en poudre Alter Eco. Un bon geste

    Notre coupe de coeur pour aujourd'hui, c'est le cacao maigre bio en poudre Alter Eco. Ce cacao vous offre toute la force et la délicieuse amertume d'un cacao... Lire la suite

    Par  Pierre Gallego
    CONSO, SOCIÉTÉ
  • Eco Food et Green Conferencing en Australie !

    De notre envoyé permanent en Australie - Tibo ! Quelques nouvelles nous viennent depuis l'autre côté du globe grâce à mon copain Tibo qui de temps en temps... Lire la suite

    Par  Greg Catel
    ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE
  • Les eco-camps en Aquitaine

    Quand on va sur la côte Atlantique, c'est souvent pour faire du camping. Ah, les forêts de pins, les marées, le vélo, et souvent les bungalows. Alors pourquoi... Lire la suite

    Par  Dimitri Boulze
    ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE

A propos de l’auteur


Haimyo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog