Magazine

Le culte du sexe

Publié le 11 octobre 2008 par The Dreamer

La sexualisation de la société, c'est un fait qu'on est entrain de vivre malgré tout, dans une société qui reste toujours dominé par l'homme, on marginalise encore et toujours la femme mais cependant dans un autre registre, la femme esclave, la femme sexuelle, l'homme aussi n'y échappe pas, cependant, la femme est plus exploitée. ces tendances à la sexualisation, c'est imposé depuis la révolution sexuelle dans l'occident et accentuée ensuite par une logique commerciale, les publicitaire adorent le sexe et les influenceurs d'opinions font de la vulgarité, du fait de montrer son corps, un argument publicitaire, faisant croire à la personne qui regarde ces spots télévisés que la vie correspond à la fortune, qui elle est relié à des bimbos qui se donnent à toi et pour cela faut que tu achètes le bon téléviseur qui va avec la rousse, la belle cuisine qui va avec la brune, la belle voiture qui va avec la bombe asiatique ou encore le sèche cheveux qui va si bien avec la blonde, cette tendance à relier le beau avec la richesse et le sexe avec la beauté rend nos société simpliste... et c'est le début de la fin... Pour toute société qui a une époque a atteint son apogée, la nature de l'homme revient rapidement, on l'a connu avec les statues des dieux grecques qui montrent leurs parties génitales à tout bout de champs, je sais pas comment ces statues ne font pas peur au petit enfants grecs... on l'a connu avec les arabes qui sont arrivés à des niveaux de débauche exceptionnel... On l'a connu avec les thermes romaines mixtes où orgie et autres pratiques sexuelles se faisaient entre personnes des hautes sphères du pouvoir... Tout ceci pour dire, que dés lors que la sexualisation de la société commence, la fin approche... Cependant, avec la mondialisation la donne est différente... les pays du tiers-monde sont aussi bien confronté à cette sexualisation... que pouvant nous faire pour protéger nos enfants ? rien !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Les Soprano : final mythique pour série culte

    En DVD : Les Soprano figurent en bonne position au sein de mon panthéon télévisuel, aux côtés de Sur Ecoute (The Wire), Seinfeld, A la Maison-Blanche (The West... Lire la suite

    Par  Cineblogywood
    CINÉMA, CULTURE
  • Denier du culte : je passe...

    L'Archevêque de Paris m'écrit il y a deux jours pour m'inviter à financer la restauration du Collège des Bernardins. Il me propose de financer "à moi tout seul ... Lire la suite

    Par  Edgar
    SOCIÉTÉ
  • Sexe pour les handicapés !

    Un conseiller municipal de Hasselt, en Belgique, demande à l'administration d'aider financièrement les handicapés pour qu'ils puissent obtenir les faveurs des... Lire la suite

    Par  Chantal Doumont
    INSOLITE
  • Charles Villeneuve : À peine arrivé, déjà culte !

    Il a beau avoir été directeur des sports sur la première chaîne, le Président du PSG n’en est pas pour autant un homme de football. Ça on le savait ! Mais... Lire la suite

    Par  Benjphil
    FOOTBALL, SPORT
  • Pub culte : Pole Position d'Atari

    Au regard de ce jeu gentiemnt 8 bits, la distorsion de ces images emphatiques. Nous ne voyons plus maintenant que 3 pixels aux couleurs criardes qui se... Lire la suite

    Par  Didier Vincent
    FOCUS EMPLOI, INSOLITE, MARKETING & PUBLICITÉ, VIDÉOS INSOLITES
  • Sexe in the City

    Euh non, je suis désolé, il ne s’agit pas du film que vous croyez. En fait j’aurais du préciser in the city, in Canada. Mais bon, on va dire que… Toujours est-i... Lire la suite

    Par  Waffo
    SOCIÉTÉ
  • Le culte de la personnalité... politique!

    Il est aujourd'hui de bon ton de dire que les partis politiques "enferment", "réfléchissent à notre place", "magouillent"... bref, les partis politiques sont... Lire la suite

    Par  Chacalito
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


The Dreamer 225 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte