Magazine Sport

Navigation rhénane, ch. 3 : Ecluses d'Ottmarsheim

Publié le 12 octobre 2008 par Bab

   C'est après la mise en service de l'aménagement de Kembs, en 1932, que furent entrepris les études et les premiers sondages pour la poursuite du projet de Grand Canal d'Alsace, par la société de René Koechlin, l'Energie Electrique du Rhin. Cependant, ce n'est qu'en mars 1952 que furent misent en service les écluses.



Site hydraulique d'Ottmarsheim
(l'usine, à droite, semble être encore en chantier)
("Voies Navigables de France", collection "Un certain regard sur la France", mars 1967)

     Pour quelles raisons a-t-on laissé 23 ans s'écouler entre ces deux réalisations ? Bien sûr il y a eu la Seconde Guerre Mondiale, mais une note biographique de René Koechlin (http://www.koechlin.net/ancetres/rene_koechlin.pdf) nous en apprends plus :
   La mise en service de l'usine de Kembs a apporté annuellement à l'Alsace environ 7OO millions de kWh d'énergie électrique, soit bien plus que sa consommation et celle des départements voisins à l'époque. Il fallait donc "exporter" cette énergie vers les grands centres de consommation, comme la région parisienne. Mais en ce temps là, toutes les régions n'étaient pas interconnectées comme aujourd'hui. De plus, après une décennie de forte croissance, l'économie française entrait dans une période de stagnation.
C'est en 1939 la France fût maillée d'un réseau électrique conséquent, puis les besoins en électricité (de même qu'en transport) ont explosé après la guerre, avec la croissance économique des Trente Glorieuses, justifiant encore la nécessité de la poursuite de la construction du Grand Canal, ce qui sera fait désormais par EDF.
Parmi les entreprises ayant participé à la construction des écluses d'Ottmarsheim, on peut citer, pour les portes et leurs organes de manoeuvre, la compagnie Fives-Lille et la Société des Forges et Ateliers du Creusot (usine Schneider). Le nom de ces entreprises est rappelé sur une plaque sur la porte aval :

Détail de la porte levante 
à l'aval du grand sas.

On imagine bien l'importance de ces travaux pour une entreprise. C'est ainsi que la Société des Forges et Ateliers du Creusot s'en est servie pour sa publicité dans les années qui suivirent :
 
Publicité parue dans la Revue de la Navigation Intérieure et Rhénane du 10/01/1954,
où l'on peut voir la construction de la porte busquée amont du petit sas.
     Le bief d'Ottmarsheim a 14,3km de longueur. La largeur au plafond est de 80m. L'écluse est composée de deux sas accolés de 185m de longueur, mais contrairement à Kembs, de largeur différente (23 et 12m). La hauteur de chute moyenne est de 16,40m, pour une profondeur des sas de 23m.
La vitesse de remplissage du petit sas et de 3 mètres par minute et de 1,5m/min pour le grand sas.


L'écluse peu après sa mise en service ("Voies Navigables de France",
collection "Un certain regard sur la France", mars 1967).

Le poste de commande surélevé se trouve dans l'axe du terre-plein central entre les sas, en aval du pont-route en aval des sas.

Vue de l'aval de l'écluse

Voici maintenant les bateaux que j'ai vu passer (11 bateaux en 2heures! c'était, d'après l'éclusier lui-même, un après-midi bien chargé).
Je suis arrivé juste à temps pour voir celui-ci sortir du petit sas :

Bern  7001319   95m x 11,40m x 3,52m  2242t
construit en 1982 au chantier Plocka Stocznia Rzeczna de Plock (PL)
2 moteurs Sulzer de 840cv chacun
unique devise

(déjà présenté dans le précédent article sur Kembs : http://bordabord.org/news/navigation-rhenane-ch-1-suite-ecluses-de-kembs
avec un commentaire de Obbe)

A peine s'éloignait-il qu'un montant chargé arrivait pour prendre sa place.
  On peut voir le pont de l'A36
entre la France et l'Allemagne.

 
Favoriet   2327490   86m x 11,40m x 3,50m   2158t
construit en 2006 au chantier Brodogradiliste d'Apatin, en Serbie
moteur Caterpillar 1520cv    unique devise

Pendant ce temps dans le grand sas c'est une belle bassinée.

 

 

 

à l'avant à droite :  Ahead  2203774  60m x 7,14m x 2,47m   700t
construit en 1961 au chantier Bodewes de Foxhol (NL)
moteur Volvo 510cv    ex  Astra II  et  Energie 2


 

à gauche : Impresa  2322112  110m x 11,40m x 3,70m  3192t
construit en 1995 au Santierul Naval SA d'Orsova, en Roumanie
moteur MAK 1800cv     ex Ortygia

 

à droite :  Piz Bianco   7001801   110m x 11,00m x 3,00m  2659t
construit en 1973 au chantier naval Meidricher de Duisbourg-Ruhrort (D)
moteurs Wartsila 2 x 1060cv   ex Carl Geldner et Olaf

Ces trois bateaux sortis du sas Ouest furent bien vite remplacés :


 

Innuendo   2328417   135m (!) x 11,45m x 3,60m   3863t
construit en 2007 au Santierul Naval SA d'Orsova (Roumanie)
moteurs Caterpillar 2 x 1380cv   première devise

Schloss Münzingen   4307030   41,60m x 6,20m x 1,20m   250 personnes
construit en 1925 au chantier Buss AG d'Augst (CH)
moteurs GM 2 x 270cv   ex Rheinfelden
bateaux à passagers basé à Breisach (D, en aval des écluses de Vogelgrün)
 

Tout ça sous le regard habitué d'une mini-flotte :

Admirez la taille des vérins de manoeuvre des portes :

 

 

Puis c'est la descente d'environ seize mètres :


Admirez l'autre face de la porte amont busquée :

Et admirez maintenant la porte aval levante:

 

 

La porte est levée, les bateaux peuvent maintenant continuer leur route :

 

  Vous voyez sur cette dernière photo que d'autres bateaux arrivent... plus de photos au prochain épisode.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bab 176 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte