Magazine Côté Femmes

J'ai testé pour vous : le square

Par Mamancelib

Dans la série « j’ai testé pour vous », aujourd’hui, nous allons parler du jardin d’enfants comme éventuel lieu de drague… Oui, on peut toujours espérer que des papas célibataires viennent s’y perdre avec leurs enfants et, on ne sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher… Mais sur un gros malentendu, hein…

Donc, on rentre dans le parc, l’allure glamour, le cheveu brillant, la démarche assurée et éventuellement chaloupée, avant de choisir le banc qui accueillera notre postérieur et le goûter de notre descendance. Premier coup d’œil discret, cachée derrière ses lunettes de soleil : on s’aperçoit très vite que notre entrée digne de Victoria Beckam dans une boutique Gucci n’aura servi à rien puisque le seul homme qui ne marche pas en binôme ici exhibe une alliance qu’il a dû tailler dans une gouttière en or, vue sa largeur … Autrement, que des mamans seules derrière leur poussette ou des couples. En fait, rien de mieux que le square pour rappeler la condition de maman solo.

Et puis, de toute façon, toute approche de séduction m’aurait été difficile dans ce parc. Ils ont eu une la bonne idée de mettre des platanes un peu partout pour les jeux d’enfants et les bancs soient ombragés. Bien. Très bien, même ; surtout en été. Mais, à l’automne, les platanes hébergent des espèces de petites bestioles blanches… et ces machins volants ont adoré ma tenue : je me suis retrouvée avec plein de bebêtes sur les épaules. De loin, je suis sûre qu’on aurait pu prendre ça pour des poux ou des pellicules. Le temps de mon séjour dans ce square, je me serais presque prise pour Ouin Ouin (ou Pine d’huitre, rapport à son totem !)… Et je suis même tombée sur une bestiole vicieuse qui n’a rien trouvé de mieux que de venir se perdre dans mon décolleté… Oui, j’ai vécu un moment de solitude quand j’ai essayé de l’enlever aussi discrètement que possible…

Donc, première erreur : s’asseoir près d’un platane… Le problème est que si on s’installe au soleil, on peut aussi virer rouge écrevisse ou se mettre à suer… Pas terrible, hein… Non, je crois que la solution, c’est de s’asseoir sur le toboggan des enfants... ou au milieu du tourniquet, tiens…

Pour m’occuper pendant que MiniBri attaquait sa 253ème descente de toboggan, j’ai acheté le dernier Cosmo. Oui, j’ai Orgueils et préjugés à terminer depuis des mois, mais pour pouvoir garder un œil sur MiniBri sans devoir relire dix fois la même page, rien ne vaut un magazine féminin. Ce n’est que quand je suis remontée dans ma voiture et que j’ai jeté mon magazine sur le fauteuil du passager que les titres de la couverture m’ont interpellée : « 98 astuces pour claquer moins et acheter mieux », bon, ça, par le temps qui courent, ça devient presque un classique ; « Test : c’est votre homme mais c’est aussi… », et si on n’a pas d’homme ? ; « Supplément : le tarot de l’amour », oui, pour s’intéresser au tarot de l’amour, forcément, je suis célibataire ; « Sexe : nos plus belles leçons d’amour », bien, non seulement je suis célibataire, mais en plus, j’ai besoin de progresser dans le domaine sexuel ; « Un sex-friend, c’est une bonne idée ? », de mieux en mieux : je suis aussi en manque… Donc, en résumé, d’après la couverture de Cosmo, je suis une femme seule qui a des problèmes de fric, qui n’est pas douée à l’horizontale et qui est en manque… Mhhhh, charmant portrait ; il ne manque que le regard vicieux et le filet de bave… Même si il y avait eu un homme célibataire à qui j’aurais plu dans ce parc, je doute qu’il soit venu m’aborder avec de telles lectures.

Donc, deuxième erreur : le choix de lecture. La prochaine fois, penser à prendre un livre qui rend intelligent (euh…) ou un baladeur MP3.

Dans un jardin d’enfants, ce qui m’amuse, c’est de marcher sur les revêtements mous : avec des talons, l’effet est plus accentué et je me prends à chaque fois pour Neil-Luis-Lance Armstrong (Mais si ! Le premier homme qui a fait du vélo sur la lune en jouant de la trompette)… Mais, quand au moment où je sors du square, mon talon se coince dans une plaque au sol et que je manque me manger la pancarte « interdit aux chiens » sur le front, je me dis que les chaussures à talons, même tout petits, c’est une mauvaise idée… Troisième erreur…

Conclusion du test : j’ai cumulé les bourdes en allant au parc. Il n’y a qu’à voir l’allure que j’avais en sortant : des petites bêtes partout sur moi, mon magazine à la main qui me fait passer pour une vieille célibataire radine et en manque, le tout avec une chute évitée de justesse… Définitivement, le square, c’est une mauvaise idée... Même si MiniBri et son enthousiasme ont largement compensé tout ça !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • J'ai failli...

    Être psy ! Que de regrets.... Un an et demi après mon accident, je suis parti à côté de Grenoble, à St-Hilaire-du-Touvet, dans un centre (de rééducation)... Lire la suite

    Par  Olivier66
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Leitmotiv, je devrais compter le nombre de fois où je dis: j'ai un bts à passer

    Merci merci les gens, ne vous inquiétez pas, j'ai le don de relativiser, non je ne vais pas déprimer, me jeter du haut d'un rabbin (haha), manger 10 tablettes d... Lire la suite

    Par  Delphine Mach
    BD & DESSINS, JOURNAL INTIME, TALENTS
  • J'ai déménagé !

    Savez-vous que sur l’échelle du stress, un déménagement occupe la troisième place, après le deuil et le divorce. Pour moi, ça serait presque la première, tant j... Lire la suite

    Par  Anaïs Valente
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • J'ai fait un rêve, ou plutôt un cauchemar

    C'était horrible, et pourtant ce rêve n'était nullement lié au billet qui précède, puisqu'il date un peu, ce billet, qui est paru sur Madmoizelle il y a un peti... Lire la suite

    Par  Anaïs Valente
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • La fois où j'ai survécu

    fois j'ai survécu

    Il y a une semaine, la gentille Charline de BuzzParadise a eu pitié de Saucisse, et peut-être un peu de moi aussi, et m’a envoyé une nouvelle bête a adopté :... Lire la suite

    Par  Boo
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Sicko (Je ne souris pas, j'ai des gaz)

    Hypocondrie: "Préoccupations obsédantes au sujet de la santé donnant une interprétation déraisonnable aux signes physiques ou aux sensations" En gros, un... Lire la suite

    Par  Corcky
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • «J'ai ma couv' j'ai ma couv' j'ai ma couv'»

    Il y a un petit temps, j'ai inséré cette expression sur mon MSN (enfin le nom officiel c'est Windows Live Messenger, mais bon on s'en moque). Lire la suite

    Par  Anaïs Valente
    JOURNAL INTIME, TALENTS

A propos de l’auteur


Mamancelib 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog