Magazine Culture

Pushing Daisies épisode 2.02

Publié le 11 octobre 2008 par Red

psds2021 psds2022 psds2023

Ce début de saison a du mal à se démarquer. On est trop dans la continuité de la saison 1 avec les même défauts : une enquête policière qui monopolise l'épisode. Ca me fait vraiment penser à Veronica Mars qui joue sur le même schéma où chaque épisode tourne surtout autour d'une enquête de l'héroine même si PD adopte un schéma beaucoup plus semblable au cop show que VM.
Et cet épisode ne loupe pas la tendance même si je l'ai préféré au précédent. Je vais avouer que je me suis souvent ennuyé parce que l'intrigue policière ne m'a pas enchanté, pour changer. Comme je l'ai dit dans la review de l'épisode précédent, du moment que l'intrigue indépendante ne concerne pas un personnage principal, ça ne m'attire pas trop.

C'est ainsi qu'on suit les personnages dans un décor de cirque puisqu'ils enquêtent sur la disparition d'une ado qui bossait là bas. Un des intérêts de cette intrigue vient du fait qu'on fait quelques allusions à la fille d'Emerson. Bon évidemment rien de solide malheureusement, mais ça permet de ne pas oublier le sujet. Vu les audiences de la série sur abc, c'est certain que cette saison sera la dernière donc il serait temps de faire avancer les choses de ce côté-là. L'enquête en elle-même est beaucoup moins alambiquée que la plupart des intrigues de la première saison, c'est un bon point même si elle est quand même plus complexe que celle du 201. Mais voilà à nouveau, comme VM : quand on se concentre sur des personnages qu'on ne connaît pas, cela ne m'intéresse pas. Alors certes l'intrigue peut occuper une partie de l'épisode mais pas la moitié parce que l'ennui fait vite son apparition.

À mon grand regret, Olive est toujours dans son trip religieux ce qui nous donne des séquences assez cloisonnées et sans grand rapport avec le reste de l'épisode. C'est dommage parce qu'une intéraction entre tous les personnages rendrait l'épisode vraiment meilleur. On parle des parents de Chuck alors que cette dernière n'est pas inclue dans l'intrigue...
D'ailleurs, Chuck doit improviser quand Vivian débarque au Pie hole à l'improviste. L'intérêt de la scène ? J'en vois pas trop, surtout que ça devient répétitif et vraiment sans utilité. Là aussi, comme pour Emerson, faudrait faire avancer les choses et changer un peu de refrain.

Aucune allusion au cliffhanger de l'épisode précédent avec le père de Ned, dommage. C'était intriguant. On sent à nouveau que l'enquête empêche les intrigues de décoller vraiment.

Et comme pour le season premiere, on a une petite intrigue additionnelle sur Ned et Chuck après le déménagement de Chuck. On retrouve aussi les flashbacks sur l'enfance de Ned qui présente le thème de l'épisode : les nouvelles ères. Ce qui permet de faire le lien avec le nouveau pas dans la vie du couple où chacun vit en indépendance. Mouais, là aussi, même si les scénaristes mettent du changement dans le couple avec le déménagement de Chuck, on a toujours l'impression que les problèmes tournent autour de la même source. L'épisode manque vraiment de surprises.

En bref : Même si j'ai préféré cet épisode au précédent, on est quand même face à un début de saison faiblard pour Pushing Daisies qui se repose beaucoup trop sur ses lauriers et qui manque de surprendre car on s'est vite habitué à son univers. Il faut du changement ou du moins, faire avancer les initiatives déjà plantées.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Red 41 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte