Magazine Société

Football : le Standard de Liège menace de déménager … en France

Publié le 11 octobre 2008 par François Collette

 stan-1.1223727927.jpg

Non nous ne sommes pas le 1er avril, vous avez bien lu : le Standard de Liège, champion de Belgique en titre, menace de déménager en France, plus exactement en Ligue 1, pour la simple et bonne raison que la fédération (encore) belge de football se prépare à scinder le foot national (amateur) en deux ailes bien distinctes : une flamande et une francophone.

Mais c’est qui qui a sorti ça ? Luciano D’Onofrio, le vice-président du Standard, “l’homme fort” du club . Ancien joueur et agent de joueurs dont Zidane, ami personnel de Robert Louis Dreyfus avec lequel il a été condamné dans l’affaire des transferts à l’Olympique de Marseille, il a un grand pied sinon les deux dans le milieu du foot français. Généralement discret et avare de discussions médiatiques, il ne parle certainement pas à l’aveuglette. Mais le propos n’est pas là.

Ce qui irrite et convulsionne D’Onofrio, lui qui a mis beaucoup d’argent dans le club mais tout de même beaucoup moins que son ami Robert (le club appartient à ce dernier), c’est qu’au-delà de ses intérêts personnels il craint pour l’avenir du football en Belgique face, une nouvelle fois, au nationalisme et à l’obsession identitaire des responsables politiques flamands.

Le gouvernement flamand fait pression depuis des années pour que la fédération nationale de foot (UBRSFA) soit scindée en deux ailes linguistiques, première étape avant la scission pure et simple. Ayant menacé de couper les vivres à la fédération, celle-ci vient de franchir le pas. Seuls resteront « nationaux » les clubs de division 1 (Ligue 1) et division 2. Jusqu’à quand ? Il va donc y avoir une ligue flamande et une ligue francophone des clubs dits « amateurs » et les clubs bruxellois devront choisir. Chaque communauté linguistique subsidiera « sa » ligue. Ne riez pas, c’est du belge.

A quand le Standard en Ligue 1 ? C’est peut-être utopique, c’est en tout cas prématuré, mais tout est possible et impossible n’est pas français. Faut avouer que ce serait sympa, le club phare de la ville la plus francophile de Belgique : Liège.

_______________________________

Pour les curieux, les accros, les aficionados, les tifosis de ce grand club wallon et aussi pour tous les autres : le site officiel du Standard de Liège.

Le président du club est Reto Stiffler, un homme de l’ombre inconnu en Belgique. En janvier 2006, il se confiait à La Libre Belgique : «Je suis les yeux de Robert Louis-Dreyfus au Standard. Il a des relations et moi je regarde où il peut les faire intervenir dans l’intérêt du club. Je ne m’occupe pas de la gestion quotidienne à Sclessin. C’est impossible en étant à Davos. Pour diriger, il faut être sur place. C’est pour cela que Luciano D’Onofrio a été nommé vice-président. Il fait comme les autres présidents en Belgique».

é

é


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par The-Nino
posté le 18 novembre à 16:55
Signaler un abus

au fait c'est moi qui doit rejoindre le standard de liége psk je suis un vrai attaquant se qu'il me manque juste 6 mois d'entrainement au fait je suis joueure et je joue en multiposte mais offensif alors j'attends tjrs l'offre a la prochaine

A propos de l’auteur


François Collette 246 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine