Magazine

Dites nous ce que vous n'aimez pas chez vous ! (*)

Publié le 12 octobre 2008 par Angie21
Ce n'est pas parce que je ne ressemble pas encore à une star photoshopée que ça ne m'empêche pas d'y penser. Je n'en fais point une fixette ou une obsession, mais parfois, je me dis que peut être, éventuellement, et pourquoi pas ? Parfois, je réflexionne, je me dis que ouais, y a la chirurgie esthétique.
  sb10062080i-005.jpg   Alors je n'ai pas spécialement envie de me faire tirer la peau du cul visage et me la faire agrafer derrière les oreilles comme un a vulgaire poster qu'on agrafe au mur. Certes la gravitation faciale m'effraie un chouia mais finir en affiche a de quoi rebuter, non ? Si.
En plus, moi je suis une courageuse mais pas une téméraire alors toute intervention, la plus infime soit-elle, ça me fait peur. Et si ça rate ? Et si j'y reste ? La médecine actuelle a énormément évolué et fait d'énormes progrès mais combien y a-t-il de ratages qu'on camoufle toujours et encore ?
Si un jour je devais franchir le pas, ce serait uniquement pour me refaire mes roploplos. Ouais, j'augmenterais le volume de ma cage thoracique. Là maintenant ils sont de taille acceptable, voire de quoi n'avoir pas de quoi rougir, ils sont fermes, ronds et ils tiennent tous seuls, mais quid du temps qui passe. Et me retrouver avec deux crèpes, non merci.
Et puis, je ne suis pas de ces personnes qui encouragent d'autres à passer sous le bistouri parce qu'il y a une bosse sur le nez, façon la méchante sorcière de Blanche Neige. Moi tant qu'il est au milieu du visage et pas sous le menton, je m'en fiche.
  Il y a aussi la question sur ces séjours "en kit" en Tunisie pour changer de peau. Sont-ils sans danger aucun, vu le peu de suivi post-opératoire par le médecin qui a opéré. On rentre chez soi quelques jours après avoir siroté quelques cocktails sans alcool au bord de la piscine. Moi si je me fais raboter la face avec un piolet, j'aimerais bien être sûre que la face nord est égale à la face sud et pas seulement quelques jours après l'opération.   Je m'interroge, la chirurgie plastique étant devenue presque aussi tendance que les low boots, il pousse des cliniques spécialisées comme de la mauvaise herbe, il n'y a qu'à voir le nombre de ces cliniques inscrites dans les pages jaunes. Bientôt, ce sera "118 008, vous désirez vous faire clouer les joues, agrafer les paupières ou encore retirer le gras du bide, page 217", on commandera un lifting comme on commande une pizza...   Avec ou sans supplément de fromage ?   Bref...
  Et vous, vous en pensez quoi ?

(*) Vous aurez bien évidemment reconnu la fameuse phrase de Nip/Tuck.

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Angie21 523 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte