Magazine

Mal bouffe et repas idéal

Publié le 13 octobre 2008 par Fanny Tizon

On nous le rabâche à longueur de journée, il y a de plus en plus de gros, pardon, d'obèses en France et notamment, de plus en plus d'enfants touchés par ce "mal" qu'est l'obésité.
Les publicités sur les chaines pour enfants (Boomerang, Nickelodeon entre autres), sont entrecoupées de messages pédagogiques "ne pas manger trop gras, trop sucré et trop salé". Sur le concept, je suis d'accord, si très jeunes on leur apprend qu'il faut manger de tout en quantité raisonnable, c'est déjà ça d'acquis pour la vie plus tard.
Le problème ne vient pas réellement des enfants non. Mais plutôt des parents, bah oui, ce sont quand même bien eux qui donnent à manger aux enfants non? Oui.
Je le vois tous les jours en tant qu'assistante maternelle, les parents me demandent de préparer des purées maison, faites avec des légumes frais(cueillis du jardin encore mieux!), de leur donner des fruits et non pas des biscuits pour le gouter... Enfin, bref, d'être parfaite sur toute la ligne.
Personnellement, je prépare tous les jours des crudités en entrée et je peux vous assurer que les premiers jours les gamins ont du mal à manger des tomates!
Après, ils sont habitués, ils aiment ça et réclament leurs crudités le midi!
Évidement les parents s'étonnent que leurs mômes mangent des carottes râpées, des concombres, du maïs et des tomates chez moi, parce que chez eux,"ils ne veulent rien".
Bien entendu si tu n'essayes pas, le gamin de lui même ne va pas de demander des carottes râpées hein!
Et puis il est tellement plus facile de leur faire manger des pâtes et du riz que des haricots verts et des petits pois que les parents ne vont pas s'embêter à faire ce qu'ils vous demandent pourtant tous les jours!
Ses mêmes parents se plaindront plus tard que les repas à l'école ne sont pas équilibrés et ce sont les mêmes parents qui donneront une pizza à leur môme le soir parce que c'est plus pratique.
Quand vient l'heure du gouter, là aussi il y a de grandes théories: un fruit, un produit laitier et un gâteau....
Là encore, pas de problème j'ai habitué Capuchou à manger un pain au chocolat, une compote et un actimel à l'heure du gouter. Du coup, les deux enfants que j'accueille mangent la même chose à l'exception du pain au chocolat qu'ils n'aiment pas, ils ont donc un gâteau à la place. J'estime que c'est un gouter équilibré qui leur permet de tenir jusqu'au repas du soir.
Mais j'ai l'impression d'être une extra-terrestre. Je m'explique: quand à la sortie de l'école on va au parc et que je regarde autour de moi, je ne vois que des mamans et des nounous qui donnent des paquets entiers de gâteaux aux enfants!
Comment voulez vous dans ces conditions que les enfants mangent sainement si on ne leur donne que des choses sucrées?
Je ne dis pas que je suis parfaite, mais je fais mon possible pour que mon Capuchou (et les enfants que j'accueille)mangent des fruits et des légumes.
Alors effectivement, Capuchou passe lui aussi pour un gamin étrange qui n'aime pas les gâteaux types brownies, cookies ou savane: il préférera manger une clémentine!
Et chez vous ça se passe comment?
Quel type de gouter donnez vous à vos enfants: varié et équilibré ou gâteaux à volonté?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fanny Tizon 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog