Magazine Assurances

On n’en a pas terminé avec l’indemnisation des victimes de l’amiante

Publié le 13 octobre 2008 par Aurélia Denoual

Quelques milliers de victimes de l’amiante et des membres de leur familles, généralement de ceux qui sont décédé viennes de défiler silencieusement dans Paris pour réclamer « un grand procès de l’amiante »


Il faut rappeler que dans la mesure où des malades victimes de cancers ou d’autres affectations graves, imputables à un contact prolongé avec de l’amiante dans le cadre de leur travail, peuvent apporter la preuve qu’il s’agit t d’une maladie professionnelle ils seront pris en charge par la branche Accidents du travail de la Sécurité sociale, mais que pour être indemnisé au titre du droit commun, ils doivent apporter la preuve d’une faute inexcusable de leur employeur.


Pour éviter la multiplication des procès, lourds et douloureux, les pouvoirs publics ont mis en place un Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante, le Fiva qui depuis son a reçu 63 325 demandes et versé 1,64 milliard d’euros d’indemnités, pour une cinquantaine de procédures pénales actuellement en cours.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte