Magazine Sortir

La nullité des uns fait-elle le bonheur des autres?

Publié le 13 octobre 2008 par Chrisos

Lundi 6 octobre 2008, déjeuner sandwiches à la Gerbe d’Or. Le pain de mon jambon-fromage-crudités était à peine fendu en deux dans le sens de la largeur (je veux dire que la fente faisait à peine un rayon de profondeur), et la garniture était assez riquiqui! Bonne tarte au chocolat noir. Avec une boisson (Badoit), ça fait quand même 8€, c’est agaçant de sandwich batard.

Mardi, déjeuner au Mac Do. Le soir, Cliente au Majestic Passy, puis Cocottes de Constant, avec O. Une cinquantaine d’euros à deux, pour une salade César, un velouté de cocos de Paimpol, une cocotte d’agneau fondant aux cocos et pimientos, un verre de vin chacun et une tarte au chocolat noir partagée. C’était très bien, et assez jouissif de mettre la main sur la dernière part de tarte de la soirée, au nez et à la barbe du jeune couple à ma gauche. Vive le timing!

Mercredi : sandwiches de Pivano, le soir, dîner thaï chez Wassana (10 rue Ganneron, 75018 Paris), avec O.

Jeudi : tabac Marbeuf avec M. Un demi de Heineken, un plat et un dessert chacun pour environ 21€/personne. Tartare classique mais efficace, pour moi. Maintenant que c’est non fumeur, ce n’est pas mal du tout, dans le genre cantine classique à midi.
Le soir, Pot Supélec au N’importe Quoi, avec une très bonne soirée Plumes et Bulles. Et un Security Feel Better, un.

Vendredi : Arôme à midi, avec C et L. Une valeur sure. Ci dessous : Royale de foie gras.

Samedi : Sale e Pepe (30, rue Ramey, 75018 Paris. 35€ à deux) avec O : j’avais peur d’être déçu, et si ce n’est effectivement pas de la grande cuisine, c’est honnête et pas mal du tout. Par contre, la clientèle est archi ultra bobo, belle caricature! Petit tour rapide dans le quartier, jusqu’à la mairie du 18e, ou un Daniel Vaillant tout rouge donnait un discours, à côté du Maire de Paris.
Résurrection de mes Chukka (talons et patins) en fin d’après-midi, c’est reparti pour quelques saisons! Vicky, Cristina, Barcelona, avec O à l’Arlequin. Et un verre à la Rhumerie (Boulevard Saint Germain, Mabillon). Depuis que c’est non fumeur, il y a encore plus de touristes étrangers ou de français qui y amènent des étrangères.

Dimanche : marché Raspail, galette et tarte aux oignons en entrées, pâtes aux légumes. Petit tour dans le Marais en fin d’après-midi et goûter au Queen Ann (rue Simon le Franc, derrière le centre Pompidou). Très bons scones et chocolat chaud à l’ancienne. Clientèle du quartier (sans doute un des seuls de Paris où il y a autant d’hommes dans un salon de thés). Un bon complément au Royal Bar.

[There is a video that cannot be displayed in this feed. Visit the blog entry to see the video.]


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chrisos 588 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine