Magazine Cinéma

Walk of Fame..Une pluie d'étoiles!

Par Michcine

hollywood $
Le célèbre Walk Of the Fame de Hollywood, dont les abords ont été refaits dernièrement (voir texto ci-dessous) va se parer de quelques grands noms très bientôt. Quelques célébrités, et des fameuses  recevront cette année encore leur étoile sur le plus célèbre boulevard de Los Angeles. Cependant, je suis quand même sceptique, parce qu'en Août de l'année dernière, j'écrivais ceci:

---"Lillian Price, un des gardes attachées à la sécurité du famous "Walk of the Fame" de Los Angeles, arpente cette mythique avenue l'air songeur, elle doit en effet, recenser les pièces manquantes...Elle passe a côté de l'étoile de William Bendix's , ensuite elle jette un regard furtif vers celle de  William Powell's, cotoyant celle de George Sanders, pour s'arrêter juste devant l'étoile de bronze  encore brillante de Ann Sothern, avant de se diriger vers le Vine Street Sidewalk...

as

"Elles ont disparu" s'exclame-t-elle! Les étoiles ont disparu en service commandé!.."!" Charlton Heston, Jane Wyman, Cary Grant, Clark Gable, Donna Reed, Frank Sinatra et 55 autres  Hollywood celebrities ont été enlevées au Walk of the fame au block 1699 de Vine Street...pour face place nette en vue de la construction d'un immense projet immobilier de grand luxe, à l'intersection de Vine et Hollywood boulevard. (500 m de $)
"Et Gary Grant aussi? devant l'entrée du Thaft building situé au célébre carrefour, c'est la consternation..Même Clark Gable a été "emporté par le vent". Désormais ce film n'aura plus le même goût."----
On a beau me dire que si toutes ces étoiles sont bien au chaud dans un entrepôt de downtonw L.A. entre la star radiophonique des années 40 Ezra Stone et du plus célébre arrangeur du septième art,  Hugo Winterhalter, cela fout les boules de savoir que toutes ces  figures emblèmatiques, représentant l'usine à rêve qu'est le cinéma,  dans toute sa splendeur, vont perdre de leur lustre dans la pénombre....et que les travaux sont toujous en cours. D'autre part, 8 étoiles ont été sérieusement endommagées lors de leur excavation....le plâtre du trottoir y adhère encore, mais le pire, c'est l'état de certains emblèmes propre à l'artiste, complètement ébrechés. Paraît que remettre en état le cuivre n'est pas difficile, mais cela me crève quand même le coeur de savoir "qu'ils" ont cassé le système. Il se chuchote que dès que les travaux de l'hôtel W, du centre-commercial, des appartements seront finis en 2009,  la place où siège le Taft Building aura fière allure. En attendant, paraît qu'il n'y a aucun danger de voir ces étoiles (51) sur une site comme Ebay. (on ne demande qu'à croire), mais faudra quand même assurer une solide surveillance autour de l'entrepôt, car les amateurs d'objets cultes sont légions et très filous.

.

ava

Le Hollywood-and-Vine redevelopment project est considéré par tous les intervenants comme le catalysateur pour la "résurrection" de ce que l'on appelle la plus belle intersection du monde... Dans sa période de gloire, juste avant le deuxième guerre mondiale, le coin Hollywood/Vine était "the place to be" pour le hollywood glamour. Il était en majeure partie occupé par les studios et le stations de radios les plus réputées, ainsi que par une multitude de cinémas, offrant toutes les semaines aux aficionados de l'époque, de nombreuses avant-premières de choix.. C'est la raison pour laquelle Garrie thompson et Gordon Mc Williams en 1955, lançèrent l'idée de doter d'étoiles bien brillantes, le célèbre boulevard. Et en 1958, La Chambre de Commerce donna son feu vert pour la réfection du site, dont l'inauguration eut lieu le 8 évrier 1960, avec la pose de la première étoile à l'éffigie de John Wayne..Cependant, cet engouement pour le star system, avec comme seul critère, l'efficacité commerciale a toujours fait peur aux résident de Hollywood, d'autant que dès 1960, la prostitution envahissait les lieux..Raison pour laquelle pendant dix ans, aucune étoile ne fût décernée, jusqu'en 1980...Aujourd'hui, cependant, Paul Williams historien et résidant à Beachwood Canyon n'espère qu'une chose " c'est que ces travaux n'altèrent pas l'intégrité des alentours, et laisseront encore la place telle qu'elle était alors, et  ce qu'elle représentait pour nous" " Il sait de quoi il parle, lui l'auteur d'un livre intitulé  "The Story of Hollywood: An Illustrated History," qui dépeint la communauté hollywoodienne de ses débuts assez sombres, jusqu'à la chute suite au McCarthysme, et la chasse aux (soi-disants) communistes à Hollywood, en passant par le renouveau actuel...sans oublier la popularité croissante de la télévision, qui pendant de nombreuses années vida les salles obscures... "En fermant toutes les sidewalks avoisinants pendant les travaux, il est impossible de pénétrer dans le site, et le touristes sont perdus dans ce chaos...c'est un vrai m...ier, et demander aux visiteurs de revenir est utopique. Peut-être viennent-ils d'Europe, et que ce voyage constitue une fin en soi. Ce chantier n'est pas une belle publicité pour la ville"

charleschaplin Linda wada
De son côté, John Walsh, un activiste hollywoodien de longue date, déplore le peu de cas fait des intérêts du public. Il fallait dit-il, prendre toutes les mesures qui s'imposentt afin de garder intact le Walk of Fame, pendant les 3 années de lourds travaux toujours en cours ...et ne pas fermer Selma et Argyle, deux des principales artères. Dénaturer le site uniquement pour pouvoir assurer le passage des camions et autres utilitaires est vraiment une honte. Quant au Maire honoraire Johny Grant, président d'un groupement non vénal qui gère le Walk of Fame, il précise qu'il a introduit une offre, afin de trouver une alternative en ce qui concerne les fameuses étoiles, pour que celles-ci puissent quand même être exposées quelque part....(wait and see). Il faut savoir que chaque année, Grant et 4 autres membres de la Fondation, examinent plus de 200 demandes, pour ne retenir que 20 personnalités à chaque promotion. Les critères ne sont pas nombreux mais essentiels; avoir un niveau de célébrité d'au ms 5 ans, et participer à des oeuvres charitables. Cependant, on ne m'enlèra pa de l'esprit que cela reste et restera toujours un grand coup médiatique, parce qu'il ne m'a pas échappé, qu'en période de pré-Oscars voir promotion d'un gros blockbuster, comme par enchantement, quelques célébrités du moment se retrouvent à genoux, devant un parterre de photograpes...

actress-statue

En attendant Shakira, Sir Ben Kingsley, Cameron Diaz, Robert Downey Jr, Hugh Jackman, Felicity Huffman et son mari William H. Macy, La Fee Clochette, Tim Burton et Ralph Fiennes, et The Village People, qui ont déjà inauguré la leur, vont avoir une belle étoile à 5 branches avec contours en laiton sur le célèbre boulevard!
En tout, une vingtaine de célébrités seront mises à l'honneur, et les artistes sélectionnées, doivent s'engager à assister aux célébrations du Walk of Fame ainsi qu'à verser 25 000$ pour l'entretien et la protection de leur étoile. Rien que cela. Cela vaut donc si cher une étoile???

Si les noms repris ici n'éveillent en moi aucun reproche, je n'en dirais pas la même chose de Cameron Diaz. Pourquoi? Pour l'ensemble de sa carrière? Pour son joli minois? Pour ses dernières prestations cinématographiques? Son étoile, est à mes yeux une injure faite aux autres, qui tous ont prouvé quelque chose, Quant à La Fée Clochette, comment pourra-t'elle participer à l'entretien de son étoile? Par Studio Disney interpôsé je suppose.

The Walk of fame. Que beau monde auprès des "anciens"...



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • WALK THE LINE : test Blu-ray!

    WALK LINE test Blu-ray!

    Walk the line retraçe le vie du chanteur country-rock Johnny Cash à travers son enfance éprouvante, sa reconnaissance difficile et ses histoires de coeur... Lire la suite

    Par  Lacoc
    CINÉMA, CULTURE, HIGH TECH, IMAGE & SON
  • "Fame" (2009) : la bande annonce

    "Fame" (2009) bande annonce

    Je suis parfois intolérant et je le sais. Les idées de remake et les nombreuses productions qui en découlent m'agacent au plus haut point. Lire la suite

    Par  Loulouti
    CINÉMA, CULTURE
  • "Fame" : affiches.

    "Fame" affiches.

    Bande annonce. T4 : un 4ème Spot TV Lire la suite

    Par  Loulouti
    CINÉMA, CULTURE
  • Une volière

    C’est ce qu’est devenue la galerie Xippas, à l’initiative de Céleste Boursier-Mougenot, jusqu’au 17 Mai. De lui, qui fut musicien, je connaissais un beau travai... Lire la suite

    Par  Marc Lenot
    BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES, SORTIR
  • Tapes 'n Tapes - Walk it off (2008)

    Aperçus en surfant sur les nombreux sites américains de musique indépendante, une pochette et un nom bien particuliers qui me rappelaient vaguement quelque... Lire la suite

    Par  Oreilles
    CULTURE, MUSIQUE
  • The Left Banke - Walk Away Renée / Pretty Ballerina (1967)

    Dans la vie tout en couleur pop des florissantes années 60, il n'y a pas que les Zombies et leur miraculeux Odessey and Oracle. Lire la suite

    Par  Sjx
    CULTURE, MUSIQUE
  • Une galerie, une seule

    galerie, seule

    Apparemment, dans toute la Cisjordanie (hors Jérusalem), il n’y a qu’une seule galerie. Il y a de nombreux centres d’art, des associations qui font un... Lire la suite

    Par  Marc Lenot
    BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES, SORTIR

A propos de l’auteur


Michcine 21497 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines