Magazine France

La main invisible du chaos

Publié le 13 octobre 2008 par Alafon

L'effet papillon appliqué à la finance mondiale

Il est étonnant qu'aucun analyste n'ai évoqué la genèse de la crise actuelle qui a prise naissance avec les affaires Enron, Tyco international et Worldcom qui ont mis en évidence des engagements hors-bilan frauduleux dans des sociétés cotées :

  • la loi Sarbannes-Oxley de 2002, qui a imposé aux entreprises cotées Wall Street une norme mondiale de fait, l'obligation d'évaluer les actifs à la valeur du marché et l'interdiction du cumul des missions d'auditeur et de réviseur comptable ;
  • IFRS la réforme des normes comptables qui ont suivi.

Leur objectif donner davantage de transparence aux résultats des entreprises et rassurer le marché boursier...

C'est ce qui a obligé Lehman Brother à déposer son bilan brutalement.

Tel aurait pu être le cas de notre Société Générale en janvier dernier...

Cette situation met en évidence l'impérieuse nécessité de mettre en place des instruments de gouvernance européenne et mondiale de la finance.

Définir une règle sans mettre en place un système de pilotage correspondant n'est qu'emplâtre sur une jambe de bois.

La main invisible du marché a démontré s'il en était besoin sa capacité à générer du chaos...

Technorati tags: marché, finances, gouvernance, enron, sarbanes oxley, ifrs

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alafon 73 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte