Magazine Insolite

Les animaux de compagnie, victimes collatérales des procédures de divorce

Publié le 13 octobre 2008 par Benjamin Tolman
chat et chien Agrandir l'image

Angleterre - Selon une association de protection des animaux, les chats et les chiens dont les maîtres se séparent développeraient fréquemment divers troubles du comportement.

L'augmentation des séparations outre-Manche ne serait pas exempte de conséquences chez les animaux. Selon le Peoples dispensary for sick animals (PDSA), les chiens et les chats impliqués malgré eux dans une procédure de divorce auraient en effet tendance à développer divers troubles comportementaux.

Parmi eux, les plus courants seraient l'automutilation et des troubles de la propreté chez les chiens, les chats ayant quant à eux tendance à "téter" divers objets (couverture, vêtement...) pour se libérer du stress communiqué par leurs propriétaires durant une rupture.

Au vu de ces observations, le PDSA a invité les propriétaires d'animaux à faire du bien-être de leur compagnon un élément central de leur procédure de divorce.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine