Magazine Société

Angolagate : une aide humanitaire qui vire à l’arsenal militaire

Publié le 13 octobre 2008 par Indexnet

A en croire Pierre Falcone, Jean-Christophe Mitterrand ou les autres prévenus du procès de l’Angolagate, la vente d’un véritable arsenal de guerre n’aurait eu pour origine qu’un élan “humanitaire” afin de venir au secours d’un pays africain “manquant de tout”.Depuis que les débats sont entrés dans le vif du sujet la semaine dernière au tribunal correctionnel de Paris, le président Jean-Baptiste Parlos tente de retracer la mise en place de ce commerce, qui pèsera 790 millions de dollars de 1993 à 1998, sans autorisation de l’Etat français.

Source flux


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Indexnet 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine