Magazine France

Elections pièges à c..., Sondages pièges ... à nazes

Publié le 14 octobre 2008 par Slovar
La crise financière commençant à mettre nos dirigeants mal à l'aise et pour tout dire nerveux), il était absolument nécessaire (comme le préconisent les communicants) de distraire l'attention des citoyens/salariés/contribuables.
Et là, pas d'hésitation, on ressort la TRES grosse ficelle des français qui ne travaillent pas assez et sont par conséquent responsables de la baissse de leur pouvoir d'achat, du manque de dynamisme de l'économie et peut être même ... de la reprise du chômage.
C'est comme l'ont appelé les Guignols de l'info, c'est le "gentil" Xavier BERTRAND qui s'y est collé.
Résumé des faits :
Extrait de la dépêche AFP : La proposition de loi UMP visant à faciliter le travail du dimanche sera débattue d'ici à la fin de l'année au Parlement, a indiqué dimanche sur Europe 1 le ministre du Travail Xavier Bertrand. Cette proposition de loi du député UMP des Bouches-du-Rhône Richard Mallié (le même qui souhaite passer à la postérité en refusant les nouvelles plaques d'immatriculation) , vise à étendre les dérogations au repos dominical. L'examen du texte avait initialement été fixé au 10 juin, avant d'être renvoyé à une date indéterminée .. / ... Selon M. Bertrand, invité du Grand Rendez-Vous d'Europe 1/Le Parisien, "elle n'est pas retirée de l'ordre du jour" et "son examen va se faire après l'examen du budget à l'Assemblée".
"Je soutiens à fond cette proposition, nous y avons travaillé avec Luc Chatel", le secrétaire d'Etat à la Consommation, a-t-il ajouté. "Le dimanche n'est pas un jour comme les autres, c'est vrai. Mais il faut aussi voir comment les choses évoluent. Nous ne pouvons pas refuser à des personnes qui souhaitent travailler le dimanche de le faire", a-t-il expliqué.
Selon lui, la réglementation doit "aussi apporter des garanties", avec un travail le dimanche "mieux payé et surtout le droit au refus pour le salarié" ... / ... Source Afp
Chez moi on a l'habitude de dire : "Si tu dis ça à un cheval de bois, il te donne une ruade"Qui peut encore croire qu'un salarié (surtout avec une récession économique en cours) pourra refuser quoi que ce soit ?
Au passage, ça ne vous rappelle pas la belle légende des salariés qui peuvent aller voir leur employeur pour leur demander à faire quelques heures supplémentaires par ci par là ?
Toujours un peu plus sournois dans leurs méthodes, nos ministres utilisent maintenant systématiquement les études d'opinion "indépendantes" afin de convaincre leurs opposants qu'ils sont minoritaires. C'est justement le cas du dernier sondage sur le "travail du dimanche" publiée par le Journal du Dimanche (propriété du groupe Lagardère)
Voir ci-dessous un copie d'écran effectuée ce jour sur le site du JDD
C'est vrai que ça a du discuter et même plus dans les foyers français. Les "ben ça alors ... ", les "je l'aurai jamais cru ..." et autres "tu vois je te le disais ..." ont probablement fait oublier pendant quelques heures les milliards envolés et ceux découverts dans des caisses vides mais subitement pleines.
C'était sans compter sur la pugnacité de quelques journalistes (que nous saluons au passage) qui ont décidé de ne pas se limiter à publier (comme d'habitude) les résultats.
Libération et BetaPolitique nous expliquent comment ce gouvernement essaye de vendre aux français une énorme imposture
BetaPolitique
Nos 1003 compatriotes ont donc été soumis à la question par téléphone à ces dates là : Travailler le Dimanche est payé davantage qu’en semaine. Si votre employeur vous proposait de travailler le dimanche, accepteriez-vous ?
Leurs réponses :
Le score de 67 % en faveur du travail dominical, a ensuite fait le tour des rédactions : Le monde, le JDD et le nouvel observateur avec une réaction en exclu de la CFTC en ont fait leurs choux gras. Ce chiffre de 67 %, je l’ai également entendu au journal télévisé de dimanche à 20h. Toutes les rédactions ont donc repris cette information.
Pourtant, au mois de décembre 2007 et toujours sur le JDD, 1010 personnes répondaient à la question suivante : Vous, personnellement, seriez-vous prêts à travailler le dimanche ?
A cette question, ils répondaient en faveur du travail le dimanche à hauteur de 47 % :
Bien qu’un encart proche de l’article les créditaient d’un score de 41%.
Tout cela n’est vraiment pas sérieux, passons sur le panel d’un millier de personne qui nous donne une incertitude très élevée, passons sur l’empressement du JDD à sortir un scoop en phase avec l’agenda présidentiel. En revanche je ne peux pas passer l’éponge sur la déontologie vis-à-vis de tels sondages qui n’appliquent pas une règle simple : la permanence des méthodes ... / ...
Les rédactions se sont empressées de faire circuler cette information rapidement, et elles se sont défaussées en citant leur source : le JDD. L’interprétation qui en a été faite publiquement est pourtant erronée. En effet, on ne peux pas dire qu’à cause de la crise les gens souhaitent travailler le dimanche, et c’est pourtant ce que tout le monde veux lui faire dire à ce sondage ... / ... Pour résumer si vous avez un manteau à acheter, avec le même budget ; que vous l’achetiez le dimanche ou le samedi ne change rien à l’économie. Il faudrait donc davantage doper la demande dans ces temps de crises afin de stimuler la consommation que d’augmenter l’offre. C’est assez élémentaire mais inacceptable pour ce gouvernement, nous avons donc droit à ces rocambolesques sondages qui font davantage rire qu’autre chose.
Libération
Ce sondage aux petits oignons mérite quelques précisions. Primo, le plébiscite français pour le travail dominical se nuance un poil à la lecture des résultats de l'enquête. A la question posée («travailler le dimanche est payé davantage qu'en semaine, si votre employeur vous proposait de travailler le dimanche, accepteriez vous?») Ils sont 17% à répondre «oui, toujours», alors que 50% des sondés répondent : «oui, de temps en temps».
Mais ces deux ensembles sont agrégés en un seul bloc de 67% qui permet au JDD de titrer :«les Français veulent travailler le dimanche!». IFOP précise dans son étude que ce chiffre de 67% est en progression de 8% par rapport à décembre 2007 et un sondage publié dans Metro. Ce qui permet à Bertrand d'évoquer une évolution des mentalités. La France est prête pour sa réforme. CQFD.
Sauf qu'une des questions du sondage rend compte, sur la même période, d'une dynamique inverse de l'opinion publique. Le JDD n'a publié in extenso que deux questions, mais une visite sur le site de l'IFOP montre que l'institut de sondage en a en fait posé quatre, dont celle-ci, qui concerne l' «adhésion» des Français à un assouplissement de la législation sur l'ouverture des magasins le dimanche:
«Vous savez qu'aujourd'hui la plupart des magasins n'ont pas le droit d'ouvrir le dimanche. Personnellement, êtes vous favorable à un assouplissement de la législation sur le sujet, afin que des magasins puissent ouvrir le dimanche?».
Et là, surprise. Les Français y sont moins favorables qu'il y a un an. Ils sont 57% à se dire partisan d'un assouplissement lors du dernier sondage IFOP. C'est 6 points de moins que dans l'enquête publiée dans Metro en décembre 2007(63%) ... / ...

Outrance et Enfumage étant les deux mamelles de notre gouvernement, le même Bertrand lance un nouveau débat (afin d'étouffer le premier) :

Le ministre du Travail Xavier Bertrand a souhaité lundi à Marseille que les nouvelles crèches «puissent être ouvertes sept jours sur sept quand il le faut», afin d’accueillir les enfants de parents travaillant les samedi et dimanche. «Parce que quand vous êtes commerçants, pourquoi vous n’auriez pas le droit d’avoir vos enfants à la crèche?», a déclaré le ministre, interrogé lors d’un point presse sur les possibles conséquences sociales et familiales de l’extension du travail le dimanche.
Il a également estimé que les «sept millions de Français» qui travaillent «occasionnellement» le dimanche avaient déjà dû trouver une solution pour la garde de leurs enfants.
Quelques heures plus tard, lors d’un débat avec les représentants patronaux des Bouches-du-Rhône et des salariés de la zone commerciale de Plan-de-Campagne favorables à l’ouverture dominicale, Bertrand a donné l’exemple d’une crèche ouverte «sept jours sur sept en Ile-de-France, à Chanteloup-les-Vignes». «Il ne s’agit pas d’ouvrir toutes les crèches de France sept jours sur sept, mais si un jour vous avez une crèche d’entreprise à Plan-de-Campagne, ça peut-être intéressant qu’elle soit ouverte le dimanche. Il faut qu’on puisse se caler au rythme de vie et aussi au rythme de consommation des Français»
Il faudrait d'abord en construire des crèches et ce pour le reste de la semaine pauvre pitre !!!!!
Vous êtes en colère à la lecture des ces propos ? Nous aussi.
D'autant qu'une de ses collègues Christine BOUTIN est en train de vouloir modifier la loi SRU pour éviter aux villes "riches" de ne pas construire d'habitat social (voir article du journal Le Monde)
Dans la mesure où le premier parti d'opposition est en train de se demander s'il organise un débat contradictoire entre motions ou s'il déplace la date de son congrès pour adapter son programme à la crise, pour les citoyens français, il semble qu'il va falloir se faire entendre vite et fort, et ce par tous les moyens.
Crédit montage
Avec l'aimable autorisation
de Tropic@lBoy

Libellés : gouvernance, politique, social


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Elections Européennes

    En juin 2009, les citoyens européens seront appelés aux urnes pour élire leurs députés Européens. L'inscription sur les listes électorales doit se faire avant l... Lire la suite

    Par  Modem43
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Mdr Opinion Way ..Sarkozy au plus haut dans les sondages ?

    Sarkozy au plus haut depuis un an dans le baromètre OpinionWayPar Reuters, publié le 11/01/2009 à 18:17 PARIS - Avec 46% d'opinions favorables, soit une hausse... Lire la suite

    Par  Torapamavoa Torapamavoa Nicolas
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Sarkozy en chute libre dans les sondages

    Sarkozy est en chute libre dans les sondages, et surtout depuis son intervention télévisée du 5 février. Il a convaincu personne ! Lire la suite

    Par  Olive
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Sarkozy VEUT des sondages favorables sinon gare !

    Sondage: Sarkozy met la pression sur Le ParisienPar La rédaction du Postle 09/02/2009, "52% des Français" n'ont pas été convaincus par son intervention télé,... Lire la suite

    Par  Torapamavoa Torapamavoa Nicolas
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • L'avis autorisé : Sondages étonnants au Figaro

    Contredisant tous les autres sondages, celui du Figaro a trouvé Sarkozy convaincant lors de son émission télé : Dominik Sondages et manipulations Tags :... Lire la suite

    Par  Dominik89
    CARICATURES, FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Sondages et manipulations

    Depuis la "merveilleuse" émission de notre Guide Suprême Nicolas Sarkozy (Son Nom est Grand !), les sondages pleuvent comme à Gravelottes. Lire la suite

    Par  Dominik89
    CARICATURES, FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Elections européennes et réseaux sociaux

    Si les Politiques s'y mettent, il n'y a pas de raisons que les entreprises ne suivent pas... Les élections européennes sont au mois de juin prochain... Lire la suite

    Par  Jbplantin
    EUROPE , FRANCE, INTERNET, POLITIQUE, SOCIÉTÉ, WEB2.0

A propos de l’auteur


Slovar 2856 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte