Magazine Environnement

Sundari au secours des derniers rhinocéros de Bardia

Publié le 15 octobre 2008 par Sophie

Le parc national de Bardia, situé au sud-ouest du Nepal dans la région du Teraï, est célèbre pour ses tigres royaux du Bengale, ses dauphins du Gange, ses crocodiles géants, ses éléphants sauvages et ses rhinocéros. Mais ces espèces menacées ne sont pas les seules habitantes de Bardia, plus de 30 espèces de mammifères, 250 espèces d'oiseaux et de nombreux reptiles et poissons ont été répertoriés dans les forêts, prairies et rivières du parc, vestige des anciens territoires de chasse de la famille royale népalaise.

En 1973, le WWF entreprit de réintroduire une centaine de rhinocéros dans ce parc (l'espèce avait totalement disparu à Bardia) : ‹‹En collaboration avec le gouvernement du Népal, le WWF protège le rhinocéros indien. Au programme : capture d'animaux pour les réintroduire dans d'autres réserves, renforcement de la lutte anti-braconnage, amélioration de la gestion des parcs nationaux où vivent des rhinocéros ou encore un programme visant à faire bénéficier les populations locales des revenus du tourisme.›› WWF - Nos succès

En 2003, le WWF annonçait le succès de l'Opération Rhino : ‹‹Grâce à cette opération, la population de rhinos du Parc National Royal de Bardia compte maintenant près de 100 individus, c’est-à-dire le nombre minimal recommandé par le Groupe des Spécialistes des Rhinos d’Asie, qui est un panel d’experts scientifiques, pour constituer une population viable. Les translocations de dix rhinos qui auront lieu cette année seront donc les dernières à Bardia, pour le moment. Mais cela ne veut pas dire que le travail est terminé. « Il est essentiel de contrôler les rhinos de façon continue au moyen des colliers-radio dont on les a équipés au moment de leur capture, pour mesurer le succès — ou l’échec — du programme de translocation, » dit Gopal Upadhyai, Conservateur en chef du Parc National Royal de Bardia›› WWF - Opération Rhino

Quatre ans plus tard, l'échec de l'opération était confirmé. En juin 2007, le WWF organisa un comptage des rhinocéros dans le parc et seulement 31 individus ont pu être localisés (WWF - Rhino numbers plummet in Bardia).

Nous sommes en 2008 et il semblerait que le WWF ait totalement abandonné les derniers survivants de Bardia. Aujourd'hui, c'est au tour de Sundari Wildlife Project d'intervenir en dénonçant le massacre de rhinocéros dans le parc.

L'histoire de Sundari-Wildlife Project est touchante, une petite association née d'une passion qui lutte avec conviction. Ses années d'expérience sur le terrain lui auront permis aujourd'hui d'accuser publiquement, preuves à l'appui, les autorités du braconnage qui sévit sur Bardia.

‹‹(...) les commanditaires de ces massacre répétitifs sont en fait les autorités et les pouvoirs en place (le personnel du parc, l'armée,...) qui considèrent que ce parc national, ce joyau, est leur petite entreprise très lucrative, dont ils peuvent jouir à leur aise...

Ils s'octroient le droit de vie et de mort sur des espèces en voie d'extinction, des merveilles de la nature, qui tombent tour à tour sous le poids des balles meurtrillères des fusils mitrailleurs SLR, que seules l'armée et la police peuvent posséder.››

Les ONG internationales ont continuellement besoin de renouveler leurs campagnes pour atteindre leurs objectifs financiers... Mais aujourd'hui, qui a le plus besoin d'être aidé ? Le WWF pour entreprendre une réintroduction dans un autre parc ou Sundari pour tenter de sauver les derniers rhinocéros de Bardia ?

Des rhinocéros braconnés au Népal

Parc national de Bardia au Népal, Sundari révèle un massacre de rhinocéros

Le travail du WWF pour les rhinocéros

Le site du WWF au Nepal (en anglais)

Department of National Parks and Wildlife Conservation - Nepal

Voici une liste (que j'ai pu trouver sur la toile anglo-saxonne) répertoriant la riche biodiversité du parc de Bardia :

ENDANGERED ANIMALS : Rhinoceros, Wild elephant, Tiger, Swamp deer, Black buck, Gharial crocodile, Marsh mugger crocodile, Gangetic dolphin.

ENDANGERED BIRDS : Bengal florican, Sliver-eared mesia, Sarus crane, Lesser florican.

COMMONLY MAMMALS : Langur monkey, Rhesus monkey, Common leopard, Jungle cat, Fishing cat, Large and small Indian civets, Palm civet, Hyena, Wild dog, Jackal, Sloth bear, Otter, Porcupine, Bandicoots, Blue bull (Nilgi), Sambar deer, Hog deer, Barking deer and Wild boar.

COMMONLY BIRDS : Flycatchers, Babblers, Sunbirds, Drongols (7 species), Eurasian thicknee ruddy, Shelduck, Warblers, Bulbuls (5 species), Woodpeckers (10 species), Barbets (4 species), Bee-eaters (4 species), Kingfishers (4 species), Parakeets (4 species), Doves (5 species), Pigeons (3 species), Red-wattled lapwing, Common peafowl, Red jungle fowl , Merganser duck, Black-necked stork, White-necked stork, Painted stork, Egrets (4 species), Herons (5 species) and Cormorants.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Sundari
posté le 07 juin à 06:41
Signaler un abus

Merci pour la publication de l’article sur le braconnage des rhinocéros de Bardia. Il est important de maintenir cette information en ligne le plus longtemps possible. Je travaille actuellement à la mise en page d’un récapitulatif sur les derniers évènements à Bardia, ce dernier vous sera communiqué dans les plus brefs délais. Votre aide nous est précieuse. Cordialement, BERANGERE DUFORETS, présidente de SUNDARI WILDLIFE PROJECT – berangeresundari@gmail.com

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Sophie 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte