Magazine France

L'oeil de Moscou ?

Publié le 14 octobre 2008 par Julienviel

Et dire que quelqu'un à peut être suivi Olivier Besancenot toute la journée...! Si tel était le cas, je me demande comment il faisait pour se cacher sans se faire remarquer devant l'entrée de chaque immeuble, d'une même rue, en attendant que O. Besancenot remplisse les boites aux lettres. En tout cas une filature certainement imprévisible, passionnante et pleine de découvertes sur la vie privée d'Olivier Besancenot...

2008-10-14 21:33:20

PARIS (AFP)

Dix personnes, le patron de Taser-France, sept policiers et deux membres d'une agence parisienne de détectives, ont été placées en garde à vue mardi dans l'enquête sur l'espionnage présumé du porte-parole de la LCR, Olivier Besancenot.

Quatre policiers ont été remis en liberté dans la soirée, a-t-on appris de source proche du dossier.

Les personnes qui restent en garde à vue mardi soir sont trois policiers, deux membres d'un cabinet de détectives privés Dussaucy, et d'Antoine Di Zazzo, directeur de SMP Technologies, la société qui commercialise en France le pistolet à impulsion électrique Taser. Parmi les policiers, figure un fonctionnaire de la police judiciaire parisienne, muté récemment à Toulouse, qui est soupçonné d'avoir eu accès à des fichiers policiers. Les deux autres auraient eu des liens plus distendus avec l'affaire.

"Des perquisitions étant toujours en cours (mardi en fin d'après-midi, ndlr), nous n'avons pu avoir accès à l'ensemble des déclarations des gardés à vue, d'éventuelles prolongations de garde à vue ne seront décidées que mercredi matin", a indiqué le parquet de Paris.

La suite


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Julienviel 628 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte