Magazine Asie

La vraie fausse sortie de Shenzhou 7

Publié le 12 octobre 2008 par Luming88

La retransmission de la sortie dans l’espace d’un astronaute de Shenzhou 7 a-t-elle été un pur exercice de montage préparé en avance ou bien la réalité filmée en direct ? Le débat a été animé sur Internet en Chine avant que les autorités n’adoptent la même méthode qu’à chaque fois qu’un thème trop gênant est débattu en ligne : les articles disparaissent et les débats avec eux. Je viens de faire une recherche avec quelques mots clés sur Google en chinois et certains liens sont apparus. Mais il m’a fallu faire appel à une proxy pour y accéder (je n’ai même pas essayé avec Baidu, dont le moteur de recherche fonctionne sur des bases purement commerciales qui garantissent que les résultats n’ont aucun rapport avec une recherche organique).
Ce n’est pas un blog qui est traduit aujourd’hui, mais des réactions qui ont été postées sur différents blogs. Elles démontrent si besoin était qu’un nombre grandissant de personnes est prêt à remettre en cause ce qui est présenté par le Parti comme les triomphes de sa gouvernance. C’est le second texte sur la mission Shenzhou 7, le premier ayant traduit le blog d’un Chinois vivant aux Etats-Unis et ayant observé la manière dont CNN a retransmis la nouvelle du décollage de la mission.
——

Evidemment, nous sommes encore incapables de juger avec exactitude si la sortie dans l’espace des astronautes de Shenzhou 7 est en fait réelle ou fausse. Mais à l’évidence, les images de cette sortie « retransmises en direct » n’ont pas seulement un niveau de qualité de très loin inférieur à celles d’il y a 40 ans de l’Union Soviétique et des Etats-Unis, mais en plus elles ne contribuent vraiment en rien à dissiper les suspicions.

Personne ne doute que Shenzhou 7 a été lancé dans l’espace. Mais il n’y a pas de quoi complimenter la soi-disante « retransmission en direct ». Persister à dire qu’il s’agit de la scène (en direct) revient à violer sa propre intelligence !
Je cite : ces bulles d’air n’en sont probablement pas, particulièrement à en juger par leur vitesse de déplacement très rapide ; je suppose qu’il s’agit probablement de fragments de matière solide, comme par exemple des petites vis ou d’autres petits objets se déplaçant à partir des astronautes vers l’immensité de l’espace. 
Si c’est vrai, et bien l’ensemble du personnel ayant participé au projet Shenzhou doit être fusillé ! Prière de ne pas plaisanter comme un ignorant !

Ceux qui doutent sont ou bien malades mentaux ou bien handicapés mentaux, ça ne vaut même pas la peine d’argumenter !

Ceux qui doutent que Shenzhou 7 soit allé dans l’espace ne sont-ils pas juste envieux ?

En quoi est-ce bizarre (que la vidéo ait été truquée) ?
Avant même que Shenzhou 7 ait décollé, l’agence Xinhua (Chine Nouvelle) a publié une information décrivant tout en détail, en voilà un article (décrivant la réalité)!!! (Effectivement, la nouvelle a été publiée… et rétractée par Xinhua, ce qui n’a pas manqué de faire sourire dans la presse étrangère, sans toutefois vraiment étonner personne…)
L’agence Xinhua ose mentir publiquement,
CCTV (Télévision Centrale de Chine) ne le peut pas ????????
L’envoi de l’espace de Shenzhou 7 est réel,
Mais la « retransmission en direct » ne l’est pas forcément !!!!
C’est comme la « Soirée de la Fête du Printemps » qui a lieu chaque année,
Avant la « retransmission en direct », une version sans le moindre incident est d’abord enregistrée,
Cette « Soirée de la Fête du Printemps » n’est pas forcément « retransmise en direct ».
Les Chinois osent même falsifier le lait des nourrissons,
Y a-t-il encore quoi que ce soit qu’ils n’aient pas le courage de faire ?
Souvenez-vous de l’adage : tout est permis lorsqu’on est en guerre.

Cette sortie de la Chine est certainement un plan qui a dû être autorisé par le Bureau Politique ou au plus haut niveau. Je ne sais pas si c’est par manque de courage que Zhai Zhigang (l’astronaute qui a effectué la sortie dans l’espace) n’a pas osé quitter la cabine (= il a quitté la cabine mais a constamment gardé une main agrippée à l’extérieur de la cabine) ou bien si c’était un ordre venu d’en haut, toujours est-il que ça laissait une gêne.

Les Etats-Unis ont déjà effectué des sorties dans l’espace sans lien avec la cabine. Le niveau de difficulté technique est extrêmement élevé. Le costume spatial doit être équipé d’un système de propulsion. Avant cela, il y avait déjà eu plus de 300 personnes effectuant des sorties dans l’espace. Lors de la première sortie des Etats-Unis, des pistolets à propulsion furent utilisés, ce qui les a tout de suite démarqués de l’Union Soviétique. Non seulement la sortie dans l’espace de la Chine de nombreuses années plus tard n’a apporté aucune innovation, mais en plus le fait de ne pas s’être éloigné de la cabine est un peu déprimant.

Tous les efforts se sont concentrés sur la bonne tenue du drapeau du Parti, ils n’avaient plus le cœur à réfléchir à la photo…
Ils avaient peur de provoquer la colère du Parti.

Comment se fait-il que les images de Shenzhou 7 n’ont pas l’air d’avoir été prises dans l’espace, on dirait qu’il s’agit plutôt le tournage d’une série télévisée.

C’est triste.

1, Lorsque le hublot de la cabine a été ouvert, on voit les contours de la Terre filmés de l’intérieur de la cabine.
2, Après la sortie de l’astronaute dans l’espace, les images doivent avoir été prises par des caméras placées à l’extrémité de la cabine de retour vers la Terre ou sur la queue de la cabine de travail. L’angle a changé de 90 degrés, il est naturel que l’on ne voit plus la Terre.
3, Les costumes spatiaux fabriqués par la Chine n’ont pas de système de propulsion, les astronautes doivent s’aider du garde-corps placé sur la cabine pour se déplacer.
4, Le but de cette sortie était de tester les costumes spatiaux fabriqués par la Chine et de réaliser les mouvements de sortie dans l’espace, non pas de belles photos ; mais on peut bien sûr souhaiter que les images eussent été meilleures.
5, Certains détails ne sont pas parfaits, cela n’influence pas l’énorme succès de l’industrie spatiale chinoise. La Chine n’a pas dit non plus avoir atteint le niveau du leader au niveau international.
6, Le monde n’a pas de doute quant à (la mission de) Shenzhou 7 et sa sortie dans l’espace ; les cercles scientifiques et les industries spatiales américaine, russe et européenne non plus.
7, Tout le monde sait bien au fond qui sont ceux qui ne veulent pas voir la Chine progresser et obtenir des succès !

Je fournis d’autres indices (montrant que c’est faux):
1, Zhang Yimou (le plus célèbre réalisateur cinématographique de ces 20 dernières années et le metteur en scène en chef des cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux Olympiques de Pékin) a disparu après les Jeux.
2, Avec quelques légères améliorations, la mise en scène qu’il a conçue de Li Ning suspendu par des câbles pendant 5 minutes complètes pourrait le faire voler pendant plus de 10 minutes, aucun problème. (La conclusion à couper le souffle de la cérémonie d’ouverture a effectivement mis en scène Li Ning – ex-gymnaste ayant obtenu 5 médailles d’or à Los Angeles en 1984 et ayant créé sa société d’articles de sport en 1990, aujourd’hui en compétition sur le marché chinois avec Nike et adidas – suspendu par des câbles et « courant » dans l’air à grandes enjambées, donnant l’impression de littéralement « voler » autour du stade.)
3, Pourquoi est-ce qu’il a fallu que Shenzhou 7 aille dans l’espace précisément pendant l’affaire Sanlu (le nom de la compagnie étant le point de départ de l’affaire du lait contaminé en Chine), ni plus tôt ni plus tard ?
4, Dans la banlieue nord de Pékin, il y a un centre d’entraînement spatial secret, ce centre possède tous les équipements nécessaires et il pourrait absolument contenir un studio de tournage entier.

La video de Zhai Zhigang sortant dans l’espace est devenue populaire en trompant le public.

Vrai, faux… J’y comprends rien, car cela fait longtemps que mon cerveau s’est atrophié.

(FIN)

Technorati 标签: Shenzhou 7,sortie dans l’espace,sortie,CCTV

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine