Magazine Société

:: Brève revue du mouvement ouvrier # 6

Publié le 15 décembre 2008 par Prinkipo

Tandis que la capitalisme mène le monde à sa perte, des travailleurs continuent la lutte, d'autres la commencent. Voici quelques articles présents sur la toile francophone quitémoignent de la réalité du mouvement social, en France et dans le reste du monde

___________________________________________________________________Bonnes nouvelles venues des Etats-Unis. Il n'est pas dit qu'une vague de grèves est en train d'envahir le pays, mais quelques mouvements laissent à penser que les travailleurs américains ne sont pas tous disposés à se laisser imposer des sacrifices pour sauver Wall-Street. Un exemple à Chicago, la ville du nouveau président...
  • Une occupation d'usine exemplaire [Alternatives International by Lee Sustar] "L’occupation de la fabrique Republic Windows & Doors à Chicago a commencé le 5 décembre 2008. C’était un signal de défi, lancé par 250 travailleurs face aux décisions patronales. Elle s’est rapidement transformée en un centre captant une solidarité ouvrière à l’échelle nationale (les Etats-Unis) et internationale. Des militants de terrain, de simples membres des syndicats, des dirigeants syndicalistes, des membres du Congrès et le révérend Jesse Jackson sont venus soutenir les travailleurs, en majorité" (...)
  • Occupation d’usine à Chicago : un grand pas en avant [Solidarité Ouvrière] "Pour la première fois depuis le début de la crise économique, une section de la classe ouvrière prend une position indépendante et résiste à l’attaque des grandes entreprises contre les emplois et les conditions de vie qui fait des milliers de nouvelles victimes chaque jour." (...)
  • Obama président, et après ? [Lutte de classe, UCI] "il faut espérer que les illusions, qui ont accompagné une élection pour laquelle une majorité d’Américains se sont de plus en plus passionnés à l’approche de l’échéance, ne vont pas se transformer en désespoir lorsque celui qui personnifie le changement aura donné la preuve que le changement se limite à la personne du président, mais que sa politique, destinée à aider la grande bourgeoisie à traverser au mieux cette période de crise, sera d’autant plus dure pour la population laborieuse" (...).
En Europe, les grèves sont assez nombreuses cette semaine. C'est bon signe.
  • Grève à l’aéroport de Budapest [Solidarité Ouvrière] "Organisée par le Syndicat des employés de l’aéroport et des prestataires de services (RDSZSZ) et par le Syndicat associé des transports aériens (LESZ), cette grève générale et illimitée est destinée à protester contre des modifications apportées à la convention collective des employés de l’aéroport" (...)
  • Les cheminots hongrois en grève  [Solidarité Ouvrière] "Le syndicat des cheminots hongrois a repris samedi à minuit une grève d’une durée indéfinie" (...)
  • Autriche : La poste en grève [Le Figaro] "Plusieurs dizaines de bureaux de poste autrichiens ont participé aujourd’hui à une “grève d’avertissement” contre un projet de suppressions massives d’emplois et de fermetures de bureaux, a indiqué le syndicat de la Poste" (...)
Retour en quelques articles sur la révolte qui touche la Grèce... 
  • Grèce : la colère de la jeunesse et celle des travailleurs [Hebdomadaire Lutte Ouvrière] "Quelques affrontements ont encore eu lieu mercredi 10 décembre à Athènes aux abords du parlement, alors que se déroulaient les manifestations syndicales prévues de longue date pour cette journée de grève générale de protestation contre la politique gouvernementale. Celle-ci intervenait alors que depuis quatre jours une partie de la jeunesse manifestait contre l'assassinat de sang froid d'un jeune (...)"
  • La Grèce, une crise profonde, mais peut-être en annonce-t-elle d'autres en Europe et dans le monde [Changement de société] "On connaît l'historique de la situation quasi insurrectionnelle qui s'est déroulée en grèce, et qui a embrasé les principales villes du pays, aujourd'hui un calme précaire règne. Mercredi est prévue une grève générale de vingt-quatre heures à l'appel des syndicats. Tout le monde attend avec inquiétude cette journée. Calme précaire parce que l'incident rapporté et la manière dont il a créé une colère et une violence collective laisse augurer que, comme le dit le Figaro, il s'agit d'une crise "civilisationnelle"(sic), pour ne pas oser dire que le capitalisme est désormais entrée dans une crise profonde et qu'il se déchire et déchire de toute part." (...)
  • Grèce : La révolte ne s'arrête pas [Le Grand Soir, Il manifesto] "A 15h30, Athènes s’est arrêtée. Une pause dans les heurts qui avaient éclaté durant la matinée devant le Parlement en marge de la manifestation des enseignants, après la nuit la plus violente depuis le début de la révolte, il y a quatre jours. Silence absolu dans l’église de Paleo Faliro, dans la périphérie de la ville, où allaient commencer les funérailles d’Alexis Grigoropoulos, l’adolescent de 15 ans assassiné samedi dernier d’une balle tirée par un policier dans le quartier d’Exarchia, à quelques pas du Politecnico, dans le coeur d’Athènes. Sept mille personnes, en majorité des jeunes, ont adressé un dernier adieu à Alexis, reposant dans un cercueil blanc recouvert de fleurs. A la sortie, un long applaudissement et un seul slogan : “Athanatos”, immortel. Ce n’est qu’en arrivant au cimetière que la colère a de nouveau explosé, déclenchée par la présence de la police. Bien peu de choses comparé à ce que l’on avait vu au cours des jours précédents, mais les mêmes images : pierres contre lacrymogènes" (...)
  • Grèce : “Du pain, de l’éducation et de la liberté !” [Solidarité Ouvrière] "Athènes et plusieurs autres villes grecques s’enflamment depuis ce week-end. A l’origine des émeutes : un jeune de 15 ans tué par un policier. Mais une étudiante qui participe à la révolte nous explique que le mal est bien plus profond" (...)
  • Appel d'étudiants et de travailleurs grecs à une journée de grève générale mercredi 10 décembre en mémoire d'Alexandros [HNS-info] "Cette période est en Grèce une période d'exacerbation des mouvements sociaux. Les travailleurs luttent depuis plus d'un an, contre les réformes de la sécurité sociale et contre une série d'attaques à leurs droits et leurs salaires. Les étudiants et les élèves occupent leurs facultés et leurs écoles depuis trois ans et luttent contre la réforme du système éducatif et du processus de Bologne, contre le dédain de leurs diplômes et défendent leur droit au travail. Les immigrés malgré les humiliations et les violences subies au quotidien luttent pour le droit de vivre dans la dignité. Les prisonniers se trouvent quant à eux au deuxième mois de grève de la faim, revendiquant des conditions d'incarcération humaines. Parallèlement à l'essor des mouvements sociaux le gouvernement est fragilisé par des scandales successifs. Dans ce cadre là, l'assassinat d'Alexandros découle des choix politiques du gouvernement et d'un climat à l'encontre de celles et ceux qui résistent" (...)
  • Emeutes et situation sociale explosive en Grèce [Solidarité ouvrière, Web Libre] "Après la mort d’un adolescent tué par la police samedi soir, la Grèce connaît de violentes émeutes qui nous rappellent celles de 2005 en France. Rues bloquées, voitures et commerces incendiés, échauffourées entre la police et les manifestants sont le spectacle que l’on peut constater à Athènes. La contestation sociale et politique est en forte augmentation en Grèce. Plusieurs milliers de manifestants étaient réunis dimanche à Athènes mais aussi dans les grandes villes du pays. La situation s’est envenimée hiver soir. Cinq policiers ont été blessés à Athènes et un autre à Patras dans le Péloponnèse.Les étudiants occupent l’école polytechnique et la faculté de droit. L’ un d’eux a évoqué la préparation d’une « révolte ». Le premier ministre conservateur Kostas Karamanlis a exprimé ses condoléances à la famille de l’adolescent tué. Le policier qui a tiré est inculpé pour « homicide volontaire », son coéquipier étant lui aussi inculpé pour complicité. Mais cela n’a pas l’air de suffire pour calmer les esprits. En réponse, le leader de gauche a demandé une dissolution de l’Assemblée et des élections anticipées. Le climat qui règne en Grèce est explosif et tout est remis en cause par la grande majorité des Grecs : l’Etat et ses scandales, l’Eglise, les juges, la police, le chômage, le système éducatif, les politiques en général… Ce soir, des marches sont organisées par la gauche et mercredi est prévue une grève générale"
A noter ces deux billets qui témoignent de la réalité du mouvement ouvrier au Canada, en Amérique latine et en Afrique. 
  • Le diktat des minières au Pérou [Alternatives] "De l’eau, oui, des entreprises minières non ! clament les milliers de manifestants sur les places de Tacna, Moquegua, Sicuani, Puno, villes du sud du Pérou. Grève générale, rues transformées en champs de bataille, concerts de casseroles, blocage des routes, état d’urgence décrété le 1er novembre, tirs de l’armée… Bilan : deux dirigeants emprisonnés, deux personnes tuées par balles et un bébé mort par asphyxie, des dizaines de blessés, et des centaines d’arrestations" (...)
  • Ottawa : grève dès mercredi à OC Transpo [Solidarité Ouvrière] "La dernière grève chez OC Transpo remonte à 1996 et avait duré plus de trois mois" (...)
  • Grève illimitée dans la Fonction publique lundi au Gabon [Afrique en ligne] "Le Syndicat national des agents de la Fonction publique et de la réforme administrative du Gabon (SYNAFOPRA) a lancé un appel à une grève illimitée à partir de lundi, à l'issue de son assemblée générale tenue vendredi à Libreville, la capitale du pays" (...)
Enfin, alors que le gouvernement déverse 26 milliards dans la hotte des riches , la situation du mouvement ouvrier en France ces derniers jours :
  • Guyane : Les manifestants obtiennent gain de cause [Hebdomadaire Lutte Ouvrière] "Après 11 jours de paralysie, les barrages routiers ont été levés en Guyane. Les manifestants, appartenant à des regroupements de transporteurs mais rejoints par une partie de la population, ont obtenu satisfaction sur leur principale revendication : la baisse de 50 centimes du prix du carburant à la pompe. Jusqu'à présent Total, principal actionnaire de la Sara (Société anonyme de la raffinerie (...)"
  • Sogeb-Mazet - Montluçon (Allier) : travailleurs du bâtiment en grève pour les salaires [Hebdomadaire Lutte Ouvrière] "Le jeudi 4 décembre, lors de la réunion de négociation annuelle sur les salaires, la direction de la Sogeb-Mazet, une des grosses entreprises du bâtiment de la région de Monluçon, a annoncé 0 % d'augmentation des salaires et un intéressement dérisoire pour cette année : 200 euros (contre 1 600 les années précédentes). Ces annonces ont été vécues comme une provocation. Aussi le soir même 80 des 180 (...)"
  • La Poste Services Financiers Paris 15e : une bonne humeur qui fait peur à la direction [Hebdomadaire Lutte Ouvrière] "La fête organisée par la direction, jeudi 27 novembre, pour les 90 ans des Services financiers (ex-Chèques Postaux de La Poste à Paris 15e) a fait un véritable flop. Elle avait pourtant mis le paquet, en préparant la fête et en l'annonçant des mois à l'avance. Entre autres flonflons, elle avait prévu de la barbe à papa, du pop corn, des jeux à chaque étage et un gâteau d'anniversaire. (...)"
  • Après 160 jours de grève pour leur régularisation, la solidarité s'élargit autour des travailleurs de MAN BTP [HNS-info] Comme son titre l'indique...
  • Grève dans les raffineries de Total [LaTribune] "Les salariés de plusieurs raffineries Total en France sont en grève reconductible depuis jeudi soir à l'appel de la CGT. Ils demandent des hausses de salaires." (...)
  • Grève au terminal pétrolier de Fos-sur-Mer [AFP] "Depuis jeudi, jour après jour, le nombre de bateaux bloqués n'a cessé d'augmenter et mardi soir, un total de 49 pétroliers était bloqué en raison de la grève, a indiqué la direction du port, confirmant une information du quotidien régional La Provence. Cette grève est liée à la réforme portuaire engagée par la loi du 4 juillet 2008 qui prévoit le détachement vers le privé des personnels de la manutention portuaire (grutiers, portiqueurs)" (...)
  • La Redoute n’a pas fini de jouer avec ses salariés [Basta!] Un article comme on aimerait en lire plus souvent... : "La Fête de l’entreprise, c’était le 17 novembre. Selon ses promoteurs, près de 80 % des salariés français disent chaque année « J’aime ma boîte ». En ces temps de crise sociale, soucieux de plonger dans le monde enchanté du salariat, Basta ! a voulu vérifier la réalité de cet « amour » et rencontré plusieurs employées menacées par le plan de saignée de François-Henri Pinault au siège de La Redoute, à Roubaix. Nombre d’entre elles se préparent à vivre un Noël sans cadeau" (...)
  • M6: La petite grève qui monte - grève M6 [JDD - Une fois n'est pas coutume...] "A la suite de la décision de la direction de M6 de fermer cinq bureaux locaux, l'intersyndicale (CFDT, CFTC, SNJ-CGT) a appelé les salariés à observer une grève de 24 heures à compter de lundi soir minuit. Les syndicats dénoncent la suppression d'une centaine d'emplois et entendent protester contre la nouvelle stratégie, plus centralisatrice, de l'ex-"petite chaîne qui monte"." (...)
  • Renault cléon et Sandouville : les ouvriers demandent des compte au conseil général [Forum des amis de LO] "Cet aprés midi, 200 à 300 ouvriers des usines Renault Cléon et Sandouville ont envahi le conseil régional de haute normandie. Les délégués CGT et FO ont demandé des comptes sur les subventions accordés à Renault. Ce sont des subventions qui dépassent 4 millions d' euros. Chapeau les gars! On espere vous embrayer le pas dans pas longtemps ! "
Autant de conflits qui montrent que si la guerre de classe existe, rien ne dit qu'elle doive nécessairement se terminer par une défaite et la démoralisation des travailleurs... ;-)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Une brève au Monde

    Avant de partir en vacances, j'avais comparé l'expression carrée et directe d'un site internet (bakchich) au style contourné du Monde, au sujet des réformes... Lire la suite

    Par  Edgar
    SOCIÉTÉ
  • Brève sur Clément Rosset

    Internet permet la publication rapide et sans vérification de tout et n'importe quoi. Ca peut donner le SMS de Sarko à Cécilia, ça peut aussi donner un mini... Lire la suite

    Par  Edgar
    SOCIÉTÉ
  • Elections américaines : brève de campagne

    Un blog de gauche a publié en début de semaine un article, photos à l'appui, affirmant que le dernier fils de Sarah Palin était en réalité celui de sa fille,... Lire la suite

    Par  Micheljanva
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Brève d'humeur

    Il semble qu'il y ait des petits malins qui s'amusent à attaquer les sites ou webmail de différents protagonistes des élections du Mouvement Démocrate 67. Lire la suite

    Par  Arnaud Lehmann
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • :: Brève revue du mouvement social # 2 ::

    C'est une bonne nouvelle : tandis que la capitalisme mène le monde à sa perte, les travailleurs continuent la lutte. Recriweb le montre en rassemblant ici,... Lire la suite

    Par  Prinkipo
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • La plus brève explication de la crise financière...

    "La hausse des salaires opère sur le prix d'une marchandise comme l'intérêt simple dans l'accumulation d'une dette. La hausse des profits opère comme l'intérêt... Lire la suite

    Par  Edgar
    SOCIÉTÉ
  • Lèse majesté en Jordanie (brève)

    En Jordanie, les crimes de “lèse-majesté” ne sont pas une réalité du passé dont seule la langue a gardé le souvenir. En Jordanie, l’expression doit être prise a... Lire la suite

    Par  Gonzo
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Prinkipo 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine