Magazine

Que faire contre la publicité dans nos boites aux lettres ?

Publié le 24 décembre 2008 par Labonnequestion

Des chiffres et des statistiques

Chaque année, un foyer reçoit, en moyenne, 40 kg par foyer de courrier non adressé (soit 1 million de tonnes de papier).

Grandes surfaces alimentaires 62,6 %

Commerce local 17,3 %

Grandes surfaces spécialisées 12,2 %

Autres* 7,9 %

* banques, assurances, agences immobilières, services financiers, vente et réparation automobile, services locaux

40 kg de prospectus, c’est 40 kg de papier pour lesquels il faut, selon le procédé :

  • 20 à 40 kg de bois
  • 200 à 600 litres d’eau
  • 120 à 240 Kwh d’électricité
  • encre avec des métaux lourds
  • des adjuvants et colorants

Soit un coût minimum de 62 euros hors distribution, facturé directement aux consommateurs lors de leurs achats.

Une fois la pub “consommée” ou “non-consommée”, il faut ajouter le coût du traitement : collecte, transformation ou incinération (environ 4 euros par foyer), assumé par les particuliers au travers des différents impôts et taxes.
En conclusion, pour une ville de 60 000 habitants, le courrier non adressé représente 1 200 tonnes par an et une dépense de 120 000 euros par an en frais de collecte et traitement.

Avec toute cette publicité, il est parfois difficile de retrouver son courrier entre les prospectus !

Néanmoins, il semblerait que la réception de ces prospectus soit souhaitée par 83% des français, même si 81% considèrent en recevoir trop ! (enquête 2004 d’Adrexo - TNS Sofres et enquête 2005 de l’ADEME - Louis Harris)
8% des français jettent systématiquement ces imprimés sans les lire, 16% jettent les prospectus des grandes surfaces sans les lire et 21% pour les journaux gratuits. (enquête Media courrier 2005 de Mediapost - TNS Sofres).

Solution ?

Pour éviter tout ce gâchis et cette publicité non sollicitée, il existe un autocollant “Stop Pub” que vous pouvez mettre sur votre boite aux lettres.
On est 60% à en connaitre l’existence (via le bouche à oreille ou l’observation d’autres boites aux lettres) et près de 5% à l’utiliser aujourd’hui.
Celui-ci est disponible :

  • dans votre mairie (une mairie sur deux en fait)
  • à l’accueil ou à la caisse centrale de certaines grandes surfaces
  • auprès d’une association de défense de l’environnement ou des consommateurs
  • soit en l’imprimant depuis  le site du ministère de l’Écologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire

A noter qu’il est également possible de le confectionner soi-même.
Avec ce PDF, vous pourrez imprimer une planche de cette image.

Personnellement, j’en fais usage depuis un bon moment.
Un petit retour d’expérience peut donc être intéressant :
- Une diminution significative de ces prospectus peut être constatée
- Il arrive que cet autocollant soit déchiré, arraché ou décollé : il faut donc en prévoir plusieurs (pour pouvoir les remplacer) !
- Les agences immobilières, les traiteurs asiatiques et les pizzerias ne semblent pas savoir lire !

Je reste impressionné par le respect de l’autocollant par les grandes surfaces.

Publicité nominative

Les annonceurs se revendent des listes de prospects ce qui leur permet ensuite de nous envoyer des publicités nominatives qui seront obligatoirement distribuées. (L’autocollant Stop Pub est sans effet contre ce type de courrier)
En théorie, il suffit de signaler à l’annonceur que nous ne souhaitons pas recevoir ces sollicitations afin que cela cesse.
Il suffit de faire référence à l’article de la CNIL relative aux informations personnelles.
“Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 , vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.”

Malheureusement, il est rare que les sociétés en question respectent cette loi.
J’ai, moi-même mené l’expérience en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception.
J’ai continué de recevoir du courrier nominatif alors que j’avais demandé à être retiré de leurs listings.
Après avoir appelé la CNIL sur le sujet, j’ai réalisé qu’on ne pouvait pas faire grand chose.
Même s’il existe une loi, celle-ci n’est pas toujours respecté et la CNIL disposant de trop peu de moyens ne peut pas faire grand chose.
Au mieux elle enverra un courrier à l’annonceur pour lui signaler l’infraction. Aucun risque d’amende !

Enveloppe T

Ces enveloppes sont parfois jointes dans les enveloppes de pub que l’on peut recevoir et qui sont nominatives.
Il faut savoir que le prix est fonction des critères suivant : poids inférieur ou égal à 35 g et épaisseur n’excédant pas 5 mm. Au delà, c’est plus cher !

La facture est établie sur la base des enveloppes ou cartes retournées.

Personnellement, quand je reçois un courrier non sollicité avec une enveloppe T, je la mets de côté et je la remplis avec les prospectus reçus (malgré l’autocollant stop pub).
Une fois l’enveloppe bien remplie, je l’envoie.
L’annonceur reçoit donc toutes les publicités des agences immobilières, les listes de pizza de mon quartier, … et en plus il paie pour ca !

Ce n’est sans doute pas grand chose, cela peut même paraitre stupide, mais c’est un soulagement vis à vis de tout ce courrier que je reçois et qui me pollue !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Labonnequestion 63 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog