Magazine Société

La concentration des pouvoirs

Publié le 14 janvier 2009 par Giher
Mercredi 14 janvier 2009 11h04 - LA CONCENTRATION DES POUVOIRS - politique Tout pouvoir nécessite un contre-pouvoir c'est la condition d'un bon fonctionnement de la démocratie. C'est ainsi que les médias ont fait longtemps office de contre-pouvoir dans notre pays, de régulateur pour éviter les dérives d'une éventuelle autocratie. Mais, l'autocratie nous y sommes. Elle s'installe progressivement. La grande majorité de la presse est aujourd'hui à la botte du président Sarkozy qui permet encore quelques insolances pour démontrer que la presse est libre, mais ce n'est plus le cas. La justice avec la suppression des juges d'instruction sans contre-partie sera d'ici peu quasi-dépendante du pouvoir. Nicolas Sarkozy éprouve une détestation sans précédent vis-à-vis des contre-pouvoirs qui tentent de l'empêcher de mettre en place une politique réctionnaire qu'il déguise sous le grimage de la modernité. Et pourtant, ces contre-pouvoirs existent,on les trouve dans la rue, dans les associations, dans les ONG, dans la presse sur internet, dans les lycées, jusqu'aux godillots du parlement qui s'y mettent en renaclant aux dispositions de la loi sur les amendements qui mettent en péril leurs prérogatives, en contestant la loi sur le financement de l'audiovisuel. Pendant ce temps sarkozy imperturbable et sourd comme un pot, avance ses pions, continue de distiller des discours humanistes aux antipodes de sa politique, concentre tous les pouvoirs entre et ses mains, par exemple en nommant le président de France Télévision et de Radio-France, en créant un conseil pour la création artistique qu'il co-présidera lui-même ( vous avez bien lu !) avec Christine Albanel, et dont le but sera de " soutenir la création et de recentrer les aides sur l'excellence artistique". C'est quoi l'excellence artistique pour Sarkozy ? Fidèle à sa stratégie le président a demandé à l'ex- producteur gauchiste Marin Karmitz ( que vient-il faire dans cette galère) d'animer le conseil. La co-présidence de ce conseil pour la création artistique par Nicolas sarkozy ( devinez qui sera le chef !) ne subira que de rares contestations, tant la compétence du président est unanimement saluée dans le monde culturel !! Il suffit de se rappeler le beau monde qui se pressait sur le podium de la Concorde le soir de sa victoire aux présidentielles pour comprendre qu'avec cet homme de goût la création artistique est dans de bonnes mains !!
Marin Karmitz a précisé qu'il "n'était pas passé au sarkozisme" . C'est ce que disaient Eric Besson et Bernard Kouchner lorsqu'ils ont rejoint Sarkozy. C'est moche de vieillir.
Heureusement, des voix s'élèvent. Ariane Mnouchkine a déclaré sur France Inter qu'elle dénit toute compétence à Sarkozy dans le domaine artistique. Arianne Mnouchkine, metteur en scène de théatre fut pressentie en juillet 2007 comme professeure associée au Collège de france à la chaire de création artisitique. Poste que finalement elle refusa. 0 miam  | 0 commentaire [0 TrackBack(s)]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Giher 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine