Magazine Internet

Backlink Wikio

Publié le 14 janvier 2009 par Nicolas J
N’allons pas chercher midi à 17h35 sans casser des œufs pour tortiller du cul : j’aime bien les classements de blogs (pour des raisons bêtement ludique). Et quand on est comme moi, on s’intéresse forcément au nombre de liens vers son blog… et par conséquence, au nombre de liens qu’on dépose soit même vers les blogs des copains.
Car, n’oublions qu’il y a exactement trois des raisons de mettre des liens.
La première : signaler à ses lecteurs un billet ou un blog intéressant.
La deuxième : attirer l’attention du taulier du blog vers lequel vous mettez des liens ou faire un clin d’œil à un copain.
La troisième : « accorder » des points Wikio et de l’authority Technorati.
Les chipoteurs trouveront d’autres raisons (par exemple, Monsieur Poireau met un tas de liens pour jouer avec mots) mais la question n’est pas là (pour Poireau, ça revient à la première des raisons.
Ainsi, les obsédés comme moi ont l’œil rivé aux liens qui leur sont accordés. Rassurez-vous, on ne devient obsédé qu’à partir du moment où on a compris le système et où les places sont chaudes.
Ainsi, j’annonçais ce matin la future sortie d’un gadget chez Wikio qui permet de signaler des liens vers les blogs et je le présenterai ultérieurement. Il contient également une option qui permet de compter les liens interblogs. Je sais par exemple maintenant combien Gaël a fait de liens vers PMA et combien j’ai fait de lien vers son blog. Pour le classement Wikio, Gaël et moi, on s’en fout du nombre de liens. On s’en fout objectivement : ce n’est pas le nombre de liens qui compte, à la limite, si on trichait vraiment comme nous accusent certains occasionnellement, on se ferait exactement un lien par mois, bien placé, ça reviendrait à peu près au même.
L’intérêt d’avoir le nombre de liens réside dans le fait qu’on va maintenant pouvoir vérifier que tous les blogs linkés vous linkent aussi à l'occasion (et que, nous-mêmes, on a bien mis un lien vers les potes qui nous ont linkés).
Les zozos qui accusent parfois pourront ainsi s’en donner à cœur joie. Les cris ne changeront rien au résultat du classement : quand un Italien se casse la gueule dans la surface de réparation lors d’une finale et obtient un pénalty, on peut toujours dire que le pénalty n’était pas mérité, c’est quand même son équipe qui est championne.
Souvent, quand on nous accuse faire des liens, je monte au créneau : « vous faites chier, bande de jaloux, si vous vous donniez la peine de passer un peu plus de temps sur les blogs des autres, vous n’en seriez peut-être pas là ! ». J’avais un argument que j’utilisais parfois : « Vous nous cassez les burnes, tous les trucs que j’utilise pour mon blog, je les détaille dans mes « conseils de blogage » sur « Partageons le Reste », vous feriez mieux de les lire et de réfléchir avant de trépigner comme un gamin dont la grand-mère veut laver les oreilles ».Avec le nouveau machin Wikio, je les entends déjà : « haha, ils avancent en groupe, ils utilisent le gadget Wikio pour contrôler les liens… » Je savoure déjà, bien à l’avance, les réponses que je vais pouvoir faire.
Quand c’est l’organisateur du concours qui fournit les armes, on peut difficilement critiquer les participants qui les utilisent.
A condition qu'on les utilise... : on reste responsable des liens qu’on met, pas de ceux qu’on reçoit…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • L’info sur Wikio

    L'info sur Wikio : Au départ ça sonne comme un wiki, mais non, c'est un portail et c'est aussi un moteur si on en croit cette présentation donnée sur le site... Lire la suite

    Par  Cécile Sarazin
    INTERNET, WEB2.0
  • Backlink pour les nuls ou comment attirer Google

    Si quelqu’un met à partir de son blogue ou de son propre site web un lien qui se dirige vers votre site web, ceci est considéré comme étant un lien entrant... Lire la suite

    Par  Jeanboucher
    INTERNET, MOTEUR DE RECHERCHE
  • Bienvenue à Wikio Labs

    Un peu en retard : Wikio se lance dans la recherche avec Wikio Labs. Et pas de n'importe qu'elle manière, puisque Jean Véronis devient officiellement le... Lire la suite

    Par  Eogez
    INTERNET, MOTEUR DE RECHERCHE
  • Wikio Labs Bouffe

    Je suis actuellement dans le train, il est 1:03 et je reviens de la permière Wikio Labouffe (contraction de Wikio Labs Bouffe). Lire la suite

    Par  Eogez
    INTERNET, MOTEUR DE RECHERCHE
  • Wikio Labs : c’est parti !

    “Wikio se lance dans la recherche et crée Wikio Labs“. Même si nous en avons parlé avec Jérôme sur Motrech, je souhaitais re-signaler cette initiative... Lire la suite

    Par  Eogez
    INTERNET, WEB2.0
  • Wikio Labs

    Suite à l'annonce conjuguée de la création des Wikio Labs par Pierre Chappaz et Jean Véronis, Jean avait lancé une invitation à une dizaine de blogueurs pour... Lire la suite

    Par  Jean-Marie Le Ray
    ENTREPRISE, FINANCES, INTERNET
  • Wikio : deux cartons jaunes = un rouge

    Titre emprunté à la conclusion de ce billet : 2 jaunes = 1 rouge. Même si vous modifiez votre robots.txt. Adieu. Sans appel ! Heureusement que sur une saison... Lire la suite

    Par  Jean-Marie Le Ray
    BLOG, INTERNET

A propos de l’auteur


Nicolas J 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine