Magazine Analyses graphiques

Schrenker une histoire folle

Publié le 14 janvier 2009 par Graphseo

Folle histoire que celle de Marc Schrenker. Ce gestionnaire de fonds américain de 38 ans a essayé de camoufler sa mort en sautant de son avion personnel avec un parachute. Il était recherché pour escroquerie dans l’Indiana après la plainte déposée par des conseillers pour des actes et transactions illégaux. Les autorités de l’Indiana avaient donc gelé ses avoirs lundi le soupçonnant d’avoir fraudé des investisseurs via trois compagnies qu’il possède : Heritage Wealth Management, Heritage Insurance Services and Icon Wealth Management.

Le plan machiavélique de Schrenker

Mais avant le gel de ses avoirs, Marc Schrenker avait pris les devants. Dimanche, il était monté seul à bord de son avion Piper PA-36 à Anderson dans l’Indiana pour se rendre officiellement à Destin, en Floride. Le pilote-financier lancera par la suite un message de détresse. Les policiers retrouveront l’appareil dans le comté de Santa Rosa (Floride) tout en ne trouvant aucune trace de Schrenker. Or le lundi, un peu avant 2h30 du matin, un homme se présentait au commissariat de police près de Harpersville (Alabama) en présentant son permis de conduire au nom de Schrenker en prétendait avoir été victime d’un accident de canoë. La police le conduit alors jusqu’à un hôtel où il s’est enregistré sous un faux nom. Une fois au courant du crash, les policiers font vite le rapprochement entre cet individu, l’escroc de l’Indiana et le pilote en détresse, mais déjà l’homme d’affaires s’est volatilisé. Une chasse à l’homme est alors menée.

Finalement, mardi, les policiers de Floride ont indiqué qu’ils avaient pu appréhender Marc Schrenker à Quincy, alors même qu’il tentait de mettre fin à ses jours. Shrenker était sous une tente, s’était coupé les veines, et saignait abondamment à leur arrivée. Le financier est actuellement en soin à l’hôpital Tallahassee Memorial HealthCare. La police soupçonne Marcus Shrenker d’avoir sauté en parachute au-dessus de l’Alabama, en programmant l’écrasement de l’appareil en Floride afin de simuler sa propre mort. Il a néanmoins par son geste risqué la vie de plusieurs personnes: seulement 50 à 75 yards séparaient la carcasse de l’appareil des habitations, a déclaré le sheriff Scott Haines, du comté de Santa Rosa County.

source : lefigaro.fr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Graphseo 22 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog