Magazine Politique

Lance Armstrong au Tour down Under: retour encombrant

Publié le 14 janvier 2009 par Pierre
Livestrong C’est pour livestrong, sa fondation contre le cancer (vous savez ce petit bracelet jaune en plastique) que Lance Armstrong est revenu dans le peloton cycliste en 2009. Le champion américain pense en effet qu’au travers de la compétition, le message qu’il souhaite faire passer bénéficiera d’une plus large couverture médiatique. Pour le moment, c’est assez réussi : on parle beaucoup de Lance Armstrong alors même qu’en cyclisme, l’hiver est pourtant une période creuse, très creuse. Le retour médiatique Il a été méticuleusement orchestré et ordonné, comme nos articles ont pu en témoigner. Le Texan maîtrise très bien les média et, au besoin, sait être suffisamment cassant si on l’embête. Ces derniers temps, il distille donc des interviews des quatre coins de la planète, à Hawaii puis en Australie d’où il s’apprête à reprendre la compétition avec sa nouvelle équipe Astana, au Tour Down Under. Et puis parfois aussi, il y a des ratés, souvent du côté people d’ailleurs. D’abord une rupture sentimentale avec Keith Hudson, puis récemment l’annonce d’un quatrième enfant. Le retour sportif Armstrong s’est beaucoup entraîné en Californie, au Texas et récemment à Hawaii. Il y a quelques jours il expliquait être en bonne forme, certainement mieux à la même période qu’il y a 4 ans… Il y a de quoi être inquiets pour ses adversaires car si c’est le cas, il y a fort à parier qu’il va encore les massacrer dans les contre-la-montre et dans les cols. Lesquels ? Ceux du Tour de France évidemment. Le meilleur cycliste des années 2000 n’ira pas faire le clown ni au Giro et encore moins à la Vuelta, qui n’intéresse personne sinon les espagnols. Qui croit réellement que Armstrong revient pour faire de la figuration et épauler son équipier Alberto Contador, un drôle d’énergumène celui-là, sur lequel nous reviendrons. Ne soyons pas naïfs : Armstrong revient pour gagner et parce qu’il s’emmerde dans sa vie civile. Il en a marre d’enchaîner les déjeuners et autres manifestations de charité. C’est un accroc du sport et de la compétition, tout simplement, comme il en existe des millions de par le monde. Sauf que lui, il pousse le truc à l’extrême et qu’il est doté de capacités physiques et mentales extraordinaires. La boucherie Croyez-moi, les prochaines courses à étapes qu’Armstrong va faire, ça va être une véritable boucherie. Les Sastre, Schleck et autres Evans vont en prendre plein la gueule et le boy Texan va d’abord les éparpiller dès qu’il le pourra, c’est à dire à la première véritable difficulté (le contre-la-montre par équipes de Montpellier ?), puis les écrasera comme de vulgaires moucherons sur le bitume fondu, à côté des chewing-gum à la difficulté suivante. L’affaire sera pliée et Armstrong aura gagné son 8eme tour de France. Alors, on prend les paris ? Pour ma part, j’opte pour une prise de maillot jaune dès Andorre Arcalis. Il n’en reste pas moins que le retour d’Armstrong gêne aux entournures… L’affaire du Tour 1999 révélée par l’Equipe n’a jamais été éclaircie, le fait qu’il revienne dans une équipe hyper suspecte avec des coéquipiers comme Contador, celui-là même dont le nom avait été évoqué dans l’affaire Puerto, avant d’être retiré…, qui aussi avait été le seul à pouvoir suivre Rasmussen, le fait que chez Astana, on ait allègrement pratiqué les transfusions homologues (Vinokourov)… Et surtout, le fait que en quatre ans, aucun coureur de calibre n’ait émergé et que, finalement, ce soit un revenant qui puisse gagner. Sans parler du passeport biologique de Lance Armstrong puisque plus personne n’en parle. Mais ça, c’est de la politique… Tout ceci indispose et peut-être que Lance Armstrong y gagnera quelque chose, on en doute en revanche pour le cyclisme… François

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre 381 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines