Magazine Société

Le football ne connait pas la crise… ni l’écologie !

Publié le 15 janvier 2009 par Fifphil

Vous étiez déjà affolés par les arrosages en plein été sur les terrains de sports pendant qu’on nous demandait de ne pas arroser nos tomates ?
Alors vous allez adorer l’hiver !

La semaine dernière alors que la France se gelait, les instances du football français devaient probablement être en séminaire dans une île tropicale.

En effet, les matchs de Ligue 1 devant se dérouler le soir pour le plaisir des téléspectateurs (surement pas des spectateurs gelés dans les tribunes), les clubs ont dû employer les grands moyens pour recevoir leur adversaire.

bache

A raison de 2.000 litres de fuel par jour, les terrains ont été chauffés non-stop pendant les cinq jours précédents les matchs.
A Valenciennes, malgré ces dépenses, le match a même été reporté !

Alors sans entrer dans la polémique facile, il parait simple de faire changer d’heures deux fois par an à 60 millions de Français pour économiser de l’énergie mais il semble impossible de changer l’heure d’un match de foot pour ces même raisons (et je ne parle même pas du spectacle lamentable dans ces conditions).

De leur côté, les dirigeants du foot français se dédouanent en expliquant qu’ils ont prévu ce cas de figure puisque “depuis 2004-2005, les clubs professionnels ont l’obligation de garantir la tenue des rencontres dans de bonnes conditions” !
Sans changer l’horaire du match bien sûr…

La planète du ballon foot ne tourne vraiment plus rond…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fifphil 13 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine