Magazine High tech

PLOSS : La FNILL vient de prendre un sacré coup de vieux

Publié le 15 janvier 2009 par Olivier Laurelli

plossPLOSS est une nouvelle initiative des professionnels de l’Open Source. Les entrepreneurs du libre, réunis autour de valeurs communes, s’organisent pour constituer un pole business autour du logiciel libre. D’une manière générale, on peut considérer que PLOSS a pour ambition de s’intégrer dans un écosystème déjà très dense et de fédérer des synergies à vocation business : intégrateurs, éditeurs, simples utilisateurs, contributeurs reconnus de l’Open Source, PLOSS couvre un spectre que l’on retrouvait déjà dans la FNILL, à la différence prêt que le quorum a su éviter ce travers de sur-représenter les poids lourds au détriment des plus petits.
Cette place fédérateur de synergies jusque là occupée par la FNILL, est dés aujourd’hui naturellement et légitimement occupée par PLOSS, qui réunit des poids lourds du logiciel libre comme Bull, Smile, AlterWay ou Nuxeo, mais aussi des structures plus modestes comme Toonux.
Le lundi 12 janvier se tenait une assemblée constituante à laquelle tous les membres fondateurs se sont exprimés dans une ambiance à la fois studieuse et conviviale sur la gouvernance et le champs d’action souhaité. Si PLOSS affiche clairement ses ambitions en terme de business, il est crucial de ne pas s’égarer et donc, de s’intégrer au mieux dans cet écosystème. A peine née, PLOSS est déjà en passe de devenir l’un des interlocuteurs incontournable de la politique numérique en région Ile de France.
Aucun doute, PLOSS fera des petits et dépassera vite le cadre de l’Ile de France qu’il s’est pour l’instant modestement fixé et qui réunit déjà 27 entreprises très représentatives de l’économie du logiciel libre.
PLOSS est également parvenue à un consensus sur la présidence qui devrait être confiée à Eric Mahé que le monde du libre connaît très bien pour ses 20 années passées chez Sun Microsystems. Tout ceci ne peut que nous réjouir et laisse augurer de belles choses pour le logiciel libre en Ile de France, les mailing lists de PLOSS qui ont commencé cette semaine à vibrer en attestent, la volonté et l’enthousiasme sont au rendez-vous. Ce pôle d’entreprises devrait très vite être en mesure de se retrouver sur des marchés pour l’instant inaccessibles à beaucoup d’entreprises du libre qui n’ont pas encore atteint la taille critique.
PLOSS est déjà perçue par les entrepreneurs membres fondateurs comme un facilitateur que la FNILL aurait pu devenir si elle n’avait pas fait le choix de se recroqueviller sur elle même et principalement autour de Linagora, ou en sur-représentant de grosses structures pas forcément toujours représentatives du tissu économique du libre… ce qui explique que de nombreux membres fondateurs de la FNILL et ex ASS2L ont finit par se retrouver autour de PLOSS.

PLOSS a mis toutes les chances de son côté et semble déjà, de fait, la structure la plus représentative de l’industrie du logiciel libre en Ile de France… la FNILL est morte, longue vie à PLOSS !

Visiter le site de PLOSS


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Laurelli 9300 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog