Magazine Maladies

La polyarthrite rhumatoïde fait souffrir les femmes plus que les hommes

Publié le 15 janvier 2009 par Benjamin Tolman
main femme âgée Agrandir l'image

Finlande - Une nouvelle étude montre que les femmes atteintes de polyarthrite rhumatoïde sont susceptibles de ressentir plus de douleur et de fatigue que les hommes atteints de la même maladie.

L’étude, menée par le Dr Sokka de l’hôpital central de Jyäskylä, a permis d’analyser les données de 6 000 patients atteints de polyarthrite rhumatoïde dans 70 cliniques de 25 pays. Elle montre que, si hommes et femmes passent par les mêmes niveaux au cours de la maladie, les femmes souffrent plus.

Ces observations n’ont pu être effectuées que sur les dégâts causés par la maladie car aucun outil n’existe pour mesurer la douleur, mis à part les dires du patient. Seule une radio permet de mesurer l’état des dommages causés par la maladie. Le Dr Sokka pense que la masse musculaire moins développée des femmes serait la cause de ces souffrances accrues. Ce constat lui paraît évident pour les femmes plus âgées qui perdent de la masse musculaire petit à petit au cours des années et délèguent les tâches quotidiennes à leurs proches de sexe masculin.

La polyarthrite rhumatoïde touche 70 % de femmes. Cette maladie auto-immune chronique s’étend de façon progressive en déformant ou détruisant les articulations atteintes jusqu’à une invalidité sévère. Si la maladie peut toucher toutes les articulations, elle apparaît souvent dans les mains, poignets et pieds.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines