Magazine Culture

Adieu 20six, bonjour dotclear

Publié le 15 janvier 2009 par Ender31
(si vous voulez éviter de lire tout le babillage explicatif et mettre la souris dans le vif du sujet, cliquez ici )
Sur 20six, plate-forme communautaire de blogs, j'hebergeais, tenais mon blog principal depuis 2003. Avec une bonne audience à faire pâlir de jalousie le geek scribouillard lambda, consulté par jusqu'à 2000 et des poussières visiteurs par jour en période de forte affluence, rapport avec « l'activité » et certains tags, mots clés « festifs », j'hésitais à en changer. Et puis j'avais la flemme de faire le transfert, de changer les liens sur les sites qui pointaient vers lui et je me disais que les sites partenaires ne suivraient pas forcement et et et...
Mes excuses à la flemme ont eu la peau dure... Pour suivre le cheminement de mon pour-contre, voici ce qui traversait, traverse mon coeur de blogueur :
* Bien entendu, l'audimat ne fait pas tout (et même rien xD, à moins d'en faire une source de motivation), d'autant plus si le contenu qui tombe sous les yeux d'un lecteur ne lui correspond pas, si la majorité des personnes qui tombent sur le blog par le biais de la plate-forme et moteurs de recherche ne sont pas les « bonnes »... Et puis après une longue pause pendant laquelle j'avais suspendu la possibilité de laisser des commentaires, après des « fuites d'internautes », les commentateurs n'étaient plus légion, s'étaient réduits à une poignée d'irréductibles... Alors pourquoi rester ? Si je passe sur l'important nombre de visites, j'oublie aussi le nombre de liens vers le blog...
* et 20six ne m'avait jamais vraiment donné satisfaction. Les fonctionnalités n'étaient pas aussi intéressantes que chez d'autres crêperies (oui, parce que chaque système de blog est comme une crêperie dont les poêles sont reliées par des fils que l'auteur agite quand des textes sont prêts et que le lecteur tire pour être servi... si, si, je vous assure ! ), et il y avait (il y a) régulièrement des plantages, des dysfonctionnements, des coupures d'accès. Pire, il y avait eu un gros « bug », une grosse attaque de hackers qui avait fini de faire fuir une bonne partie de la communauté vers d'autres rives, fuite poussée, entamée par une vague qui avait refaçonnée la rive pas au goût de tous. Alors pourquoi rester ?
A l'époque du « grand bug / plantage / hackage » je n'avais eu que peu de textes de perdus, que peu à remettre, 20six suffisait à mes rares messages partagés, je songeais même à ne quasi plus publier de textes sur le net et puis j'avais fini par trouver un design que je ne pouvais / pourrais aussi facilement recréer ailleurs... Bref, bien que j'avais assez envie de changer, j'avais deux excuses toutes trouvées pour assouvir, justifier, « flatter » ma flemmardise. Puis...
... Le temps est passé, il y a toujours une coupure d'une à deux journées de temps en temps mais 20six s'est amélioré dans ses fonctionnalités... Alors pourquoi changer ? J'aurais pu trouver là une nouvelle excuse. Seulement... je me suis trouvé plus de « bonnes excuses » pour « remercier » 20six... Outre le fait que j'ai décidé de m'en fiche des excellentes statistiques de visite, le pseudo de l'url ne veut plus rien dire à mes yeux, le titre du blog ne correspond plus tout à fait à « l'illustration » de ce que j'y partage (même si je suis toujours un peu dans ce leitmotiv' en ce qui concerne l'écriture), j'ai décidé de compiler sur un même blog toutes mes productions partagées sur le net, de développer le côté « jeux », de partager de nouveau plus fréquemment mes écrits et j'ai besoin pour cela de me sentir libre dans mes « mouvements », de pouvoir faire évoluer le blog dans une direction qui me sied, avoir la possibilité d'adapter le système, les fonctionnalités. Et ça, 20six ou aucune autre plate-forme communautaire de blogueurs ne peut me l'apporter. Oh, j'aurais pu en trouver une qui correspond à mes envies du moment, mais sur le long terme c'est moins certain et je préfère me la jouer cavalier solitaire ;op.
Ainsi, en ce début d'année 2009, j'ai pris mon courage à deux mains pour appliquer cette résolution qui me trottait dans la tête depuis un certain temps et j'ai ouvert, mis en place le blog sur mon propre site (grâce à free et le système dotclear). Et donc, si vous voulez voir le résultat, rester au courant de mes « pérégrinations » lettrées, voulez suivre l'histoire « les pages déchirées », zyeuter ce qui sortira de mon clavier, participer aux jeux d'écriture, ateliers créatifs... c'est par ici : http://pascal.lamachere.free.fr
Et pour inaugurer le premier post « exclusif » à ce blog, si vous voulez lire la suite et fin du chapitre 1 de l'histoire « Les pages déchirées », cliquez ici pour y accéder directement
A noter que le design du blog est encore en chantier, que je n'y ai pas encore transféré nombre d'anciennes notes etc. J'annonce son ouverture histoire d'y partager dors et déjà la suite du roman à suivre.
Au passage, puisqu'il n'est pas « trop tard », je vous souhaite une bonne année 2009. Puisse-t-elle vous apporter du positif, des petites et grandes joies Adieu 20six, bonjour dotclear...
Pascal

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Adieu monsieur Berri ...

    C'était les des réalisateurs les plus populaires en France. Claude Berri est décédé hier lundi au urgence de la Salpétrière à Paris. Le dernier film que Claude ... Lire la suite

    Par  Epeople
    CINÉMA, CULTURE
  • Adieu liberté d’expression ?

    Deux censures dans la même semaine, c’est trop. Donc je m’insurge et vous relate les faits. Décidément, je suis susceptible en ce début d’année. Lire la suite

    Par  Misterjukebox
    CULTURE, MUSIQUE
  • Adieu Nagesh !

    Voila une bien bonne triste nouvelle, (je suis sous le choc) le plus grand et le plus célèbre comique des films tamouls, Nagesh est décéde samedi à l'age de 76... Lire la suite

    Par  Fix
    CINÉMA, CULTURE
  • Adieu le Son'Art...

    Le 15 février se refermeront une dernière fois les portes du Son'Art. Triste fin que celle de cette salle, à dimension humaine et très bien située. Lire la suite

    Par  Mikatxu
    CULTURE, MUSIQUE
  • Johnny Hallyday: Pas facile de dire adieu à la scène!

    Johnny Hallyday a pris la décision de ne plus monter sur scène et de ne plus partir en tournée. Il fait donc ses adieux à la scène avec une dernière tournée... Lire la suite

    Par  Guillaume
    CULTURE, MUSIQUE
  • MILK: Adieu veau, vache, cochon, couvée

    MILK: Adieu veau, vache, cochon, couvée

    Milk raconte l’histoire vraie d’Harvey Milk, conseiller municipal à San Francisco et l’un des premiers hommes politiques à avoir parlé ouvertement de son... Lire la suite

    Par  Nemosandman
    CINÉMA, CULTURE
  • Jon Cassar dit adieu à la série 24

    Décidément, après le départ de son créateur Joel Surnow, c’est maintenant au tour de Jon Cassar, l’un des réalisateurs de la série 24 de quitter le navire. Lire la suite

    Par  Ac2k8
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Ender31 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine