Magazine

Densification urbaine (1)

Publié le 15 janvier 2009 par Jfa

Au delà de la préservation de l’environnement, le développement durable entend travailler à la satisfaction des “besoins essentiels”.

Constatons que nos villes en général et en ce qui nous concerne, Nice, en sont loin.

- L’insuffisance de transports collectifs multiplie la production de gaz a effets de serre et de particules.

- L’insuffisante isolation du bâti et ses conceptions obsolètes multiplient les dépenses d’énergie et la production de CO2.

- L’urbanisme bâclé isole certains quartiers où se concentrent toutes les misères sociales.

- Pour beaucoup, l’éloignement entre le lieu de travail, celui de l’habitation et ceux des achats oblige à l’utilisation de l’automobile.

Le Danemark s’est fixé pour objectif, d’ici 2015, que toute nouvelle construction soit, sinon à énergie positive, au moins à bilan équilibré. En France, actuellement, 40% des besoins des ménages en énergie sont relatif aux besoins domestiques, et 30% aux déplacements.

Aller vers des villes durables signifie, par une nouvelle conception du bâti neuf et ancien, réduire les dépenses d’énergie des besoins domestiques. Et par un nouvel urbanisme, peser sur les 30% dévolus aux déplacements.

On a assisté, ces dernières décennies, à une dilatation urbaine, trop souvent vers de l’habitat individuel, entraînant un paysage en “peau de léopard”, un “mitage” dans lequel l’habitat diffus a un coût important en terme d’équipement et services comme en dépenses d’énergie.

A Nice, la création de la communauté urbaine n’est que la suite logique d’une métropolisation de fait: un grand centre et des satellites. Le problème est d’aboutir à une métropolisation cohérente, économique en transports, en services, en eau et en énergie, faible productrice de gaz à effet de serre, sans ségrégations sociales et où les banlieues-usines ne constituent pas le pendant des cités-dortoirs. A ce titre, l’opération urbaine de la basse Plaine du Var constituera un test.

Construire des logements à énergie positive devrait devenir une obligation pour toute construction neuve et s’accompagner, à Nice notamment, d’un recours systématique à l’énergie solaire pour au moins une partie des fonctions domestiques et à la récupération d’eau.

Le développement d’un dispositif multimodal de transports doux et collectifs doit s’accompagner de la destruction des entonnoirs-aspirateurs à automobiles. Mais cela ne servira pas à grand chose si persiste et développe en périphérie un habitat dispersé et surtout si les quartiers ne privilégient pas une mixité logement-travail.

L’urbanisme et la maîtrise du foncier (notamment à Nice) deviennent dès lors stratégiques et c’est à l’aune des décisions prises dans ces domaines que devront être appréciées les politiques municipales.

- “… Ainsi, la réalité est que cette réforme a pour double objectif, d’une part, de donner une réalité à la volonté du président de la République de dépénaliser le droit des affaires, de supprimer la concurrence dans la majorité des marchés publics, et plus généralement la délinquance en col blanc et, d’autre part, de renforcer le pouvoir de l’exécutif sur tous les contre-pouvoirs, à commencer par la justice. Après Edvige, la réforme de l’audiovisuel, la réforme du juge d’instruction constitue une étape supplémentaire vers l’autocratie”. Corinne Lepage dans Le Monde .

- “Sarkopromesse n°4:objectif zéro SDF en 2008″. Marianne.

- Hortefeux plus fort que Houdini ? Encore des statistiques truquées? On m’aurait menti ? Sur le bloc Combat pour les droits  de l’homme.

- Un homme de conviction… Ce qu’écrivait Eric Besson, nouveau Ministre de l’Identité Nationale il y a deux ans sur les “inquitétantes ruptures de M. Sarkozy” en matière d’immigration. Blog Hexagone.

- Spectacle, mises en scène et sécurité pour les uns… Le déplacement à Nîmes de M. Sarkozy: “Plus de 1 000 CRS et gardes mobiles (sans compter l’importante garde rapprochée du président de la République) ont bouclé l’ensemble du centre-ville (interdiction aux voitures, vélos, etc. et même de marcher à pied) de 6h à 14h15 (pour à peine plus d’une heure de venue de Nicolas Sarkozy dans un secteur très restreint du centre-ville)….Toutes les rues (même piétonnes et celles à l’opposé du “parcours présidentiel”) ont été bouclées par des véhicules anti-émeutes et des policiers qui ressemblaient plutôt à des “Robocops”…. Les infirmières et autres professionnels à domicile ont été interdits de se rendre chez leurs patients (parfois sérieusement malades) ou clients…. Les commerces ont eu l’obligation de fermer et les professions libérales n’ont pas eu l’autorisation d’accéder à leur bureau”. Agoravox.

- Justice et juges d’instruction. La tribune d’Eva Joly et l’analyse de N. Guibert: “Supprimer le juge d’instruction ne constitue pas une simple réforme de notre système pénal, mais porte atteinte au plus haut de nos principes, celui de la séparation des pouvoirs et de l’indépendance de la justice à l’égard du pouvoir politique”.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jfa 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte