Magazine Science

Bigfoot et le Yéti de l’Himalaya

Publié le 16 janvier 2009 par Raymond Viger

Bigfoot et le Yéti de l’Himalaya

Laureen Martin – Agence Science-Presse - Il y a quelques jours, deux chasseurs américains, Matthew Whitton et Rick Dyer, avaient affirmé avoir découvert le corps du « Bigfoot », une créature mi-homme, mi-singe censée vivre dans les montagnes d’Amérique du Nord. Hélas pour eux, le canular a été révélé : Bigfoot était un… costume de singe placé dans un congélateur! Whitton et Dyer avaient reçu une compensation financière en échange de leur histoire. Retour sur une « découverte » scientifique peu banale, mais très… peut-être trop médiatisée.

Capture du Bigfoot

Ils avaient l’air fier de leur grosse prise! Et pour dire, ces chasseurs n’avaient pas attrapé un lapin, mais une créature mythique! Le « Bigfoot », rival du Yéti de l’Himalaya, aurait été filmé pour la première et dernière fois le 20 octobre 1967 dans une forêt du nord de l’état de Californie (film dont l’auteur a révélé en 2002 qu’il s’agissait d’un canular). Whitton et Dyer affirmaient pourtant, eux, avoir découvert le corps du célèbre bigfoot lors d’une randonnée dans les montagnes de l’état de Géorgie aux États-Unis. Ils auraient amené la carcasse, haute de deux mètres et pesant 270 kg, vers un lieu secret afin de le conserver à l’abri dans un congélateur.

Bigfoot: conférence de presse

Et ils n’ont pas attendu longtemps pour l’annoncer au monde entier! Une conférence de presse très courue a eu lieu le 15 août à Palo Alto, en Californie. Des dizaines de journalistes étaient là pour assister à cette « grande découverte ». Matthew Whitton et Rick Dyer, fonctionnaires de police, étaient accompagnés de Tom Biscardi, animateur d’une web-radio dédiée au phénomène du yéti et parfait dans le rôle de communicateur.

L’objet de cette conférence de presse était la présentation des preuves, notamment deux photos (floues) de l’animal, dont l’une est censée exposer sa bouche. Des échantillons d’ADN ont aussi été envoyés par Tom Biscardi à Curtis Nelson, biologiste à l’Université du Minnesota. Un des ces échantillons appartient à un être humain, l’autre à un opossum. Pour Tom Biscardi, l’explication est simple : l’échantillon humain est une « erreur » et celui de l’opossum prouverait que le yéti se nourrissait de ce charmant marsupial…

Bigfoot: doute des scientifiques

Sans surprise, la plupart des scientifiques interrogés doutaient. Jeffrey Meldrum, professeur d’anatomie et d’anthropologie à l’Université de l’Idaho avait déclaré au Scientific American « Je suis extrêmement sceptique à propos de cette affirmation, a-t-il dit. Je pense que les photos jettent un sérieux doute quant à leur affirmation. Cela ressemble juste à un costume avec quelques faux boyaux jetés dessus », avait-il même dit, avant que le canular ne soit éventé.

Bigfoot: fraude et canular

D’autant plus que l’homme qui a orchestré tout cela n’a pas une bonne réputation. En 2005, Tom Biscardi avait déjà affirmé avoir capturé le Bigfoot… mais personne ne l’avait jamais vu. Il est aussi connu comme un publiciste hors pair qui tire profit de ce genre de thème. Durant la conférence, il a vanté les mérites de ses produits dérivés concernant le Bigfoot qu’on peut facilement acheter sur son site Internet!
Aux dernières nouvelles, un organisme voué à la chasse au Bigfoot menaçait de poursuivre Whitton et Dyer pour récupérer les 50 000$ qu’il leur aurait versés pour obtenir les droits sur leur histoire. 

PUBLICITÉ


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymond Viger 469 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte