Magazine People

Scarlett Johannson, motus et robe cousue

Publié le 17 janvier 2009 par Benjamin Tolman
Scarlett Johansson Agrandir l'image

Scarlett Johansson est belle, jeune, talentueuse. Oui, mais tout ça, ça ne vient pas en un claquement de doigt. Il faut faire des sacrifices, comme accepter de se faire coudre dans sa robe... Petite anecdote rigolote sur la chouchou du cinéma actuel.

2005, Gloden Globes. Scarlett Johansson n'en revient pas d'être là. Du coup, elle veut marquer les esprits, faire sensation. Son plan : étinceler sur le tapis rouge et éblouir la foule, grâce à une tenue parfaite. Elle raconte : " Je voulais que la robe du créateur Roland Mouret que je porterais ce soir là soit vraiment très près du corps. Tout allait bien aux essayages, mais au moment d'entrer dans la voiture j'ai entendu cet affreux bruit :'ZZZZZ', indiquant que tout le dos de ma robe avait craqué". Une situation déjà cauchemardesque dans la vie de tous les jours, on s'imagine la panique de la jeune femme juste avant de se rendre à la prestigieuse cérémonie...

Mais Scarlett n'est pas une grande actrice pour rien, l'improvisation ne lui fait pas peur. Elle a demandé à la couturière de réparer les dégâts sans qu'elle ne sorte de la robe, et a pu se rendre à la cérémonie sans encombres. Ouf !

Les robes de la jeune femme ne sont d'ailleurs pas sa seule coquetterie, puisqu'on a en tête son passage capillaire du blond au noir de jais. Là aussi, elle a son explication. Modeuses, ouvrez vos oreilles : "J'adore la couleur que j'avais en 2007. C'était un blond blanc, j'avais demandé qu'ils soient couleur crème. Mais j'aime aussi le noir de jais par lequel je passe... Revenir au blond ? J'adorerais, mais pas tout de suite, sinon mes cheveux vont tout simplement tomber !"


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine