Magazine Sport

Les voyages du IVON-S canal MAIN-DONAU

Publié le 18 janvier 2009 par Bab

Karla impériale impératrice, reine des glaces et quand dans votre boîte à mail arrive l'un de ses reportages c'est le réchauffement climatique assuré...en clair elle me fait littérallement fondre....
Le 7 janvier Le IVON-S commence sa bataille contre la glace pour finir le 11 janvier à Dietfurt, le canal du Main-Donau restera fermé pour une période indéterminée.
 
à Oberwinter (sur le Rhin), un convoi poussé à échoué dans la nuit, on ne sait pas comment il à fait pour être entre la berge et la boué verte; Deux collègues ont essayé de la défaire de sa situation miséreuse, mais finalement il devait faire appel à un bateau-grue pour se faire alléger.
Ensuite des remorqueurs de St-Goar, qui normalement sont des Vorspanboot, l'on tiré de là...Inutile de vous écrire que la manoeuvre à pris un certain temps.
 
Dans les écluses du Main-Donau kanal, interdiction de sortir sur le pont, gare au bombardement de glace.
 
Notre premier brise-glace, il devait rester constament avec nous, s'il avait la mégarde de partir notre convoi stoppera directement, impossible en effet pour nous de faire le moindre virage, c'était aussi la belle vie pour les équipages pas besoin d'ammarer, pas besoin de mettre des glissoires, la glace fait le reste.
 
Notre deuxième remorqueur brise-glace (chaque bateau ayant son secteur)
plus on montait plus la glace devenait dure et épaisse.
 
Combien de fois le brise-glace devait revenir pour venir à notre secour, on se trouvait en plein milieu du canal à l'arrèt net.
Qaund ce secouriste du canal faisait le tour de notre convoi on repartais de bon coeur.
  
le croisement d'un collègue, vigilance absolue dans la timonerie.
Notre troisième remorqueur en attente au dessus de l'écluse, il avait la particularité de se balancer, dù à ses poids contradictoires.
 
Fini la journée, on rentre à la maison, les équipages de ces bateaux n'avaient le droit de travailler que de 7h du matin à 16h, c'est pas bien ça ?
garé en dessous de l'écluse d'Hipolstein pour la nuit
 
les bassins d'alimentation bouchés par les gros morceaux de glace, la vitesse de navigation est ici de 1,2km/h - 500 mètres plus loin elle retombe à zéro.
 
heureusement que notre St-Bernard des glaces arrive.
Garé à Dietfurt, pas de panique, pas de feu à bord c'est juste le ravitaillement en eau potable assuré par les Feuerwer (pompier) de Dietfurt, des hommes dévoués et adorâbles.
  
les "coins - coins" joyeux car le IVON-S tournais son moteur principal tout les jours....
 
Je suis la reine de la banquise, patiner à coté du bateau quel plaisir mais méfiante quand même je n'ai rien d'une mère phoque...

Même à Regensburg, le gèle à fermé une partie du canal....
Allez rendez vous un de ces jours prochains, un dernier petit Schnaps pour la route et dodo sous la couette bien au chaud...
crédit photos : Karla Erfman du bateau IVON-S 
mise en écluses (devant le radiateur du bureau) Marc Debeer... 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le Kindle en main

    Rencontre avec Alain, hier soir, en terrasse au coin de la rue de l'Odéon. L'occasion de prendre en main le fameux Kindle d'Amazon qui suscite tellement de... Lire la suite

    Par  Hervé Bienvault
    CONSO, CULTURE, HIGH TECH, LIVRES
  • Invitation(S)

    C'est vendredi que les enfants et les équipes des accueils de loisirs du hamelet et des cascades ont décidé de fêter ensemble la fin du mois de juillet. Lire la suite

    Par  Nanoblogmaster
    CÔTÉ FEMMES, ENFANTS
  • Métabolisme(s)

    Curieusement j’ai pensé, semblablement au lecteur qui fait le livre par sa lecture, d’après ce qu’on lui soumet et quelque état intérieur, le regardeur fait... Lire la suite

    Par  Lironjeremy
    A CLASSER
  • Enfance(s)

    L’enfance, en tant que catégorie sociale, est une création relativement récente dans l’histoire de l’humanité. Au Moyen Âge, on devenait adulte à l’âge de sept... Lire la suite

    Par  Didier54
    SOCIÉTÉ
  • Parenthese(s)

    de Bryan LevoivenelRoman – 220 pagesEditions In Octavo – Mars 2004Niels va mal car Odile vient de rompre. Sa vie doit continuer entre révolte et désespoir, entr... Lire la suite

    Par  Lorraine De Chezlo
    CONSO, CULTURE
  • Main au paquet

    C'est quoi là ? Bah, c'est ma bite ! Lire la suite

    Par  In Varietate Concordia
    SOCIÉTÉ
  • Parle à ma main

    Jacqueline, de Mare Nostrum (clic) m'a invité à lire un article de son ami Fouzol (clic). Fouzol se pose quelques questions, il les adresse à Nicolas Sarkozy. Lire la suite

    Par  Tom Vanderstichele
    HUMOUR, SOLIDARITÉ

A propos de l’auteur


Bab 176 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog