Magazine Autres sports

Sautons aux Conclusions: les Cardinals champions de la NFC!

Publié le 18 janvier 2009 par Sixverges
Les Cards ont survécu à une mauvaise deuxième demie pour se rendre au premier Super Bowl de leur existence. On aura tout vu.
Eagles 25, Cardinals 32
Les Cards ont commencé le match en lions, dominant leurs adversaires à tous les points de vue. La première demie s’est déroulée sous le signe du Larry Fitzgerald. Ce dernier a marqué les trois touchés des siens, il semblait impossible à arrêter. Son deuxième touché sur un flea-flicker, était particulièrement esthétique. Le play calling des Cardinals nous a vraiment épatés pendant cette demie. La poussée qui a mené au troisième touché de Fitzgerald était magistrale. Après avoir utilisé Fitz à outrance, les Oiseaux Rouges ont opté pour des courses et des petits passes à leurs porteurs de ballon, décontenançant les Eagles. Du bonbon. Pendant ce temps, les Eagles se cherchaient offensivement. Ils commençaient leurs drives de façon convaincante mais ça s’arrêtait généralement dans la zone brune. Résultat : deux placements et un retard de 24-6 à la mi-temps. Tout laissait présager une victoire facile des Cardinals.
Le vent a sérieusement viré de bord au troisième quart. L’offensive arizonienne ne faisait plus rien qui vaille tandis que Donovan McNabb et ses complices avaient retrouvé leurs moyens. McNabb a lancé deux passes de touché au TE Brent Celek. Après un converti raté, c’était 24-19 Cards après trois quarts. Les Eagles ont complété la remontée en début du 4e engagement sur une splendide bombe de McNabb à DeSean Jackson. 25-24 Eagles après une tentative de transformation de deux points ratée. Kurt Warner et l’attaque des Cards se sont réveillés juste à temps. Un poussée de 14 jeux pour 72 verges a mené à un touché de Tim Hightower sur une screen pass qui paraissait ratée. 32-25 et c’en était fait des Eagles.
La remontée des Phillies a rendu le match drôlement excitant, on a vraiment cru que les Cardinals allaient choker. Kurt Warner a connu un fort match: 21 en 28, 279 v, 4 TD et aucune interception. Larry Fitzgerald (9 cathces, 152 v, 3 TD)est le MVP de séries à date, le jeune homme est épatant. La ligne offensive des Cardinals a continué son bon travail, tout comme la défensive contre la course. Ce sera surréaliste de voir les Cardinals au Super Bowl, on les félicite pour leur beau programme. Quant aux Eagles, ils ont maintenant une fiche de 1-4 en finale de conférence sous les ordres d’Andy Reid. On parle donc toujours d’une solide équipe à qui il manque un petit quelque chose pour gagner les gros matches.
NDLR: On ne veut pas trop se péter les bretelles mais le collègue Pick avait prédit une victoire des Cards 31-26 des Cardinals lors de notre Table Ronde, ajoutant que Fitz allait mettre Brian Dawkins dans sa poche arrière. De l’expertise comme ça, ça ne s’achète pas.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines