Magazine Concerts & Festivals

Suarez-St André-La Bestiole

Publié le 19 janvier 2009 par Funambule

sa

Saint André nous emmène dans un univers où se mélangent pop rock et chanson française. Derrière le groupe se cachent Jean-Charles Santini, un jeune Corse originaire du village de. Saint André, et trois musiciens liégeois, dont le batteur de Jeronimo, Thomas Jungblut. Jeronimo himself a été guitariste du groupe. Auteur-compositeur, guitariste et pianiste, Jean-Charles Santini est également un chanteur à la voix très personnelle. Le tout teinté d'un timbre très méditerranéen.
Ses influences sont très diverses puisqu'elles vont de Jean-Louis Murat aux Innocents, en passant par The Divine Comedy et Miossec. Le premier album de Saint André, « Le Grand Soir », est sorti en 2007. Il a été réalisé par Ian Caple, producteur entre autres d'Alain Bashung, Yann Tiersen et Jacques Higelin. Depuis, le groupe s'est produit dans les quatre coins de la Communauté française, mais aussi à Paris, Nice et en Corse, évidemment!
Pour les fans, c’est une des rares occasions de pouvoir voir Saint-André dans les semaines à venir. Puisque les deux seules dates prévues en ce moment sont Hermalle-sous-Huy le 24 janvier et Theux le 4 mars prochain.

Suarez, c'est l'histoire de 3 Malgaches et d'un Belge qui découvrent la pop en français, tout en métissant cultures et influences . Issus d’une famille de musiciens, les frères Njava se sont produits lors de grands festivals de world music dans le monde entier. Ils se sont ensuite installés à Mons et y ont rencontré Marc Pinilla, auteur-compositeur. Leur curiosité les a poussés à approcher ensemble le monde inconnu de la pop française. La magie s’est directement installée. Ils composent très vite quelques titres acoustiques en tentant de garder un maximum de fraîcheur et d’innocence et en utilisant les sonorités propres à la pop et à la world music. Le premier album de Suarez, « On attend », est dans les bacs depuis septembre. Un opus apprécié par le public et la critique.
Suarez se produit dans les quatre coins de la Communauté française depuis la sortie de cet album.

La Bestiole est un groupe français taillé dans le rock. Ils sont deux sur scène. Delphine Labey, à la batterie et au chant, frappe et lâche des rythmes imparables. Olivier Azzano, aux guitares et au chant, décoche des riffs acérés.
C’est brut, énergique, sensuel et organique.
Hors scène, ils sont aidés par Stéphanie Labbé, à la direction artistique.
Leur premier album, « B comme… » sera dans les bacs à la fin janvier. Cet opus révèle un savant mélange de minimalisme rock et de textes rageurs. A découvrir absolument !



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Funambule 2604 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte