Magazine

Petite mise au point

Publié le 16 janvier 2009 par Ordalienoire
Peu ici peuvent se vanter de connaître Rozenn depuis aussi longtemps que je la connais. Vous n’avez sûrement pas connu la Rozenn d’avant la dépression, vous l’avez rencontrée pendant, ne vous basant ainsi que sur des mots. Des mots qui bien souvent étaient dit suite à un abus de médicament, dans un état de quasi inconscience, sous la colère ou un ras-le-bol de cet état psychologique.   Ceux qui ont connu la dépression ou vécu avec une personne en étant atteinte savent que ce n’est pas facile à vivre, que la personne passe par des hauts et des bas. Les envies de suicide tout le monde en a eu un jour, Rozenn n’est pas la première ni la dernière qui en aura, elle a simplement contrairement à beaucoup de gens lancé un véritable appel à l’aide. Acceptant tout en refusant cette aide lorsqu’on la lui apportait. Mais nous n’étions pas dans sa tête, nous n’étions pas dans son état, alors forcément dans ces cas la, difficile de comprendre ce qui se passait pour elle.   Vous n’avez pas passé vos soirées avec elle comme je l’ai fait, vous ne l’avez pas vu à la webcam pleurer ou s’endormir après avoir pris trop de médicaments, vous n’avez pas passé des jours à pleurer parce que vous vous inquiétiez, vous n’avez pas non plus souffert tout en vous détruisant petit à petit pour tenter de l’aider à s’en sortir. Moi je l’ai fait, une autre personne aussi. J’étais loin, mais j’ai fait et continue de faire tout ce que je peux pour l’aider.   Alors à tout ceux qui la jugent, à tout ceux qui se basent sur des mots sans la connaître, sans connaître la Rozenn d’avant la maladie, regardez un peu autour de vous, apprenez à connaître les gens que vous côtoyez car si un jour ils leur arrivent la même chose je ne suis pas sur que les humilier, les juger, vous moquer comme vous le faites ici avec Rozenn soit la solution pour les mener vers la guérison.   Ce que vous ne semblez pas remarquer ici c’est que Rozenn est en train de s’en sortir, met toute les choses en œuvre pour ça. Mais vous êtes tellement restés fixés sur ces mots que la maladie fait dire, que vous avez oublié d’ouvrir les yeux, de lire et donc de remarquer cette évolution. Vous ne connaissez pas toute l’histoire, vous ne connaissez pas les éléments qui ont provoqué le déclic du premier pas vers la guérison.   Laissez-lui le droit d’être heureuse, le droit de redevenir celle qu’elle était, d’être plus forte après cette épreuve. Laissez-lui le droit de s’exprimer librement sur son blog, sans immédiatement venir salir son monde par des mots qui n’ont aucun rapport, des mots qui se moquent, des mots qui n’ont rien d’autre à faire que tenter de la mener à bout. Malheureusement pour vous elle résiste et résistera, car elle a changé, elle est plus forte et continuera dans cette voie car elle a choisi de s’en sortir, elle a décidé qu’aujourd’hui elle guérira.
    Mayoka  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ordalienoire 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte