Magazine

La chaîne de l'inculture

Publié le 19 janvier 2009 par Frederic_meurin
Non, non, il ne s'agit pas comme le suggère Marie-Georges Profonde de vilipender un quelconque canal hertzien ou numérique terrestre. On parlera plutôt d'une expérience d'humiliation publique, ou de psychothérapie, c'est selon. Le tout comprend des chaînes dont le poids symbolise l'ignorance qui nous pèse et nous retient au sol comme un boulet empêche l'albatros de rejoindre les cieux, avec la grâce qu'on lui sait.
Ou pas, hein. Si le but est bel et bien d'avouer son inculture (exercice ardu s'il en est, car comme dit toujours Marie-Georges, "comment savoir ce qu'on ne sait pas"), c'est surtout l'occasion de frimer avec ce qu'on sait et de raconter des anecdotes croustillantes.

Je vais donc, devant vos yeux et Bobby (ah ah ah), démontrer mon inculture dans les domaines suivants : cinéma, livres, géographie, mathématiques, nourriture et boissons.
Merci à Cochon de m'avoir passé le relais.
C'est parti.

Cinéma Il fut un temps encore assez récent où il me suffisait de voir les premières secondes de la première bobine d'un film pour pouvoir le nommer. Sans avoir vu le titre, s'entend. Un studio, une ambiance, un producteur, un réalisateur, et je vous sortais de mon chapeau un nom de film dont vous n'aviez même pas entendu parler. Non pas que j'avais... Lire La chaîne de l'inculture


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Ahhhh... Georges !

    Vu chez Mry Lire la suite

    Par  Mlle A
    A CLASSER
  • Georges Adilon

    photographies Blaise Adilon - tous droits réservésGeorges Adilon nous a quitté : L'architecture de Sainte-Marie-Lyon sur le site de Lyon-Saint Paul , restera... Lire la suite

    Par  Nicole Guichard
    A CLASSER
  • Marie

    Marie

    Ce livre de Jacques Duquesne interroge. Il considère la mère du Christ et fait un point sur les connaissances que l'on a de cette femme, si peu présente dans... Lire la suite

    Par  Pralinerie
    CULTURE, A CLASSER
  • Marie demers

    Marie demers

    les délibérations du jury du prix La ville à lire à propos de l'un des ouvrages sélectionné Pour une ville qui marche de Marie DemersA écouter sur France... Lire la suite

    Par  Nicole Guichard
    A CLASSER
  • Marie-Antoinette

    s'ouvre magistralement sur la belle Kirsten Dunst nonchalamment lovée sur un sofa mode Louis XVI, macaron rose à la main, entourée d'une montagne de sucreries,... Lire la suite

    Par  Ptiterigolotte
    CINÉMA, CULTURE
  • Georges est un con

    Je crois que j’ai trouvé le plus gros con de la blogosphère. Il s’appelle Georges et commente chez Didier Goux. Il reprend les commentateurs à longueur de... Lire la suite

    Par  Nicolas J
    INTERNET
  • Albert georges aurier

    PAR BERNARD VASSOR Albert G. Aurier vit le jour à Châtearoux en 1865. Il est mort subitement d'une fièvre typhoïde à l'âge de vingt sept ans. Lire la suite

    Par  Bernard Vassor
    CULTURE, HISTOIRE

A propos de l’auteur


Frederic_meurin 55 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte