Magazine Humeur

Benoît Hamon : le “poison de la division”, c’est lui ! ou la “rage” du petit roquet arriviste…

Publié le 19 janvier 2009 par Kamizole

benoit-hamon-la-rage-face-de-rat.1232361911.jpgDécidément, les éléphanteaux apprennent vite à nager dans le marigot ! Benoît Hamon jouait les (faux) modestes – et les arbitres ! - sa motion n’ayant recueilli que 19 % et quelques poussières au Congrès de Rennes et même pas 23 % lors de l’élection au poste de 1er Secrétaire…

La magie de la démocratie interne ayant écarté Ségolène Royal et ses proches de la direction du Parti Socialiste mais propulsé Benoît Hamon, il se sent pousser des ailes - «éléphanteau vole» ! - pour ne pas dire les choses plus trivialement…

Il m’étonnerait que l’on trouvât dans les annales du Parti Socialiste un Congrès où l’on eût écarté de la direction nationale les représentants d’une motion qui aurait eu les mêmes résultats, tant au Congrès qu’à l’issue du vote à l’élection au poste de 1er Secrétaire…

Ségolène Royal, ses «lieutenants» et les militant(e)s qui ont voté pour elle ont donc toutes les raisons de se plaindre des mauvais procédés, et de le dire haut et fort. D’autant qu’il s’en faudrait de beaucoup que cette élection eut été le parangon de la transparence !

Rallié de tellement fraîche date à Martine Aubry, il doit juger indispensable de lui donner des gages… à la mesure de ses ambitions.

La saison de la chasse à la Ségolène étant ouverte et les chiens chassant en meute, il est donc tout naturel que le plus petit et fraîchement intégré donne le plus de voix possible pour se faire remarquer : sa part de pitance à la «curée» en dépend !

«Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage»… Il a dû faire sienne cette réplique de Martine dans «Les femmes savantes» et incontinent de dénoncer la «rage» des partisans de Ségolène Royal qui auraient «dans le sang ce poison de la division, dans des proportions que l’on n’a jamais connues auparavant»

«L’afforgnat» ne doit pas avoir beaucoup de mémoire !

Non, ce n’est pas une injure… juste du Solognot : l’oisillon qui quitte le nid (blanc-bec ou béjaune) et vole encore très maladroitement… Le moins que l’on puisse en dire c’est qu’il n’a fait preuve ni de beaucoup d’intelligence ni d’adresse.

Il a été repris de volée par les blogueurs socialistes ais-je lu dans Le Figaro. A juste titre. Benoît Hamon semble digne émule de Nicolas Sarkozy : les minoritaires n’auraient plus que le droit de la boucler.

Il oublie une chose, à savoir que les blogueurs/euses qu’ils fussent socialistes ou simplement de gauche sont par essence indépendant(e)s… Je partage tout à fait la colère de Dagrouik même si je n’ai pas envisagé de quitter le Parti socialiste. Je suis bien entendu d’accord avec ce qu’en dit Juan de Sarkofrance, à savoir que Benoît Hamon - en tant que porte-parole du P.S. - eût dû privilégier le dialogue en interne plutôt que de se répandre dans la presse, sachant bien que cela serait repris… Et je ne serais guère plus amène que Marc Vasseur ! qui n’y va pas avec le dos de la cuiller : Hamon, pauv’con.

Car Benoît Hamon se fout carrément de notre gueule quant il avance qu’il «faut redonner ses lettres de noblesse au combat droite-gauche et choisir les terrains de ce combat. En particulier celui des conflits sociaux».

Si c’est ainsi que Benoît Hamon entend redonner ses lettres de noblesse à la poltique en général !

D’abord, la blogosphère de gauche n’a pas attendu Benoît Hamon pour se battre contre la droite, Sarkozy et sa politique sociale.

Marc Vasseur a tout à fait raison de conseillerr à Benoît Hamon «de relire tous les blogs de ces haineux depuis mai 2007… ça pourra peut-être donner des idées à ton pote Razzy Hammadi en charge de la riposte face à Sarkozy depuis près de deux ans et qui n’a jamais rien branlé (sic) de son poste de secrétaire national».

Je suis «sur le pont» depuis que j’ai ouvert Lait d’beu en juin 2005 et croyez bien que si j’avais pu avoir internet à la maison quelques mois plutôt j’aurais participé au combat pour le «non» au référendum européen avec la même énergie farouche, non plus que j’ai attendu le 6 mai 2007 pour mener le combat contre Sarkozy.

Pendant toutes ces années, où étaient les socialistes pour dénoncer la politique sociale et s’impliquer dans les «conflits sociaux» ? Etourdissant silence. S’il y a une chose qui fait particulièrement peur aux apparatchiks de Solferino, c’est bien le «mouvement social» que le PS soit «aux affaires» ou dans l’opposition.

Jusqu’à aujourd’hui, la seule qui s’y implique réellement et en comprenne les enjeux pour la société, me paraît bien être Ségolène Royal et les membres de son équipe. Les autres étaient à l’évidence plus occupés à la “tacler” qu’a s’occuper de la “France qui souffre” !

Il aura beau plaider qu’il a été surpris par cette interview – donnée entre deux portes ! – et qu’il n’aurait pas relue… Heureusement ! Cela nous permet de savoir ce qu’il a vraiment dans le coffre…

Il vaut mieux en effet savoir ce qu’il pense réellement que les pseudos vérités bien mitonnées à la sauce «copeaux de langue de bois confite aux petits oignons»

C’est bien joli d’être bombardé du jour au lendemain à la direction du Parti Socialiste et qui plus est, à la fonction de porte-parole !…A l’évidence, il vient de prouver qu’il n’a pas l’étoffe du poste… Il illustre parfaitement le fameux «seuil d’incompétence» du «Principe de Peter».

benoit-hamon-le-pov-con-regrette-trop-tard.1232362114.jpg
Il prétend aujourd’hui regretter avoir tenu ces propos… C’est de toutes façons trop tard. Ce n’est pas comme «à confesse» ! Je ne lui donnerai jamais l’absolution… Ce qui a été dit a été dit, me permettant de prendre la mesure du personnage – je peux vous affirmer que je ne nourrissais aucun a priori contre lui – et cela me suffit désormais.

Quant à la tête de liste pour les élections régionales d’Ile de France qui serait à la mesure de sa jeune ambition dévorante - récompense de son ralliement à Martine Aubry – je peux vous assurer que je ne l’adouberai pas lors des élections internes.

Et si par extraordinaire – les prétendants ne manquant pas… ça va encore magouiller sec dans le marigot ! – on nous l’imposait, je peux vous garantir dès maintenant que je ne voterais pas pour lui.

SOURCES

Européennes : Hamon veut être tête de liste PS en Ile-de-France
LEMONDE.FR | 26.12.08 ©
Le Monde.fr

20 minutes

Hamon dénonce la «rage» des partisans de Royal, atteints par le «poison de la division»

Le Figaro

Hamon dénonce la «rage» des partisans de Ségolène Royal

Hamon « regrette » ses propos sur les royalistes

Les blogueurs socialistes furieux contre Hamon

Libération

Hamon dénonce la «rage» des partisans de Ségolène Royal


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Benoît Hamon heu...

    Après les quatre heures de route pour rentrer de Bretagne pour me rendre à notre soirée Kremlinoise de blogueurs gauchistes, j'allume mon netvibes et je découvr... Lire la suite

    Par  Nicolas J
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Retour sur Hamon

    Pour une fois qu’un blog centriste sert à quelque chose ! Luc met à notre disposition l’interview de Benoît Hamon : « Je vois par exemple tous les jours sur... Lire la suite

    Par  Nicolas J
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Benoît Hamon : la beauté séductrice en alibi...

    Martine Aubry a lancé une « vanne humoristique » sur Benoît Hamon, mais, pas réellement avec justesse en ses temps de tensions interne Benoît Hamon qui est un... Lire la suite

    Par  Flash-News
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Il faut sauver Benoît Hamon

    faut sauver Benoît Hamon

    Dans son édition de dimanche, le Télégramme de Brest consacrait une page à « l'enfant du pays », Benoît Hamon, né à Saint-Renan dans le Finistère (une... Lire la suite

    Par  Nicolas J
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Banquet de Canteleu : Benoit Hamon sur l’affiche.

    Banquet Canteleu Benoit Hamon l’affiche.

    Chaque année, les militants de la cinquième circonscription, autour de leur député, Christophe Bouillon, organise son traditionnel banquet républicain. Lire la suite

    Par  Ps76
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Hamon à Canteleu : “unis, soyons invincibles” !

    Hamon Canteleu “unis, soyons invincibles”

    Pour son rendez-vous traditionnel, la cinquième circonscription de Seine-Maritime n’a pas failli a ses habitudes : remplir le gymnase Alain Calmat de Canteleu ! Lire la suite

    Par  Ps76
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Congrès du PS : le cas Hamon et l'hypothèse Peillon

    Ainsi, à quelques jours du dépôt des motions, une première clarification a eu lieu au sein du Parti Socialiste. Inutile de gloser à l'infini sur les... Lire la suite

    Par  Dedalus
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Kamizole 786 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte